Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/21 : Le bordelais Fabien Robert, conseiller municipal de Bordeaux, conseiller métropolitain, et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine a été nommé lors du conseil national du MoDem, Secrétaire général adjoint du parti par son président, François Bayrou.

03/12/21 : Noël à Bayonne débute ce week-end, avec un lancement officiel aujourd'hui à 17h30 et l’arrivée du père Noël tel un funambule sur la Nive. Pour ce week-end d'inauguration : marché de Noël, lâcher de lanternes, 2 jours autour des saveurs, animations…+ d'info

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/21 | Lascaux en réalité virtuelle, une première mondiale en Belgique

    Lire

    Le Préhistomuseum, situé à Liège-Flémalle, accueille en exclusivité mondiale, du 4 décembre au 31 mai 2022 la première étape de la tournée internationale de l’exposition immersive de Lascaux. Equipés d'un casque, les visiteurs sont invités à pénétrer virtuellement dans la chapelle Sixtine de la Préhistoire. Les visiteurs découvriront la grotte en trois dimensions, de la salle des Taureaux jusqu’au diverticule des Félins. De l’exposition Lascaux 3, il reste un fac-similé, celui de la célèbre scène du Puits avec son homme mort.

  • 07/12/21 | Compost'Expo : Les biodéchets font salon

    Lire

    Le 1er salon néo-aquitain sur la prévention et la gestion de proximité des biodéchets se tient les 9 et 10 décembre au Stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Organisé par le Réseau Compost Citoyen Nouvelle-Aquitaine, Compost'Expo présentera des matériels et services à l’usage des pros et des citoyens : composteurs individuels et collectifs, lombricomposteurs, des équipement de jardinage écologique, des bacs de culture autofertiles, des solutions de collectes, des armoires de tris, des formations qualifiantes, des solutions de collecte... Deux jours aussi de conférences livrées par des experts. Programme et informations

  • 07/12/21 | Covid 19 : Ouverture d'un nouveau centre vaccinal à Mérignac

    Lire

    Face à la montée de la cinquième vague et à la nécessité d’administrer une troisième dose aux adultes, la Ville de Mérignac en partenariat avec l’ARS va ouvrir un nouveau centre de vaccination à la Maison des Associations (av. du Maréchal de Lattre de Tassigny) à partir du jeudi 9 décembre du lundi au vendredi de 12h à 19h. 7 lignes vaccinales seront ouvertes (soit 500 vaccins/jour), pour parvenir à un fonctionnement à taux plein sur 9 lignes à mi-décembre 2021 (soit 750 vaccins/jour) jusqu'à fin février. Seul le vaccin Moderna sera administré, il est destiné aux plus de 30 ans. Accès sur rendez-vous.

  • 07/12/21 | Une cité éducative à Soyaux

    Lire

    Le 2 décembre, une convention tripartite a été signée pour la cité éducative de Soyaux. Les cités éducatives ont pour objectif de fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires et d'en faire des lieux de réussite en accompagnant les jeunes depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle. Avec cette convention, 5 axes vont pouvoir être développé au cours de ces 3 prochaines années à Soyaux : l'aide à la parentalité, la réussite éducative, le bien-être des enfants et des acteurs, la citoyenneté et l'accès à la culture.

  • 06/12/21 | Dordogne : La banque alimentaire collecte 100 tonnes de denrées

    Lire

    Grâce à la générosité des Périgourdins, La Banque alimentaire de la Dordogne a collecté 100 tonnes de produits alimentaires et d’hygiène les 26 et 27 novembre dernier, "ce qui n’atteint pas le record de l’année dernière (131 tonnes), mais qui est un score plus qu’honorable par rapport à 2018 et 2019", analyse le président Francis Herbert. Ces produits seront distribués à des familles dans le besoin par l'intermédiaire d'un réseau de 70 structures. En Dordogne, 12000 personnes sont concernées par cette aide.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La belle résistance du festival de musique du Périgord noir

25/08/2020 | Pari réussi pour le festival du Périgord noir qui a été maintenu cet été. La saison n'est pas pour autant achevée avec la poursuite des actions pédagogiques.

1

Le festival de musique du Périgord noir a été un des rares événements culturels à avoir été maintenu au mois d'août. Les mélomanes ont eu droit à une petite dizaine de concerts, au lieu de la trentaine habituels. La 38e édition sous cette forme réduite a séduit le public. Le pari de maintenir un projet de son président Jean-Luc Soulé est donc réussi et ce en dépit du contexte sanitaire. La saison, avec la fin de l'été, n'est pas pour autant achevée. Les actions pédagogiques notamment vers les publics les plus fragiles se poursuivent avec le Bus de l'orgue qui prend une dimension régionale.

Le pari de maintenir la 38e édition du festival du Périgord noir cet été était osé, alors que la plupart des organisateurs des grands événements culturels ont jeté l'éponge en raison du contexte sanitaire lié à la Covid 19. Dès la fin mai, Jean-Luc Soulé, président fondateur du Festival indiquait vouloir maintenir un projet en proposant une programmation réduite. Les mélomanes ont eu droit à plusieurs concerts, du 6 au 10 août, une dizaine au total, au lieu de la trentaine de rendez-vous habituels. "Cette édition fut particulière, nous nous sommes adaptés au changement, au modèle sanitaire, à la nouvelle réglementation. Nous avons beaucoup travaillé avec le préfet et ses équipes pour faciliter le maintien de la saison. Les artistes étaient très désireux de jouer, la plupart n'avaient pas joué depuis plusieurs semaines. Il a fallu faire des choix, parfois douloureux, qui ont été imposés par la configuration  des lieux", explique Jean-Luc Soulé. Exemple, les églises de petite taille n'étaient plus adaptées du fait que la jauge du public ait été divisée par deux. Sur les concerts qui ont été maintenus, le public de mélomanes a répondu présent : à l'abbaye de Coly-saint Amand, deux concerts ont réuni quelque 300 personnes.
Dans plusieurs lieux, c'est le choix du plein air qui a été fait, notamment à Montignac. "Nous avions retenu Lascaux IV où nous aurions pu réunir 160 personnes, le concert de Montignac a au final rassemblé 400 personnes sur les terrasses de la Vézère. Nous avons pu maintenir l'action au cinéma avec Karol Beffa. Globalement, les places sont parties rapidement et malheureusement, nous n'avons pas pu satisfaire toutes les demandes," précise Jean-Luc Soulé. Pour le public, il y a eu forte attente, avec de nombreuses demandes par téléphone ou internet de spectateurs venant d'autres régions. Chaque concert a enregistré un réél engouement. Les artistes non européens, originaires du continent américain ou d'Asie n'ont pas pu participer. "Cette saison avec neuf concerts s'est bien passée, il y en avait 27 prévus initialement. Nous avons pu proposer un vrai programme avec du jazz, du baroque, de la musique de chambre, tous les registres que couvre le champ du festival étaient bien représentés. Nous avons réalisé une billetterie meilleure que nous le pensions au départ. Sur les aspects budgétaires, la saison estivale devrait être équilibrée en dépit de la progression des frais techniques et de logistiques. Les collectivités et les mécènes ont continué à nous accompagner sur cette édition particulière", indique Jean-Luc Soulé.

Le "Bus de l'orgue" poursuit sa route vers la Grande région

Le festival du Périgord noir ne s'achève pas avec la fin août : un des objectifs de son conseil d'admnistration est de faire partager la culture musicale avec les publics qui en sont les plus éloignés, notamment en milieu rural et hors des temps forts de l'été. Toutes une série d'actions pédagogiques sont montées à l'année à destination des classes de collèges et de primaires. Parmi ces actions, le bus de l'orgue, qui existe depuis dix ans. Sous forme d’ateliers ludiques et créatifs, animés gratuitement dans les établissements scolaires et les maisons médicalisées, il permet de découvrir l'univers de l'orgue et de se familiariser avec l’instrument. Des sorties « découvertes » sont également organisées avec les professeurs et leurs classes pour apprécier les plus beaux orgues du territoire départemental  (Sarlat, Belvès, Saint-Cyprien, Cadouin, etc) et désormais au sein de la Nouvelle-Aquitaine. "Depuis deux ans, le Bus de l'orgue s'inscrit dans une dimension régionale, il se déplace en Corrèze, et désormais dans la Vienne et dans le secteur de Niort. Nous répondons aux attentes de la Région, qui soutient cette action. Nous allons d'ailleurs financer un nouveau bus et de nouveaux matériels dont trois orgues pédagogiques. L'investissement qui représente 80 000 euros est pris en charge par l'Etat, le Conseil régional, la fondation Safran pour l'insertion. Une de nos volontés est de toucher tous les publics, les seniors résidant en EPHAD, mais aussi les personnes en situation de handicap avec parfois des pathologies lourdes. Ces séances permettent à ces personnes d'améliorer les capacités cognitives et affectives en favorisant les échanges autour de la musique. C'est un projet qui me tient à coeur, " détaille Jean-Luc Soulé. Le Bus de l'Orgue reprend donc la route dès les premiers jours de septembre  avec la rentrée scolaire : l'accent sera mis  sur le travail en petits groupes, compte tenu du contexte épidémiologique.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8675
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !