Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/07/20 | La Rochelle : Les Francos, ça continue quand même

    Lire

    Les Francofolies étant annulées pour cette année, ses organisateurs proposent un concert exceptionnel le 14 juillet au jardin Bobinec, avenue Général de Gaulle, à partir de 18h. Au programme : les artistes du Chantier des Francos 2020. Ce concert est gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles. Billets à retirer au bureau des Francofolies, 2 rue de la Désirée à La Rochelle, du 6 juillet jusqu'au 9 juillet (de 9h30 à 18h00). Nombre de places limité à 2 entrées par personne.

  • 06/07/20 | Deux-Sèvres : une enquête publique sur le foncier de l'accès au CH Nord

    Lire

    Le projet d'aménagement foncier concernant l'accès au centre hospitalier Nord Deux-Sèvres sur les communes de Bressuire (Noirterre), Geay et Faye-L'Abbesse fait l'objet d'une enquête publique jusqu'au 24 juillet, 17h, portant sur le périmètre et les prescriptions particulières du nouveau plan parcellaire et travaux connexes. Les agriculteurs et propriétaires concernés peuvent se rendre sur le site du Département 79 pour examiner le dossier de l'enquête. Contact: Magali Prévost 05 49 77 15 15.

  • 06/07/20 | Charente-Maritime : pas de parapente sur la Côte Sauvage

    Lire

    En août dernier, la maire de La Tremblade avait émis un arrêté interdisant la pratique du parapente sur toutes les plages de la Côte Sauvage. Pour Laurence Osta-Amigo, il s'agit aussi bien de préserver le cordon dunaire, déjà fragilisé par l'érosion et les submersions, que d'éviter un éventuel accident avec des promeneurs ou des baigneurs. Le parapentiste Claude de Monti avait saisi le tribunal administratif de Poitiers pour invalider l'arrêté. La justice vient de donner raison à l'élue.

  • 04/07/20 | Charente-Maritime :une enquête sur les circuits courts

    Lire

    Soutenant la démarche de développement des circuits courts engagée par le Département 17 en 2016, la Chambre d’agriculture 17 réalise une enquête afin de mieux connaitre les besoins et les attentes des producteurs locaux en circuits courts et l’intérêt de chacun concernant les outils développés par la collectivité. Dans le but de mieux valoriser l’offre, elle recense également les activités (produits, lieux de vente, agrotourisme…) des entreprises en circuits courts. Contact: 05 46 50 45 00.

  • 04/07/20 | Dax : à la découverte du patrimoine Belle époque de la cité thermale

    Lire

    Avec Dax Architecture (Ed. Kilika), l'historien landais Kévin Laussu offre une riche étude de fond sur ce patrimoine méconnu de la cité thermale. Une première publication qui salue près de 15 ans d'inventaire, et un outil pour mieux connaître l'identité et l'histoire récente de cette ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la Culture cet hiver. De quoi prendre conscience aussi des richesses locales à protéger, des belles demeures jusqu'aux portes en bois sculpté et ferronneries.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Quand le fameux béret béarnais retrouve des couleurs basques

23/02/2020 | Après Saint-Jean-de-Luz, Laulhère, la dernière fabrique du béret d'Oloron a ouvert un magasin à Bayonne

Béret Laulhère

Si le célèbre béret béarnais est devenu basque, c'est la faute de Napoléon III qui a cru à Biarritz que les ouvriers qui retapaient la Villa Eugénie portaient une coiffe locale. La Perle de la Côte basque, impériale déjà en matière de communication, a entretenu la légende envoyant, ses origines béarnaises et oloronaises, précisément, aux oubliettes. Laulhère est la dernière fabrique ancestrale de bérets de cette sous-préfecture des Pyrénées Atlantiques qui en a connu 8. Quand 21 étaient recensées dans l'Hexagone. Rachetée en 2012 par la Gersoise Rosabelle Forzy, elle s'amarre aujourd'hui au...Pays basque.

Fin 2018, la dernière fabrique historique de bérets en France, installée à Oloron ouvrait pour la première fois un magasin au Pays basque, à Saint-Jean-de-Luz. Un an plus tard, la Maison Laulhère - c'est son nom - a une nouvelle fois choisi les rivages basques pour lancer son nouveau concept : La Boutique du béret au cœur de Bayonne. Bayonne dont les parachutistes du 1er RPIMa, élite de l'Armée de terre, portent depuis des lustres...le béret Laulhère. Ouverte en décembre, elle a été inaugurée ce mardi au 21 de la rue piétonne d’Espagne, à proximité du magasin de linge basque tenu par la mère de la chanteuse Anne Etchegoyen. Comme un retour aux sources de ce béret basque... originaire du Béarn.
Déjà au Pays basque, Jean Borotra, « le Basque bondissant », un des « Quatre Mousquetaires » qui se sont notamment illustrés avec l'équipe de France en Coupe Davis dans les années 1920 et 1930 portait le béret comme les pilotaris et des rugbymen.

Une histoire qui nait en 1840, s'endort et renaît en 2012

"Laulhère est une entreprise classée patrimoine vivant", dit avec  fierté  le Lot-et-Garonnais Jean-Michel Gibert installé depuis 1999 à Saint-Jean-de-Luz, qui est devenu le relais, presque par hasard de l'amarrage de la marque à Saint-Jean-de-Luz, puis depuis peu à Bayonne. "Ma petite-nièce, Charlène était au lycée avec Solène Forzy , soeur de la Gersoise Rosabelle Forzy, qui a acquis l'entreprise en septembre 2012. Elle a été épaulée pour cette renaissance par un Irlandais, Mark Saunders, directeur du marketing de la marque. Aujourd'hui,  plus qu’un point de vente pour la marque Héritage par Laulhère, ce lieu, 100% dédié aux bérets, retrace sur ses murs l’histoire de ce couvre-chef et celle de la maison bi-centenaire. 

Anecdotes, dessins et photos permettent aux Basques et aux touristes amoureux de la région de découvrir les dessous du béret confectionné avec passion.  Cette boutique est la deuxième pour Jean-Michel Gibert, déjà propriétaire de celle de Saint-Jean-de-Luz. Cet ambassadeur, passionné de bérets, prend plaisir à valoriser la Fabrication Française et le savoir-faire artisanal de la Maison Laulhère : confection de tous les modèles dans la plus pure tradition et intégralement sur le territoire français, à Oloron-Sainte Marie, au pied des Pyrénées. Ce procédé de fabrication, le même depuis 1840 valorisé donc depuis 2013 par le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » l'est aussi par celui  « Origine France Garantie » et par une recherche systématique de l’excellence. Nouveau modèle de distribution pour la Maison Laulhère, ce concept inédit est un pas de plus franchi pour faire rayonner le béret, symbole éternel de la France et du Sud-Ouest.
Si Jean-de-Luz a permis à la marque de connaître une notoriété supplémentaire, Nathalie, qui tient le magasin de Bayonne a eu un jour la surprise de voir l'acteur Philippe Torreton venir en acquérir un. Et revenir le lendemain pour en faire cadeau à un des proches.

Che Guevara, "ambassadeur" international de Laulhère

 

Mais il faut dire qu'un des meilleurs ambassadeurs de la marque aura été le Che et son béret à étoile de "comandante". "C'est par hasard que l'on a appris qu'il venait d'Oloron, même si en Amérique du sud, en Uruguay et en Argentine, le béret et très populaire, explique Jean-Michel Gibert. C'est un journaliste allemand qui à rendu visite à Miami à un ancien compagnon du Che possèdant encore un béret. Il a fait des photos vues par hasard par un ancien ouvrier de Laulhere qui a reconnu l écusson, aux armes du Béarn, qui  était sur des bérets Laulhère dans les années 60."

Maison du béret

Aujourd'hui, il y a deux entités Laulhère. La marque Laulhère dont le savoir-faire est recherché par des entreprises du luxe et "Héritage Laulhère", correspondant à l'ensemble des produits traditionnels. Beyonce a ainsi porté un béret en cuir à l'occasion du défilé de mode de l'une d'entre elles. Vouées à se développer en 2020, de nouvelles Boutiques du Béret ouvriront prochainement, notamment à Lourdes en mars.
En attendant, Jean-Michel Gibert, a eu une surprise devant son magasin de Sant-Jean-de Luz: en passant devant la boutique  deux ados ont lancé: "Laulhère? mais c'est le sujet éco qu'on a eu en Bac pro..." Si la notoriété de la marque oloronaise démarre sur les bancs des lycées, alors c'est bon signe pour son développement.

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
6011
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !