Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

12/02/20 : Louis Bodin, Monsieur Météo sur TF1, a décidé de se lancer dans les Municipales à Biarritz aux côtés de Maïder Arosteguy, tête de liste des Républi-cains. Il souhaite s'investir dans la ville de sa compagne Sylvie, notamment en matière d'environnement

11/02/20 : Charente-Maritime: Marie GROSGEORGE, 35 ans, a pris ce lundi la fonction de sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime. Cette diplômée de l'ENA et de l'ENS était précédemment chargée de mission au ministère de l’Intérieur.

10/02/20 : Chantal Castelnot a été nommée nouvelle préfète de la Vienne, le 3 février. Depuis 2017, elle était préfète de L'Orne. La préfète a fait sa première apparition publique ce 10 février pour un dépôt de gerbe au monument aux morts bd Verdun à Poitiers.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

04/02/20 : Le 44ème Challenge International du Vin se tiendra les 24 & 25 avril à Bordeaux et mettra à l'honneur les vins moldaves! Près de 4 000 vins d'une quarantaine de pays seront en compétition, et 700 dégustateurs viendront récompenser près de 1 400 vins

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/02/20 | Mont-de-Marsan: le Pôle jeunesse forme des apprentis baby-sitters

    Lire

    Le Pôle Jeunesse de Mont de Marsan Agglo organise une session d'initiation au baby-sitting les vendredi 28 février et lundi 2 mars. 2 jours, pour permettre aux jeunes à partir de 16 ans d'acquérir les compétences nécessaires pour devenir baby-sitter. Après une initiation aux premiers secours enfants et nourrissons avec la Croix Rouge, des professionnels de la petite enfance animeront plusieurs ateliers interactifs : prévenir les risques domestiques, proposer des jeux adaptés, changer une couche, donner le biberon et le bain, rédiger sa petite annonce, etc. Inscriptions: 0558038263

  • 18/02/20 | Modem Gironde pour le Front Républicain à St Savin de Blaye

    Lire

    Dans un communiqué de son président Fabien Robert le MoDem Gironde annonce avoir " pris la décision de s’unir au Front Républicain à Saint-Savin de Blaye. Nous soutenons ainsi la candidature du Maire sortant, Alain Renard, pour les élections municipales des 15 et 22 mars prochains. Comme partout en France où cela s'avère indispensable, cette alliance intervient par souci d’unité, afin de faire face à la liste d’extrême droite du Rassemblement National. Le premier combat politique doit être la protection des valeurs républicaines menacées par les extrêmes. Nous renouvelons ici notre confiance à Alain Renard pour mener ce combat."

  • 18/02/20 | La Communauté d’agglomération Rochefort Océan inaugure « La Boite »

    Lire

    Un nouvel élan artistique se dessine dans l’agglomération de Rochefort. Mercredi 19 février, aura lieu l’inauguration d’une salle dédiée à la création artistique. Son petit nom ? La Boite ! La collectivité a transformé l’ancien cinéma de l’École des Fourriers en plateau technique de 220 m² au sol sous un plafond de 5,50 mètres. Un lieu qui accueillera des artistes en résidence et où toutes les formes d’arts seront les bienvenues.

  • 18/02/20 | A Bruges (33) Aérospline veut robotiser les tâches de désamiantage

    Lire

    Aérospline, à Bruges, est une PME d'ingénierie industrielle qui développe des solutions robotiques collaboratives innovantes, principalement pour la construction aéronautique. Ces nouveaux robots collaboratifs (dits cobots) permettent de réduire la toxicité ou la pénibilité des métiers, sans se passer des opérateurs. La société travaille sur un projet de cobots dans le cadre de travaux de désamiantage, permettant de réduire les risques d'exposition des salariés. Un projet, baptisé "Exelite", auquel s'associe la région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 410 449 €.

  • 18/02/20 | Il fait bon vivre en Charente-Martime !

    Lire

    94% heureux de vivre en Charente-Maritime. C’est un des chiffres issu de l'enquête 2019, de l’institut BVA, auprès des Charentais. Les habitants ont par exemple, le sentiment d’être écoutés par le département dans leurs actions. L’occasion, aussi, de recueillir les préoccupations de la population. Au sujet, des routes départementales ou encore de l’environnement. Les résultats sont globalement très positifs, par rapport à l’enquête 2018, impactée par le mouvement gilets jaunes. Voir l’enquête au complet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Coursive : fin de saison sur fond de crise

25/06/2019 | A l'occasion de la révélation de la nouvelle saison ce 24 mai, le Conseil d'administration a annoncé officiellement le licenciement de sa directrice adjointe

Bruno Odin, Franck Becker et Marc Le Bourhis, directeur adjoint de la DRAC, représentant le ministère de la culture

Le malaise durait depuis 2 ans, depuis l’arrivée de Franck Becker à la tête de l’institution, reprenant le flambeau de l’ancien directeur Jackie Marchand. Sans rentrer dans les détails, le Conseil d’administration de La Coursive parle de « désaccords de management » entre le directeur et son adjointe Florence Simonet, tout en précisant qu’il ne s’agit de « rien de grave ». Franck Becker évoque de son côté une « situation de conflit de pouvoir » et de « détérioration de la communication » au fil des mois. Le CA affirme avoir fait venir un cabinet d’audit pour prendre la mesure de la situation.

A la suite de ses conclusions, les huit membres du conseil auraient décidé de procéder au licenciement de Florence Simonet, pour « faute simple ». L’entretien préalable au licenciement aurait été effectué en mai, et Florence Simonet dispensée d’effectuer son préavis au sein du théâtre. Ce délai légal entre l’annonce et le départ du salarié étant toujours en cours, les membres du conseil d’administration ont refusé d’en dire davantage sur les tenants et les aboutissants de cette histoire. « Nous regrettons ce licenciement et qu’il n’ait pas été possible de trouver une autre issue à la crise », a affirmé le vice-président Bruno Odin, avant de préciser que « d’autres choses ont été tentées en amont », tout en refusant d’apporter des précisions. « Des négociations entre avocats » seraient en cours, et « les choses seront suivies d’effet sur le plan budgétaire ».

« Si la situation a été difficile à gérer ces 18 derniers mois, il ne s’agit pas de renier les vingt-sept années de travail que Florence Simonet à passé ici », a précisé un des deux représentants de l’agglomération au CA, Vincent Coppolani. « Ces aventures de 27 ans au sein d’un même établissement peuvent être perturbées par l’arrivée d’un nouveau fonctionnement », analyse de son côté Franck Becker, « Florence Simonet et Jackie Marchand avaient construit des méthodes de travail qu’il a été très difficile, pour Florence Simonet, de dupliquer dans cette nouvelle relation de travail ». Pas un mot sur la lettre ouverte rédigée en décembre dernier par les salariés de La Coursive pour faire part de leur souffrance au travail, lié au nouveau management.  Pour le CA, « le recrutement de Franck Becker a été une réussite » puisque les résultats de la saison sont « positifs », « et il est reconnu pour le travail qu’il a fait par ailleurs ». Un représentant du ministère de la Culture est venu appuyer la décision du conseil pour cette annonce officiel.

Du côté du public et des salariés, l’annonce a été reçue avec une vive émotion, au point qu’un appel à rassemblement a été lancé sur les réseau sociaux, pour lundi, 18h. Des salariés s’étaient déjà rassemblés mercredi, dès l’annonce officielle.

De son côté, Jean-François Fountaine a fait part de ses regrets concernant la décision du CA, précisant que les membres représentant l’agglomération avait voté « en leur âme et conscience » : « Je ne suis pas un élu interventionniste, nous ne faisons pas ingérence dans les décisions des associations ». Il a rendu hommage au « parcours exemplaire » et à « l’engagement » de Florence Simonet auprès du public et des artistes. Il s’est engagé « à ce qu’elle puisse poursuivre sa carrière à La Rochelle », dans le milieu culturel. Il a prévu de la recevoir et de se renseigner auprès des associations de leurs éventuels besoins en la matière. Il a également reçu les salariés de La Coursive, dont il a perçu le malaise à différents degrés. « Certains sont préoccupé par leur avenir, voire inquiets d’être licencié eux aussi, d’autres sont nostalgique de l’époque de Jackie Marchand », relate-t-il. Il a appelé au dialogue pour construire une nouvelle Coursive.

Mise à jour le 1er juillet 2019 :

Dans un communiqué, le groupe local EELV Aunis-La Rochelle appelle lui aussi au dialogue entre le public, les salariés et le conseil d'aministration. EELV regrette le "spectacle de certains abonnés déchaînant leur violence verbale sur un Directeur et des membres du conseil d’administration médusés par des paroles injurieuses qui n'ont laissé aucune place à l’échange", dénonçant une "d’une instrumentalisation politique, sur fond de campagne électorale, de cet épisode de crise". Il regrette le manque d'accompagnement lors de cette transition. Et s'inquiète pour les salariés, dont le mal-être serait grandissant : "Seul le dialogue voire une médiation avec les équipes salariées peut offrir une issue à la crise, les salariés-es doivent retrouver le respect, le plaisir à faire vivre le projet de la Coursive, retrouver du sens à leurs missions, sans se sentir ni inquiétés ni malmenés et encore moins instrumentalisés. Le conseil d’administration devra accompagner ce virage essentiel souhaité par beaucoup de Rochelais-es."

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3918
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !