Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | « La finalité, c’est de jouer devant des gens », pour la compagnie Atlatl

26/01/2021 | En résidence au Glob théâtre, à Bordeaux, pendant une semaine, la compagnie Atlatl a pu retrouver un public, à huis clos, dans le respect des règles sanitaires.

Représentation de la compagnie ATLATL au Glob théâtre

15 décembre, 7 janvier, et maintenant… plus rien ! Le monde du spectacle n’en voit pas le bout et ne sait pas quand il va pouvoir de nouveau accueillir du public. Un public pourtant si important dans la construction d’un spectacle. Anne Berger co-directrice du Glob théâtre, se livre sur la période que le théâtre traverse, et comment il continue de soutenir les artistes. La compagnie Atlatl, formée par le duo Jennifer Cabassu et Théo Bluteau, sort tout juste de résidence. Elle a présenté, vendredi 22 janvier, les premières étapes de création de son spectacle « Fortune », en compagnie du comédien Jean-Charles Dumay. Une étape importante dans le processus de production d’un spectacle, rendu possible grâce à l’accès, à huis clos, au studio du Glob théâtre.

Un public - très réduit - de professionnels assis un siège sur deux, des acteurs, une vingtaine de minutes de spectacle, une ambiance tamisée… avec ce soupçon de retour la normale, on s’y croirait presque. Avec cette sortie de résidence, on pourrait presque croire en la fin de la traversée d’un long tunnel. Mais non. Le monde de la culture, très impacté par la crise sanitaire, n’est pas encore sorti d’affaire. Mais pour autant, les artistes ne s’arrêtent pas de produire. C’est le cas de la compagnie Atlatl, formée par Jennifer Cabassu et Théo Bluteau, qui est restée une semaine en résidence à Bordeaux.

Théo Bluteau devant le studio du Glob théâtre

Le Glob théâtre « est un lieu de fabrique, soit de spectacles qui sont en début de vie, ou bien qui sont sur le point d’être finis », explique Anne Berger, co-directrice de l’établissement. Doté d’un studio, il permet d’accueillir, tout le long de la saison, des « équipes artistiques qui sont là pour chercher, expérimenter et consolider les pistes qui structureront leurs créations à venir », poursuit-elle. Ce studio permet aux artistes d’enregistrer, fabriquer leurs décors et objets, ou bien travailler à la mise en scène technique de leurs spectacles. Et le Glob fait partie des rares institutions théâtrales en Nouvelle-Aquitaine à disposer de ses propres ateliers, mis à disposition des compagnies. Un outil précieux pour que les artistes puissent « continuer de maintenir le haut niveau d’exigence artistique d’une discipline particulièrement impactée par la crise ». Un soutien indispensable pour Anne Berger, co-directrice du Glob.

Un avenir incertain 

Au premier confinement, l’accès aux théâtres était interdit partout et pour tous. Même les artistes. Imaginez le soulagement quand il a été possible de flirter à nouveau avec le parquet de la scène, même à huis clos et dans le strict respect des mesures sanitaires . « Le fait de retrouver ces résidences c’est déjà bien. Ça fait partie du parcours de production, surtout en jeune création. Il faut montrer le travail, rencontrer des gens, des partenaires, c'est aussi ça le job et c’est très important », raconte Théo Bluteau. Jennifer Cabassu explique que ces moments de répétitions permettent de vérifier des pistes de réflexions, qui se confirment ou non, avec la présence des spectateurs lors des sorties de résidence. Présenter un spectacle à des professionnels, c’est tout ce qu’il leur reste, et pour l’instant, ils s’en contentent. Mercredi dernier, ils ont eu la chance de présenter une partie de leur spectacle et d’échanger avec des étudiants de la Comédia. « Ça comble un manque. De jouer devant du public c’est un vrai plaisir », complète le comédien Jean-Charles Dumay, qui joue le role de Svänte dans le spectacle

Jean-Charles Dumay, Jennifer Cabassu et Théo Bluteau après la présentation de leur spectacle

S’ils s’estiment chanceux que le premier confinement n’ait pas plus perturbé que cela leur processus de création, ce n’est pas le cas pour tous. « On a des copains qui ont dû reporter deux fois leur première et qui ont fini par la faire devant un public de professionnels ». Des conditions que Théo jugent particulières. « C’est bizarre de créer des objets qui ne seront peut-être pas présentés. Parce que la finalité, c’est de jouer devant des gens. Un spectacle n’est pas terminé tant qu’il n’est pas passé par le public », confie-t-il, inquiet de l’avenir de la culture. « On ne sait pas si il y aura un « après » au niveau de la culture, mais on a des inquiétudes. On ne sait pas vraiment comment préparer l’affaire », complète Jennifer Cabassu.

Le Glob comme scène conventionnée

Programmer hors les murs, annuler, reporter… Voilà le quotidien du Glob théâtre qui navigue à vue, au rythme des annonces de l’Élysée, comme tous les autres acteurs culturels. « Face à ces contraintes qui sont compliquées à gérer, on a la chance au Glob d’être sur des perspectives à moyen et long termes qui sont absolument enthousiasmantes », se réjouit la directrice de l’établissement. En effet, l’ancienne tonnellerie va entrer dans une phase de travaux d’une grande ampleur, dès début avril. « On a intégré le réseau de scènes conventionnées d’intérêt national. Ce qui nous oblige à être dans des conditions d’accueil meilleures et à être sur un outil plus performant », relate Anne Berger, pas peu fière. Rehaussement de la toiture à 10 mètres, espace de jeu plus grand, gradins rétractables… voilà de quoi sera rythmée la prochaine année. La réouverture au public est envisagée pour l’été 2022, voire septembre, si retard de travaux il y a.

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
10901
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !