Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Gironde célèbre les droits de l'homme avec un festival de cinéma

09/01/2015 | Le festival international du film des droits de l'homme se tiendra du 9 au 11 janvier à Pessac et pendant tout le mois dans d'autres villes du département

Les organisateurs du festival du film des droits de l'Homme ont rendu un hommage à Charlie Hebdo, ce matin, à Pessac

A tous ceux qui aiment les belles images, le Secours Catholique propose, avec l'aide de nombreux partenaires, la 7ème édition du festival international du film des droits de l'homme en Gironde. Du 9 au 16 janvier prochain, 5 films seront projetés dans quelques communes du département, suivis de débats sur des sujets aussi variés que la démocratie et le pouvoir, les SDF ou les réfugiés. Une initiative qui vise notamment à attirer un jeune public sensible aux droits de l'homme. Pour l'instant, 1500 lycéens sont déjà inscrits et le festival est ouvert à tous.

Du 9 au 16 janvier, le Festival International du film des droits de l'homme (ou FIFDH) s'installe en Gironde. Cette initiative nationale de proposer une trentaine de films en sélection autour de la lutte pour la tolérance et contre l'exclusion entame sa septième édition girondine avec 5 films à l'affiche. Il passera notamment par le cinéma Jean Eustache de Pessac les 9, 10 et 11 janvier, le Magic Ciné à Saint-André de Cubzac le 16 janvier et d'autres établissements pour des séances scolaires à Libourne, Sainte-Foy-La-Grande et Cudos. Ce festival est proposé par le Secours Catholique en partenariat avec de nombreuses associations dont Amnesty International, le CCFD-Terre Solidaire, la Ligue des Droits de l'homme ou les Apprentis d'Auteuil. 

Un festival qui cible les jeunesChaque film, proposé au tarif de 4 euros la séance grand public (1 euro pour les moins de 25 ans et les séances scolaires), proposera un thème particulier. C'est le cas du film d'ouverture, "Au bord du Monde" de Claus Drexel, film français sorti en 2013 qui raconte la vie des sans-abris parisiens. Ce matin déjà, ils étaient 210 étudiants en provenance de tout le département à participer à une séance scolaire pour voir ce film. Stéphanie Garnon, professeur au lycée "Le Corbusier", garde une bonne impression de cette première expérience. "C'était la première fois qu'on participait à ce festival et les 33 élèves sont restés très silencieux tout le long de la séance. Ca les touche particulièrement car ils viennent pour la plupart de milieux défavorisés", avoue l'enseignante, qui devrait prochainement demander à ses élèves de fournir un travail à partir du film. 

Les lycéens et les jeunes, c'est le coeur de cible du festival, comme l'avoue Patrice Vincey, président de la délégation de Gironde du Secours Catholique. "Le film, c'est un moyen d'expression et de partage des idées essentiel. 1500 jeunes sont déjà inscrits et on espère les sensibiliser, croiser leurs idées, car l'actualité montre aujourd'hui l'importance de l'échange". D'échange, il en sera d'ailleurs question puisqu'à la suite de chaque projection, un débat sera organisé avec la présence de spécialistes comme Pascal Paoli, de la fondation Abbé Pierre, plusieurs bénévoles du Secours Catholique, des journalistes, des membres de Greenpeace, d'Amnesty International ou encore Thierry Michel, réalisateur de l'un des films présentés. Pour sensibiliser un peu plus ces lycéens, une petite équipe d'étudiants de l'Université Bordeaux 3 en licence professionnelle chargés de projet sur la solidarité internationale et le développement durable aura pour mission de rédiger un dossier pédagogique sur les préjugés, aux moyens d'interventions dans plusieurs classes et de questionnaires sur les droits de l'homme avec des mises en situation telles que "Tchang se fait contrôler par la police dans la rue : violation des droits de l'homme ou pas ?". 

La caricature, symbole des droits de l'hommeUne exposition photo avec des images des films sera aussi présentée pendant toute la durée du festival, de belles images encadrées qui présentent des situations graves sous un jour plus souriant et positif. Enfin, le lancement de ce festival a aussi été l'occasion pour Alain de Brugière, Directeur adjoint en charge de la formation professionnelle au Conseil régional d’Aquitaine, de rappeler que le drame qui a touché Charlie Hebdo dans la matinée de mercredi "touchait bien évidemment les droits de l'homme. Il y a des leçons à en tirer, car ce qui traduit le mieux ces droits, c'est bien le dessin humoristique". En guise de symbole, les organisateurs ont choisi l'un d'entre eux pour l'affiche de ce septième festival : Ali Ferzat, très célèbre caricaturiste et dessinateur de presse Syrien qui a notamment obtenu le prix Sakharov en 2011 pour la liberté de penser. Sur cette affiche, un réalisateur qui pointe sa caméra sur un militaire armé, en signe de protestation. Une manière pour les organisateurs du festival girondin de participer à l'élan de solidarité qui a suivi le drame du 7 janvier, et de proposer une alternative avec des films originaux et aux valeurs plus que jamais d'actualité. 

Pour voir la bande annonce du festival

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
9110
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !