Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/18 : Mobilisation mardi matin dès 9h00 aux trois péages autoroutiers du Lot-et-Garonne orchestrée par la Coordination rurale 47 pour protester contre les taxes "Trop de taxes tue l'agriculture et les agriculteurs!" dixit la CR47.

10/12/18 : Charente-Maritime : au vue du contexte social actuel, le séminaire filière Fruits & Légumes de Nouvelle Aquitaine Propulso, qui devait se tenir les 11 et 12 décembre à Saintes est annulé. Une prochaine date devrait bientôt être fixée.

09/12/18 : La Rochelle : selon l'association Info Trafic 17, le dépôt pétrolier de La Pallice est bloqué ce soir par près de 200 personnes.

09/12/18 : Charente-Maritime : Annick Baillou a été nommée inspectrice d’académie-directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de la Charente-Maritime. Elle succède à Gilles Grosdemange qui a fait valoir ses droits à la retraite.

09/12/18 : Samedi vers 23 heures, Jacqueline Dubois, députée du Sarladais a découvert sa voiture en feu, ainsi que celle de son mari, garées dans la rue devant son domicile de Vézac. L'élue a reçu de nombreux soutiens de la classe politique de tous bords.

09/12/18 : la manifestation des gilets jaunes d'abord pacifique à Bordeaux a dégénéré au milieu de l'après-midi lorsqu'une centaine de casseurs, ont jeté des projectiles divers sur les forces de l'ordre. Scènes de guérilla urbaine et dégradations ont suivi

08/12/18 : Forte participation à Bordeaux pour la Marche pour le climat: de l'ordre de 6 à 7000 personnes

08/12/18 : La Rochelle sera présente au Nautic de Paris du 8 au 16 décembre, stand G2 Hall 1, sous la bannière La Rochelle Force Océan. Elle y présentera ses différents événements sportifs comme la Minit Transat, dont les inscriptions sont désormais ouvertes.

07/12/18 : Rochefort : Véritable institution rochefortaise, l'ancien cinéma Alhambra devenu un studio de post-production de films et de musique inauguré au printemps dernier, organise une porte ouverte avec visite de ses locaux ce samedi de 14h à 19h. Gratuit.

07/12/18 : La Cité du Vin vient de recevoir 3 nouvelles récompenses de la part des professionnels de l'œnotourisme. Un International Best of Wine Tourism et 2 Iter Vitis awards "pour son action innovante et audacieuse en matière d'œnotourisme".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/12/18 | Hashtag d’Argent pour Limoges

    Lire

    Très présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et Linkedin) et avec plus de 67 000 abonnés, la Ville de Limoges a obtenu un « Hashtag » d’argent pour son engagement sur les réseaux sociaux pour communiquer avec ses administrés dans la catégorie « grandes villes de + 100 000 habitants ». Ce trophée, remis par l’Observatoire SocialMedia, récompense les territoires les plus agiles sur les réseaux.

  • 10/12/18 | Talents des Cités: les lauréats néo-aquitains

    Lire

    En Nouvelle-Aquitaine, Talents des Cités 2018 a distingué 3 créateurs d'entreprise dans les quartiers prioritaires de la Ville : Grégory Pédeboscq (Dax), et son food truck «La Cantoche», qui propose en partenariat avec des producteurs locaux sandwichs, burgers, salades et soupes originales ; Victor Du Peloux (Bordeaux) et son atelier bois coworking «La Planche» pour artisans, concepteurs et grand public, et Salomé Arenas (Pau), co-fondatrice de Monsieur Bernard, marque de vêtements et accessoires 100% plastique recyclé dont une partie est récoltée dans la Mer Méditerranée! Les lauréats nationaux seront connus fin janvier

  • 10/12/18 | Corrèze: la chambre d'agriculture dénonce la présence de L-214 dans les écoles

    Lire

    Réunie en session plénière le 26 novembre dernier, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze demande à l’État, la Région, au Département et aux Maires l’interdiction immédiate de diffusion, dans toutes les écoles du département, des informations anti-viande de l’association L-214 éducation mais aussi de confier aux seuls organismes habilités et neutres à diffuser dans les écoles des informations justes sur l’alimentation et les produits agricoles.

  • 09/12/18 | Gilets jaunes : des violences à Bordeaux

    Lire

    Ce samedi à Bordeaux, de violents affrontements se sont déroulés en marge de la manifestation des gilets jaunes dès la fin d'une marche (ayant rassemblé environ 5000 personnes) vers l'hôtel de ville, en milieu d'après-midi. Dans un communiqué tardif, la préfecture évoque des "dégradations de bien publics (notamment des feux de barricades), de vitrines commerciales, de mobiliers urbains". Les services de police ont interpellé 44 personnes. 26 blessés sont à déplorer, dont un jeune manifestant ayant perdu sa main en voulant renvoyer une grenade lacrymogène.

  • 07/12/18 | «Signalement Voie Publique» le nouveau service de proximité de la Ville de Lormont

    Lire

    Déployé par la municipalité début novembre sous l’acronyme SVP, il vise à améliorer le signalement des dysfonctionnements ou anomalies au sein des espaces publics (propreté, stationnement abusif, éclairage défectueux). A bord d’un véhicule sérigraphié «Signalement Voie Publique» et du numéro de téléphone créé pour l’occasion (0633146911), deux agents circulent du lundi matin au samedi soir dans la commune. Ils doivent s’assurer et faire preuve de vigilance quant à la bonne tenue de la voirie, du mobilier urbain, de la chaussée ou des éclairages publics.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La « Belle au Bois Fleuri » se métamorphose en « pôle culturel »

10/06/2008 |

Le chantier du Pôle Culturel du Bois Fleuri

On appelait l'ancienne bibliothèque municipale du Bois Fleuri le « château de la Belle au Bois dormant ». Petite, vétuste, peu accessible, elle ne répondait pas aux besoins des Lormontais en termes de lecture publique et offrait des conditions de travail difficiles pour les bibliothécaires. Après un longue phase de réflexion et d'études, la nouvelle médiathèque est en train de sortir de terre : les travaux devraient être terminés début 2009 pour une ouverture courant 2010. Plus encore qu'une médiathèque moderne, cela sera un véritable « pôle culturel ».

A Lormont on aime bien les « pôles » : pôle éducatif, pôle d'échange bus-tram-voiture, pôle économie-insertion, pôle animation... Voici un nouveau venu dans la collection : le « pôle culturel » du Bois Fleuri, c'est-à-dire une médiathèque avec espace multimédia, unpetit auditorium pour "l'heure du conte", une salle d'étude et de consultation des Archives municipales, une salle d'exposition, un café littéraire et, à proximité, la salle Léo Lagrange qui deviendra une véritable salle polyvalente pouvant accueillir plusieurs centaines depersonnes pour des activités sportives, des spectacles ou des concerts.

 

Centraliser toutes les activités culturelles sur un même lieu...
Le Bois Fleuri, où est déjà implantée l'école municipale de musique et de danse avec une salle de spectacle de 240 places, deviendra ainsi LE lieu culturel de la ville. Il a été choisi pour sa position centrale entre le Vieux Lormont et la ZUP et devrait drainer les habitants des bords de la Garonne comme ceux des HLM et des pavillons du plateau. L'ambition est de permettre aux Lormontais d'accéder à toutes les formes de culture : livre, musique, arts platiques, vidéo, théâtre et rencontres littéraires.

« L'objectif est également de s'intégrer au schéma culturel intercommunal du Grand Projet des Villes », explique Gilles Mazière, le directeur du service culture de Lormont, « de se placer dans la politique d'équipement global des Hauts de Garonne en jouant la cohérence et complémentarité ». En effet, avec le changement d'échelle du territoire entraîné par le tramway, chaque ville cherche à avoir son pôle d'excellence : la M.270 pour Floirac, le « pôle des musiques du monde » pour Cenon, le pôle culturel du Bois Fleuri pour Lormont. Le but est ainside susciter des déplacements des habitants entre les quartiers et les villes pour donner une identité partagée aux Hauts de Garonne.

... sans négliger les équipements de quartier
Cette vision à grande échelle et à long terme peut néanmoins entrer en contradiction avec les besoins d'équipements dans les quartiers, au plus proche des habitants. Ainsi les habitants de Carriet ont été sensibles à l'installation (provisoire) de la bibliothèque municipale dans l'ancienne école Romain Rolland. Comment vivront-il le départ de ce service ? « L'idée est d'ouvrir, à terme, des espaces de lecture dans les quartiers. Une salle a été construite pour cela dans la nouvelle école Paul Fort de Carriet, mais pour la faire fonctionner, il faut des documents et des moyens en personnels », avance Eliane Lafaye, la responsable de la bibliothèque. « On ne peut pas faire tout en même temps. Mais je ne désespère pas, cela devrait se faire plus tard. On aura ainsi le temps de voir comme évolue le Bas-Carriet avec la renouvellement urbain, si les gens se déplacent plus et quels seront exactement les besoins. »

La question se pose également pour la Cyberbase de Génicart qui a brûlé en décembre dernier. L'équipement fait cruellement défaut au quartier et les animateurs manquent désormais d'outils pour intervenir auprès des jeunes de Génicart. L'ouverture d'une salle multimédia dans le nouveau Pôle culturel ne suffira pas à remplacer la Cyberbase qui était un lieu de rencontre entre les habitants de tous âges et de toutes origines. « Il fautpouvoir offrir des équipement de qualité tout en désacralisant la culture », reconnaît Gilles Mazière, « pour cela, il faut aussi aller à la pêche dans les quartiers ». Toutes les études sur le développement culturel le montrent, un espace central ne peut vivre et se développer que s'il y a des relais dans les quartiers, si des habitudes et des besoins sont créés à petite échelle et viennent ensuite donner l'envie aux habitants d'aller dans des lieux de culture plus importants et parfois plus intimidants.

La construction de lieux emblématiques à l'échelle intercommunales et le maillage culturel au plus près des quartiers ne sont pas contradictoires mais demande des moyens importants, aussi bien en investissement qu'en fonctionnement. La logique de la rénovation urbaine pilotée par Jean-Louis Borloo pousse plutôt du côté des grands équipements bien visibles mais l'on attend toujours un financement suffisant des actions de proximité : le plan Espoir « Banlieues » annoncée par Fadela Amara reste très vague sur les actions éducatives, hormis un accompagnement scolaire renforcé dans les écoles primaires classées en éducation prioritaire.

Le « plan Marshall pour les banlieues » promis durant la campagne électorale présidentielle risque de se réduire à de la démolition-reconstruction, les élus locaux devant se débrouiller par eux-mêmes pour réaliser l'indispensable maillage social.

 

Vincent Goulet

 

A voir jusqu'au 14 juin à la Bibliothèque municipale, 1 rue Louis Beydts à Carriet, une très belle exposition de photographies d'Hélène Valenzuela : "Lormont se raconte, la Mémoire de nos Aînés"

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
580
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !