Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/02/20 : Les producteurs des Pyrénées-Atlantiques reviennent chargés de médailles du Salon International de l'Agriculture : 95 au total, dont 19 médailles d'or, 41 médailles d'argent et 35 de bronze, produits et vins confondus.

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/02/20 | Gironde: 17 830 candidats aux municipales

    Lire

    Municipales: Dans les 535 communes de Gironde, ce sont 17 830 candidats qui se sont déclarés pour 8 887 sièges à pourvoir. Dans toutes les communes du département au moins une liste a été déposée. Dans les 231 communes de plus de 1 000 habitants, 496 listes ont été déposées soit 13 102 candidats (52% d’hommes et 47% de femmes) pour 5183 sièges à pourvoir. Bordeaux compte le plus grand nombre de listes, 10 listes déposées suivi de Mérignac avec 9 listes.

  • 28/02/20 | Municipales: 6 communes sans candidats dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Dans les 546 communes des Pyrénées-Atlantiques, 11 088 candidats se sont déclarés pour 7392 sièges à pourvoir. A Arrien, Urost, Higuères Souye, Pardies Pietat, Etsaut et Escout aucun candidat ne s'est présenté. Aucune élection ne pourra être organisée pour ce 1er tour. De nouveaux candidats pourront se déclarer entre les 2 tours et les élections pourront ainsi se tenir au 2nd tour. Si aucune candidature n’intervient pour le 2nd tour. Le préfet de département nomme alors une délégation spéciale chargée de gérer les affaires courantes de la commune et d’organiser de nouvelles élections dans un délai de 3 mois.

  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

  • 28/02/20 | Exposition "Espace Nature" à Rochefort Océan (17)

    Lire

    Du 25 février au 28 mars 2020, l’Expo Espace Nature aura lieu à Rochefort Océan, pour le plaisir des visiteurs qui découvriront au fil des photographies un périple de 18 mois sur le thème de l’écohabitat. L’occasion de découvrir d’autres modes et matériaux de construction en accord avec l’environnement. A travers ces images, l’exposition tend à ouvrir le champ des possibles dans l’esprit des visiteurs, en encourageant l’émergence de nouvelles pratiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Machine à Lire entre politique et jazz...

09/02/2020 | Une semaine encore riche de diversité à La Machine

Avec la venue de Roland Gori adepte de Foucault puis celle de Roland Chemama le politique va être soumis à la rude épreuve de la psychanalyse sur fond de grand malaise du pouvoir exécutif en ce début d'année...Un tout autre registre, musical celui-là, avec Philippe Méziat qui a tellement voyagé au coeur du jazz dans notre Sud Ouest.

Roland Gori - Festival Théatre des images
Mardi 11 février à 18h30 à La Machine à Musique - Lignerolles

Repenser la relation au pouvoir avec Michel Foucault

Dans  ses différents travaux et notamment ses Leçons du Collège de France, le philosophe Michel Foucault s’est intéressé particulièrement aux rapports du pouvoir et du savoir à partir d’un point de vue résolument historique. Il a montré notamment comment le savoir pouvait être une source de pouvoir , d'une biopolitique qui s'intéresse, dès le XVIIIe siècle, à l'existence des individus et des populations.
Ces systèmes disciplinaires instaurent une micropénalité à partir d’un dispositif de savoir qui diffuse et instille leurs normes, allant jusqu’à présenter comme des vérités de nature des conduites en réalité prescrites par le pouvoir disciplinaire.
Lecteur attentif de Michel Foucault, Roland Gori s'est intéressé à ces formes de pouvoir dans deux ouvrages récents. Dans La santé totalitaire (Champs essais, Flammarion, 2014), il analyse comment à travers des protocoles de diagnostics et de soins très standardisés, du contrôle social de nos existences par une surveillance médicale accrue au nom de la santé publique, nos modes de vie se retrouvent toujours plus normalisés. Dans La nudité du pouvoir (Les liens qui libèrent, 2018), il montre comment la personnalité du Président Emmanuel Macron constitue le miroir de la culture et de l'éthique de notre époque. Revenant notamment sur sa religion de l'entreprise, sur sa capacité à se saisir des opportunités, Gori met à jour le véritable objectif du projet politique d’Emmanuel Macron : construire un pouvoir vertical afin d'imposer un gouvernement post-démocratique.

Roland Gori est est psychanalyste et professeur émérite de psychologie et de psychopathologie clinique à l'université Aix-Marseille.

La rencontre, organisée dans le cadre de la 5e édition du Festival Théâtre des Images, sera animée par Christian Malaurie.



Philippe Méziat et Emmanuelle Debur
Jeudi 13 février à 18h30 à La Machine à Musique - Lignerolles

Autour du livre Histoire-histoires du jazz dans le Sud-Ouest publié aux éditions Confluences

On fait coïncider l'arrivée du jazz en France avec l'arrivée des soldats américains en 1914, mais c'est aussi par les ports qu'il est venu. Depuis longtemps, Bordeaux et New Orleans ont été liés par des échanges notamment en lien avec l'esclavage. Dès le XIXe siècle, des Noirs américains sont venus pour fuir la ségrégation raciale, à l'image d'Edmond Dédé en 1859, compositeur et chef d'orchestre, auteur de chansons ayant connu un grand succès dans le café-concert, faisant découvrir au public une nouvelle musique considérée comme les prémisses du jazz. Depuis, ils ont été nombreux jusqu'à nos jours à investir les différentes villes de la Nouvelle Aquitaine pour y développer le jazz dans ses différentes variantes. Emmanuelle Debur et Philippe Méziat retracent les conditions de la présence du jazz dans notre région, des affrontements entre des musiciens noirs en quête de reconnaissance aux rivalités avec les musiciens blancs qui ont, à leur tour, investi cette musique. Une autre histoire culturelle et musicale de la Nouvelle Aquitaine richement documentée.

Emmanuelle Debur est journaliste et écrivain. Elle collabore régulièrement à Sud Ouest et est l'auteure de Sigma, histoire d'une festival d'avant-garde (Atlantica, 2017).

Enseignant, journaliste, écrivain, Philippe Méziat a été l'organisateur du Bordeaux Jazz Festival (2001-2008) et est une figure majeure du jazz à Bordeaux et dans le Sud-Ouest.


Roland Chemama
Samedi 15 février à 11h  à La Machine à Musique - Lignerolles

Autour du livre La psychanalyse refoule-t-elle le politique ? publié aux éditions Erès

Les psychanalystes sont-ils détachés du monde qui les entoure, des problèmes sociaux qui pèsent sur l'individu et affectent sa subjectivité ? Des dissensions existent entre eux quant à la réponse à apporter. Peut-on parler d'un nouveau sujet ? Même si comme le disait Lacan, "l'inconscient, c'est la politique", on a tendance à le réduire à la présence de l'infantile et du sexuel, mais ne prend-on pas le risque de ne pas voir la place centrale qu'est la question du politique dans l'inconscient ? Roland Chemama aborde, dans ce livre, cette interrogation en partant de la définition même du sujet pour mieux prendre en considération la dimension historique où s'inscrivent les analysants.

Roland Chemama est psychanalyste à Paris et a été président de l'Association lacanienne internationale et de la Fondation européenne pour la psychanalyse. Il est l'auteur notamment de La jouissance, enjeux et paradoxes (Erès, 2007), Dépression, la grande névrose contemporaine (Erès, 2006), de Trauma dans la civilisation. Terrorisme et guerre des identités (avec C. Hoffmann, Erès 2018).

La rencontre sera animée par Isabelle Morin et Samuel Nelken.


la rédaction
Par la rédaction

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
2506
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !