17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/22 | Les anciens de Chatellerault tricotent déjà pour octobre rose

    Lire

    En prévision de la marche Octobre rose du 15 octobre, 9 h 30, place Emile Zola à Châtellerault (Vienne),les résidents des maisons de retraite, foyers logements et EHPAD de la ville, se mobilisent pour tricoter des ouvrages en laine rose qui viendront garnir le tronc des arbres du boulevard Blossac. Cette participation à une action internationale relayée par le club Soroptimist revalorise les personnes âgées et les liens intergenerationnels et stimulent les nouvelles générations à se faire dépister.

  • 18/08/22 | Douzième édition des vergers ouverts sur les coulisses de la pomme

    Lire

    Les pomiculteurs engagés font découvrir les coulisses des pommes écoresponsables. L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) regroupe 300 adhérents représentant 1 400 producteurs. Les vergers à visiter les 27 et 28 août : Scea La Californie, Acharf Essabiri 5480 route des Vergers Grun-Bordas (24) ouvert le 28 août ; Earl de Chantegrolle - SARL Gargouil Éric Gargouil Chantegrolle à Charroux (86) Verger ouvert les 27 et 28 août; Verger de Peyreton Christine Pizzinato, Peyreton Sainte-Bazeille (47) Verger ouvert les 27 et 28 août. http://www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables/les-vergers-ouverts

  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

  • 17/08/22 | Molière à l'aire du 3.0 à Pau

    Lire

    Du 25 au 28 août, à l'occasion des 400 ans de la naissance de Molière et en préfiguration du futur centre de recherche et de création théâtrale de Pau, la manifestation Molière 3.0 rassemblera artistes, spécialistes et grand public. A cette occasion, 3 pièces illustrant la diversité de l'œuvre de Molière seront présentées dans des lieux emblématiques de la ville, des conférences rassembleront artistes et spécialistes du théâtre du XVIIe siècle à la chapelle des Réparatrices du conservatoire, et enfin la médiathèque André Labarrère proposera des projections de documentaires, films et captations de pièces. Infos : www.pau.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La MECA, nouveau "totem" de la culture régionale

30/06/2019 | La Meca a eu droit a son inauguration officielle ce vendredi 28 juin. Ce bâtiment de 18 000 mètres carrés regroupe l'OARA, le Frac et L'Alca dans les mêmes murs.

1

Un nouveau "hub" de la création artistique en Nouvelle-Aquitaine, un "totem". C'est ainsi qu'a été présenté ce vendredi 28 juin le bâtiment MECA (pour Maison de l'Économie Créative) à l'occasion de son inauguration. Ce lieu, qui regroupe désormais trois organismes culturels régionaux, compte être le porte étendard régional du soutien à l'économie culturelle et à l'industrie créative. Au moment de découvrir ce qui se cache entre ses murs, petit résumé de ce qu'on pourra y trouver, avec notamment un focus sur les 1200 mètres carrés de la première exposition du Frac, "Il était une fois dans l'Ouest".

Ca ressemble à une arche, à une "rampe de lancement" ou bien à un totem. Les officiels n'ont en tout cas pas manqué de qualificatifs pour évoquer la MECA (pour Maison de l'Économie Créative de Nouvelle-Aquitaine), officiellement inaugurée ce vendredi 28 juin à Bordeaux. "Nous avons souhaité qu'il soit un monument totémique de la culture qui regroupe trois organismes culturels dans un même bâtiment dont la vocation est de les faire coopérer et travailler ensembles", a ainsi souligné le Président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset. Ces trois là, même s'ils n'habitent que très récemment les mêmes murs (on leur a confié les clefs la veille de l'inauguration), se connaissent bien. Le Frac (Fonds régional d'art contemporain), l'Oara (Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine pour le spectacle vivant) et l'Alca (Agence culturelle de la région Nouvelle-Aquitaine dédiée au livre, au cinéma et à l'audiovisuel), vont donc se partager ce bâtiment de quelques 18 000 mètres carrés (11 000 mètres cubes de béton) comprenant notamment une scène de création de 360 mètres carrés, des locaux permettant 25 résidences d'artistes par saison, 35 rendez-vous avec le grand-public chaque année et un grand espace (1200 mètres carrés) d'exposition pour le Frac qui permettra d'accueillir trois à quatre expositions annuelles. Le tout a été financé en grande partie par la région : elle a fourni 56 millions des 60 nécessaires à sa création. 

MECA

Lieu synergique

Au coeur du quartier de Paludate, en pleine transformation, la MECA compte rester ouverte au public : les marches de son vaste parvis, le restaurant et la terrasse panoramique ont visiblement, pour l'architecte Bjarne Ingels (associé à FREAKS freearchitects), à coeur de le prouver. Pour Bernard de Montferrand, Président du Frac, les objectifs ne changent pas. "On a pour vocation de soutenir la jeune création contemporaine. Avec les moyens de l'Etat et de la Région, nous avons constitué une importante collection d'oeuvres, l'une des plus montrées de France parce qu'elle est extrêmement diverse. C'est capital de continuer à soutenir cette jeune création. Nous avons aussi une action de médiation et de diffusion de cette collection considérable. Ceux qui nous disent que nous ne montrons pas assez nos collections ne savent pas que nous organisons près d'une centaine de manifestations par an dans toutes la Région. Si nous agissons, c'est en travaillant avec nos partenaires de manière systématique. C'est de l'aménagement culturel du territoire. En 2017, le FRAC a eu près de 148 000 visiteurs. Il intéresse, il surprend, il choque parfois mais il créé en tout cas un mouvement de curiosité dont la MECA sera la chambre d'écho". LA MECA invitera d'ailleurs le public à assister à des "sorties de résidences", c'est à dire des coulisses de créations de spectacles pas encore totalement finalisés mais dont la phase de création a vocation à être partagée. 

"Ce n'est pas un lieu réservé pour Bordeaux", a précisé Alain Rousset. "D'ailleurs, les trois Frac régionales n'ont pas fusionné, et nous sommes en train de réhabiliter une friche industrielle sur Limoges pour y installer l'antenne locale". Le vaste bâtiment aux atours anguleux, en réflexion depuis huit ans, est attendu au tournant. "Nous espérons assister à l'envol de ces coopérations entre les trois offices culturels dans les années à venir et voir comment la ville utilise ce nouvel espace", précise pour sa part Fabien Janelle, président de l'OARA. S'il compte être un totem, c'est aussi parce que l'économie culturelle et l'industrie créative pèsent lourd en région : à titre d'exemple, elle constitue le deuxième fonds de soutien français pour le cinéma derrière l'Ile-de-France. Pour autant, elle laisse le champ libre aux acteurs directs de l'industrie créative : "L'autonomie dans la gouvernance est important : nous l'avons confiée à des professionnels du livre et du cinéma qui constituent l'essentiel de notre conseil d'administration", précise ainsi Bruno Boutleux, Président de l'ALCA, pour qui "les collectivités territoriales pourraient, demain, après le CNC, être les seconds financeurs du cinéma français". "Sa fonction doit être mieux comprise et perçue par les professionnels et les opérateurs, elle doit être une maison d'hôtes accueillante en plus d'être une vitrine et une rampe de lancement pour tous les artistes qui travaillent parfois de manière trop isolée", poursuit Fabien Janelle. Les ambitions sont là, et la première exposition du Frac déjà visible et accessible au public dès ce samedi : sans vraiment de rapport avec le western de Sergio Leone, elle a pourtant été baptisée "Il était une fois dans l'Ouest". 

MECA Frac

La FRAC trouve dans la MECA le point d'ancrage d'une collection itinérante, qui comprend plus de 1200 œuvres réunies au cours des 37 dernières années. Cette collection sera donc désormais accueillie au grand complet entre les murs de la MECA. Pour célébrer cette arrivée, la directrice de l'agence Claire Jacquet présentait lors de l'inauguration du lieu, le 28 juin, une nouvelle exposition : "Il était une fois dans l'Ouest". Cette première présentation est le fruit de multiples collaborations impliquant plusieurs commissaires d'exposition, et de nombreux artistes dont beaucoup ont un point d'ancrage ou sont originaires de Nouvelle-Aquitaine. La salle d'exposition à tout de la « white box », de grands espaces aux murs blancs et au sol de béton brut accueillent toiles et créations. Les pièces sont séparées par des façades aux coupes singulières. Autant de choix de gestion de l'espace qui pousse à la recherche quant à la disposition des œuvres et contribuent à l'atmosphère du lieu. La déambulation commence par l'audacieux et troublant tableau "Carnaval à Périgueux" de Martial Raysse vivant en Dordogne. Puis, le public traverse temps et espace pour découvrir les travaux de Rachel Labastie et Charles Fréger, sur l'âme basque des deux côtés des Pyrénées, avec "La suite basque". Une présentation variée, qui inclut également l’œuvre photographique de Pascal Convert, basé à Biarritz, sur les falaises de Bamyan en Afghanistan. Une exposition ancrée dans les territoires de Nouvelle-Aquitaine donc, mais qui appelle aux voyages.

Romain Béteille et Anna Bonnemasou
Par Romain Béteille et Anna Bonnemasou

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6238
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !