Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/04/20 | Près de 3 000 volontaires néo-aquitains inscrits sur Renforts-Covid

    Lire

    Le 30 mars, l’ARS a lancé l’opération #Renforts-Covid pour mettre en relation des professionnels de santé volontaires avec des établissements de santé néo-aquitains en besoin de renfort dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19. En 10 jours: 2 985 professionnels de santé se sont portés volontaires en s’inscrivant sur la plateforme, 336 demandes de missions ont été postées par les établissements de santé, 91 volontaires ont déjà été mis à disposition des établissements en demande de renfort avec majoritairement des aides-soignants (48%) et des agents des services hospitaliers (23%).

  • 09/04/20 | Surveillance sanitaire des troupeaux : les priorités dans le 64

    Lire

    En cette période d'épidémie, la direction départementale de la protection des populations et le Groupement Sanitaire de Défense 64 ont posé comme priorité la surveillance sanitaire des cheptels transhumants qui devront être à jour de leurs prophylaxies annuelles pour monter en estive. Pour les non-transhumants et autres espèces (porcs notamment), les prophylaxies pourront être maintenues sous réserve de disponibilité des vétérinaires et respect des mesures de protection. Selon l’évolution de la situation la fin des campagnes pourra être reportée par la Préfecture, sans pour autant renoncer aux dépistages.

  • 09/04/20 | Charente-Maritime : des masques pour les aidants

    Lire

    A partir du 10 avril, le Département 17 met à disposition, dans les pharmacies, des masques pour les professionnels employés directement par une personne bénéficiaire de l'APA ou de la PCH, pour leurs interventions à domicile. Il leur suffit de se présenter à la pharmacie et de présenter l’attestation transmise par l’ACOSS/CESU, indiquant le nombre de masques attribués, complétée (nom de l’employé et de l’employeur) et signée par l'aide à domicile ainsi que sa carte d’identité.

  • 09/04/20 | Hébergements touristiques : 4 aides régionales dans les Landes

    Lire

    Dans le cadre de sa politique de rénovation des hébergements touristiques et de structuration de la filière du tourisme, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté ce lundi 6 avril 4 aides dans le territoire landais. 3 aides pour la création de 3 gîtes de grande capacité : 37 500€ à François Dubedout, à Doazit ; 34 425€ au Domaine de Bouhemy, à Mimizan ; et 37 500€ à la commune de Pimbo. Une aide de 100 000€ a aussi été votée pour la modernisation de l'hôtel-restaurant "Les Pyrénées" à Mont-de-Marsan. Parce qu'un jour promis, on pourra à nouveau de sortir de chez nous et partir en vacances.

  • 09/04/20 | 200 000 masques distribués dans les Landes

    Lire

    Suite à la commande groupée avec le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine fin mars, ce sont 200 000 masques chirurgicaux qui sont distribués par les services du Département des Landes ces 8 et 9 avril. Coordonnées par l’ARS, cette distribution va permettre de fournir les établissements collectifs pour personnes handicapées ou âgées dont tous les EHPAD, les services d’aide à domicile et les accueillants familiaux de personnes âgées. Une nouvelle commande de masques, cette fois achetée avec les collectivités locales, est attendue pour ces prochains jours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La MÉCA, un totem de création artistique et culturelle

05/03/2019 | 37 mètres de haut, 120 mètres de long, 18 000 m2 de surface : telles sont les mensurations de la MÉCA, la Maison de l’Economie Créative et de la Culture de Nouvelle-Aquitaine

Vue d'extérieur de la MECA

Le 29 juin prochain, la MÉCA, la Maison de l’Économie Créative et de la Culture de Nouvelle-Aquitaine, qui réunira le Frac et les agences culturelles de l’OARA et de l’ALCA, sera inaugurée en grande pompe quai de Paludate à Bordeaux. D’ici là, les travaux vont bon train. Coiffé d’un casque de chantier et armé de chaussures tout-terrain, le président de la Région, Alain Rousset, a arpenté les dédales de cette structure afin d’en visiter les moindres recoins et d’en présenter la philosophie du lieu. Visite guidée par le chef de l’exécutif régional entouré des architectes, ce 5 mars dernier…

Ses mensurations sont exceptionnelles tout comme son esthétique. Erigée sur 37 mètres de haut pour s’étendre sur 120 mètres de long, la MÉCA, comprenez la Maison de l’Économie Créative et de la Culture de Nouvelle-Aquitaine, disposera de 18 000 m2 de créations artistiques pour un budget total de 60 millions d’euros (56 M€ la Région et 4 M€ l’Etat). « C’est une double porte d’entrée ! souligne Alain Rousset, président de la grande Région. Une entrée en Métropole mais aussi en Nouvelle-Aquitaine ! » Aussi, la proximité de la gare intensifiera immanquablement les flux artistiques. Le patron de l’exécutif régional n’est pas peu fier de présenter en ce 5 mars le chantier d’envergure de ce nouveau bâtiment culturel. Au pas de charge, il mène le bal de cette visite, aspirant à montrer tous les bienfaits de cette structure.

Visite de chantier pour le président Rousset

La MÉCA, un élément pivot dans la nouvelle dynamique de la Région Et cette idée d’une Maison de l’Économie Créative et de la Culture ne date pas d’hier. « Rappelez-vous, souligne l’édile, c’était en 2006, nous nous interrogions sur comment rendre plus attractif le milieu culturel. Mais aussi, Jacques Rigaud, alors président du Frac cherchait un lieu pour exposer des collections et les diffuser à un large public. » L’idée de regrouper les trois instances culturelles (le Frac Nouvelle-Aquitaine -Fonds régional d’art contemporain- l’agence régionale culturelle du spectacle vivant – OARA - et l’agence régionale culturelle du Livre, du Cinéma et de l’Audiovisuel -ALCA) vint progressivement par la suite. « Du reste, nous sommes la seule région de France à accueillir sur un seul et même site ces trois structures créant ainsi une collocation créative illustrant un beau métissage culturel ». Ce lieu emblématique se veut être le symbole du rayonnement culturel de la Région.
Porté et financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le Ministère de la Culture, ce projet architectural bâti au carrefour des territoires est réalisé par un architecte danois de renommée internationale, Bjarke Ingels – BIG, associé au cabinet tricolore Freaks freearchitects. « Bjarke Ingels a parfaitement compris la complexité du regroupement de trois institutions culturelles, la gestion des flux entre professionnels et grand public, et l’insertion du bâtiment dans la ville », pour Alain Rousset. On lui doit, du reste, le nouveau siège de Google en Californie ou encore la deuxième tour du World Trade Center à New York. Selon cet architecte « la MECA c’est l’histoire d’une mécanique à réfléchir, à créer, à produire, à monter, à diffuser la création régionale. » Pourvue de six niveaux, « cette arche contemporaine » pour certains, « ce M majestueux » pour d’autres est « une boucle et se traverse par une promenade accessible de jour comme de nuit, par un jeu de rampes et de gradins donnant l’illusion d’un bâtiment en mouvement. »

La MECAscène

Laboratoire d’expérimentation et de recherche artistique Espaces d’expositions, salle de projections, auditorium, plateau scénique, studio de création et pépinière de jeunes talents, cette ruche artistique permettra la rencontre d’artistes, d’auteurs, de producteurs, de réalisateurs, de plasticiens, de chorégraphe. Bref, une maison commune où le public aura toute sa place au plus proche de la création. Dans cet esprit-là, la MÉCA conjuguera des espaces dédiés aux professionnels des filières créatrices et une ouverture au public en proposant interactions et rencontres aux habitants du quartier et de la ville, ainsi qu’aux touristes. Et parmi le public attendu, Alain Rousset tient à ce que les enseignants s’emparent et se servent de ce lieu afin de sensibiliser le jeune public.
Parmi toutes les salles construites au sein de ce bâtiment, l’OARA disposera de la MECAscène, un espace modulable avec une scène de 360 m2 et d’une jauge de 252 places assises riche de gradins rétractables permettant de doubler la surface de travail des artistes, d’un MECAstudio de 80 m2 adapté à la danse et aux petites formes expérimentales, d’un foyer pour les artistes en résidence avec loges et cuisine, d’un laboratoire des pratiques collaboratives ainsi que d’un pôle administratif et de salles de réunion. Un programme pour le dernier trimestre de l’année est d’ores et déjà établi avec notamment l’accueil de l’Ensemble instrumental Ars Nova de Poitou-Charentes en septembre. « Ce nouveau laboratoire, ajoute Alain Rousset, est une véritable maison de l’hybridation de la création, un outil d’accompagnement des filières créatives et des mutations numériques, liées à l’écrit, à l’image, au spectacle vivant, et à la création plastique contemporaine. » Autre lieu de rendez-vous incontestable, l’agora, un auditorium de 700 m2 trônant au rez-de-chaussée qui accueillera conférences et performances.

L'AGORA
 

« Ce socle, ce sillon, ce soutier » de la culture est ouvert à toute la Nouvelle-Aquitaine, « je ne veux absolument pas sanctuariser l’économie créative culturelle ici, avertit Alain Rousset. Aussi, je ne souhaite pas que toutes les salles soient occupées dès l’ouverture le 29 juin prochain. Laissons la place à la création ! » Du haut de la terrasse belvédère de 850 m2 au 5ème étage – qui sera ouverte tous les après-midis au public -, toute la capitale girondine s’offre aux visiteurs. De la flèche Saint-Michel à la Cité du Vin, Bordeaux se dévoile. « Ce geste architectural qu’est la MÉCA est une belle réponse esthétique au musée du vin », s’enquit le président de Région. Ce dernier qui a déjà réservé une date en octobre pour accueillir le Congrès des Régions de France sur cette même terrasse… 

Plan de la MECA

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : BIG - SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
4257
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !