aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | La ministre de la Culture au salon de la BD à Angoulême

27/01/2017 | Audrey Azoulay était jeudi au festival de la bande dessinée d'Angoulême. Elle a débuté son programme avec la visite de l’exposition Hermann, grand prix 2016.

Audrey Azoulay, la ministre de la Culture a découvert l'exposition Hermann en sa compagnie lors du festival de BD d'Angoulême

Depuis sa création en janvier 1974, le festival de la bande dessinée d'Angoulême, qui se poursuit jusqu'à dimanche, a pris pour habitude d'accueillir le ministre de la Culture. Cette 44e édition n'a pas échappé à cette tradition. Audrey Azoulay, l'actuelle ministre a passé une partie de la journée de jeudi à visiter l'exposition Hermann, grand prix 2016, de découvrir les bulles, d'échanger avec les professionnels sur l'objectif partagé un objectif commun qui est d'assurer la pérennité du festival de la bande dessinée d'Angoulême qui est un "véritable trésor" et de réussir cette édition 2017.

Que serait le festival de la bande dessinée d'Angoulême sans la sacro-sainte visite du ministre de la Culture. Audrey Azoulay n'a pas faill à la tradition ce jeudi. Arrivée vers 11 h 30, elle a débuté son programme par la découverte de l'exposition Herman, à l'espace Franquin. Parmi les quelque 5 000 planches de bandes dessinées produites par le torrent créatif Hermann, depuis cinquante ans, plus de 150 d'entre elles ont été sélectionnées pour l'exposition que le Festival consacre à son président de la 44e édition. " Ce qui caractérise Hermann en fait, c'est que dès ses débuts, il ne s'engage pas dans une peinture romantique, un peu belle. Il essaie d'être au plus près de l'humanité avec des personnages moins parfaits, plus complexes," souligne Stéphane Beaujean, un des deux commissaires de l'exposition qui servira de guide à Mme la Ministre. Mais Audrey Azoulay, visiblement ravie, aura un second privilège d'avoir comme second guide, Hermann, lui même. Ce dernier se prête au jeu des commentaires, tout en restant lui même. Celui-ci, à l'issue de la visite de l'exposition a été fait citoyen d'honneur de la ville, par le maire, Xavier Bonnefont.
Dans la cohue de la délégation officielle et des journalistes, on trouve de nombreux élus, de la ville du département, de la Région mais aussi, un peu en retrait,  très discret le grand prix du festival 2017, Cosey, auteur de Jonathan (le Lombard).

La ministre de la culture s'est pris au jeu des dédicaces

Assurer la pérennité du festival

"Je tiens à vous témoigner mon plaisir d’être avec vous", confie à la fin de sa visite Audrey Azoulay dans son discours pour l’inauguration de l’exposition. "Ce Festival est un trésor parmi les festivals". Sous son impulsion, un médiateur a été nommé il y a onze mois pour dénouer les crises qui minent la Mecque du neuvième art. Pour mémoire, l’an passé,  il y a eu la polémique autour de l’absence de femmes dans la sélection du Grand Prix puis le couac de la cérémonie de clôture. Pour assurer la pérennité de la manifestation, l'idée, suite à un rapport demandé par le ministère, a été lancée de créer une nouvelle structure associative composée d'institutionnels, de financiers, de professionnels et d'acteurs du neuvième art. L'association du FIBD  a déjà annoncé qu'elle ne souhaite pas y participer. "Pour cette édition 2017, un comité de concertation a été organisé. J’espère que ce travail permettra une édition réussie cette année. Il faudra alors qu’il soit poursuivi pour les années à venir, a indiqué la ministre . Les discussions sur la manière de faire se sont poursuivis au cours d'un déjeuner à huis clos, sur la meilleure façon de procéder pour assurer le pérennité de l'événement. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4957
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !