Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/03/21 | Charente : Iteca développe des logiciels innovants

    Lire

    Basée à Angoulême, l’entreprise Iteca est un éditeur de logiciels spécialisés dans la visualisation intelligente de données pour l’industrie et principalement le logiciel SmartUpp développé pour répondre aux enjeux de formation par apprentissage. Avec la collaboration du lycée Saint-Jacques de Compostelle de Poitiers un prototype jumeau a été développé pour aider les élèves à réaliser un protocole de chimie complexe et dangereux. Pour l’aider dans son développement, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’y apporter son soutien à hauteur de 50 000 euros.

  • 09/03/21 | Nouvelle formule pour la 21ème édition de la Gamers Assembly

    Lire

    La Gamers Assembly se tiendra du 3 au 5 avril 2021 au Parc des Expositions de Grand Poitiers. Pour cette 21ème édition, l’association FurturLAN et Grand Poitiers proposent une édition hybride mêlant animations sur site et compétitions en ligne. Autour de 5 tournois officiels, le festival rassemblera des milliers de participants en ligne.

  • 09/03/21 | Niort : 50 arbres vont être plantés en centre-ville

    Lire

    Le 12 mars prochain, 50 arbres vont être plantés dans le marais du Galuchet, situé entre l'avenue de Wellingborough et la Sèvre Niortaise. Cette plantation se fait dans le cadre des projets « Plantons les arbres têtards de demain » et « Canopée », portés respectivement par le Parc naturel régional du Marais Poitevin et la Ville de Niort pour protéger la biodiversité du territoire. Les chênes, ormes et érables seront plantés par l'association d'insertion Nature Solidaire.

  • 08/03/21 | Béarn: André Cazetin figure du bassin de Lacq s'est éteint

    Lire

    Après avoir été le maire communiste de Mourenx, ville nouvelle du bassin de Lacq, pendant 18 ans, il avait, à près de 80 ans, rejoint les combats écologiques en adhérent au parti des Verts. André Cazetien, figure du Béarn par ses nombreux combats, est décédé ce dimanche 7 mars à 97 ans. De nombreux hommages de personnalités locales lui sont depuis rendus. Parmi elles Patrice Laurent, Maire de Mourenx, le député David Habib, Olivier Dartigolles pour le PCF ou encore Eurydice Bled, Jean-François Blanco du côté d'EELV.

  • 08/03/21 | Deux-Sèvres : Le camping La Venise Verte se modernise

    Lire

    Au coeur du Marais poitevin, à Coulon, le Camping 4 étoiles de La Venise Verte souhaite investir pour moderniser ses sanitaires et ses espaces communs afin de continuer à satisfaire ses clients. Le camping, éco-labellisé, s’attache à l’intégration environnementale et à la gestion des énergies et de l’eau avec une production d’eau chaude autonome notamment. Lors de la commission permanente de février, les élus du Conseil Régional ont décidé de subventionner ses investissements à hauteur de 18 728 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Nouvelle-Aquitaine sous le pinceau d’Alain Glowczak

23/06/2020 | Alain Glowczak a fait du dessin sa profession. Il est illustrateur spécialisé dans les territoires, le patrimoine et l'environnement.

GLOWCZAK

Illustrateur des territoires, du patrimoine, de l’environnement et des paysages. Voilà le métier atypique qu’exerce Alain Glowczak depuis plus d’une dizaine d’années à Bordeaux. Allant de commandes en commandes, et arpentant les plus beaux paysages de la région muni de son crayon de bois et de ses feuilles, le dessinateur contribue à valoriser la patrimoine et à magnifier des territoires parfois peu connus. Un travail tout en poésie qui offre une allure nouvelle aux différents sites emblématiques de la Nouvelle-Aquitaine.

Alain Glowczak débute dans les métiers de l’imprimerie. Imprimeur de formation, il s’oriente vers plus de création et de conception au fil du temps. En 1990, il s’associe avec un collègue pour créer une agence de création graphique pour faire de la communication. Evoluant dans sa Normandie natale, il rencontre un beau jour sa future femme, originaire de Bordeaux et décide de déménager en 1998. Il créé alors une nouvelle entreprise de création graphique à Cestas dans un premier temps. A ce moment-là, il fabrique des logos, des plaquettes commerciales et des images en 3D, ce qui, à l’époque, est assez original. « Ce marché s’est un peu effondré car il a vite été saturé », explique Alain Glowczak. C’est alors qu’il décide de retrouver son premier amour : le dessin traditionnel. « C’est aussi ce que je sais faire de mieux », confesse l’artiste. Autodidacte, Alain Glowczak se rappelle avoir toujours été bon en dessin. « A l’école j’étais même peut-être uniquement bon en dessin. Les mathématiques et le français n’étaient clairement pas mes matières de prédilection », plaisante t-il.

GLOWCZAK

Très vite, l’illustrateur reçoit de nombreuses demandes pour réaliser des illustrations de villes ou de petites cités. « La ville de Pessac, par exemple, m’a demandé une illustration de la commune avec une carte touristique, raconte t-il. Un éditeur m’a également proposé de faire des illustrations de la ville de Bordeaux. Le Conservatoire du Littoral m’a aussi sollicité pour faire des plans illustrés pour leur site ouvert au public ». Alain Glowczak comprend alors rapidement qu’un marché potentiel s’ouvre à lui. Il se focalise donc sur cette activité très spécifique et originale, et propose aux collectivités territoriales ou offices de tourisme ce genre de prestation à la fois pratique et artistique.

Une représentation sensible des territoires

Cela fait désormais douze ans qu’Alain Glowczak s’adonne exclusivement à la pratique du dessin traditionnel. Les thématiques de ses dessins tournent essentiellement autour du tourisme, du patrimoine et de l’environnement. Il dessine, pour le département de la Charente-Martime, des espaces naturels comme la Réserve Naturelle Moëze à Oléron. Dans ce dessin pur et minimal, on peut admirer les marais salants accueillant un gracieux héron. Il dessine aussi pour le label Petites Cités de Caractère, avec goût et passion. Etant sur Bordeaux, il représente des coups de sa main les grandes propriétés qui font le charme de la région, comprenant les vignobles et les châteaux. Il est aussi particulièrement sollicité pour dessiner les territoires de la région vus du ciel.

GLOWCZAK

Le dessin traditionnel, comme l’explique l’artiste, se fait en plusieurs étapes. Il y a d’abord l’esquisse, qui est un dessin réalisé au crayon noir et  à main levée, qui donne en quelque sorte le squelette de la future œuvre. Ensuite, le dessin est réalisé à l’encre puis la couleur est ajoutée avec l’aquarelle. « Mes dessins offrent une représentation sensible d’un paysage, par rapport à une cartographie routière ou numérique par exemple », indique Alain Glowczak. Car évidemment, l’illustrateur transmet par le crayon sa vision du patrimoine régional et fait transparaitre par son trait, sa sensibilité d’artiste. En fonction des commandes qu’il reçoit, l’illustrateur s’adapte. « Le mieux pour dessiner une ville ou un village est de pouvoir le découvrir en réel, explique Alain Glowczak. Je travaille aussi parfois sans faire de déplacement grâce aux outils comme Google Street View et aux bases de données numériques qui permettent des visites virtuelles. » Mais être illustrateur, pour lui, c’est avant tout avoir la chance d’observer de beaux paysages, de s’imprégner de l'atmosphère et de rencontrer des gens sur place qui peuvent lui proposer parfois des visites guidées. 

En plus d’être un travail artistique, Alain Glowczak de par son activité, participe à valoriser le patrimoine régional dans sa diversité et dans sa beauté simple. « On comprend mieux parfois à travers le dessin certaines choses, c’est pour cela que mon travail reste accessible », indique t-il. Ce métier qui le passionne apparaît comme un véritable luxe pour lui. Il jouit en tant qu’artiste d’une grande liberté car ses clients lui font une confiance aveugle. « On a la chance en Nouvelle-Aquitaine de pouvoir découvrir des sites vraiment exceptionnels ! Les sites du Conservatoire du Littoral sont notamment très étonnants, il y a un certain mystère qui se dégage à chaque fois, confie le dessinateur. J’ai aussi récemment travaillé sur le domaine de Certes-et-Graveyron, situé sur le Bassin d’Arcachon, et certaines parties de ce bel endroit ne sont pas accessibles au public. Pourtant, j’ai pu découvrir ces dernières avec un guide naturaliste. J’ai eu alors le sentiment d’être privilégié… »

GLOWCZAK

C’est avec les éditions Sud-Ouest qu’Alain Glowczak a sorti son premier livre, « Dessins d’estuaire », qui est un carnet de voyage de plus de 100 pages sous forme d'aquarelles, nous invitant à flâner le long des berges de l'estuaire. « C’est moi qui ai initié ce livre car il me semblait que ce territoire était peu connu des bordelais. Pourtant, il est magnifique et regorge de surprises », raconte Alain Glowczak. Ces belles illustrations sont le fruit d’un travail de deux années pour un résultat séduisant et très représentatif de cette région. Actuellement, le dessinateur commence à travailler sur un livre qui représentera, de la même manière, le Bassin d’Arcachon et qui sortira dans les années à suivre…

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : GLOWCZAK

Partager sur Facebook
Vu par vous
10587
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !