aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | La plasticienne Mana, agitatrice de la vie culturelle à Ribérac

01/07/2015 | Plasticienne, directrice artistique du collectif Comtempora, Mana propose du 4 au 31 juillet à Ribérac trois expositions d'art contemporain et de photographies.

Mana fait découvrir l'art sous toutes ses formes aux habitants de la Dordogne et du Ribéracois

Autodidacte, Mana, née en 1961 dans la Sarthe a appris la peinture et la sculpture à l'âge de 17 ans. Dans les années 80, elle partira à Paris pour danser, puis elle reviendra à la peinture dans les années 90. Elle séjournera en Afrique, à Londres. Installée à Ribérac depuis 1996, elle est peintre plasticienne et paysagiste de jardin privé. Elle est aussi la fondatrice du collectif Contempora, un collectif de femmes artistes. Dans son atelier, à la maison des artistes, elle accueille les oeuvres de nombreux artistes et propose au public de les découvrir à travers des expositions.

Mana, artiste , est bien connue des Périgourdins et des habitants de Ribérac, pour animer depuis plusieurs années, la vie culturelle de cette bourgade de 4000 habitants. Après avoir bourlingué à travers le monde, en Afrique, en Angleterre, vécu à Paris et à Londres, cette amatrice d’art au sens large (elle aime tous les arts sauf l’art conceptuel) a posé ses valises à Ribérac en 1996. « J’ai trouvé ici un lieu qui me correspond bien, où les gens sont accueillants. Mana a eu plusieurs vies : une vie danseuse, de sculptrice, de paysagiste de jardins privés, d’animatrice et de directrice de centre socio culturel, de guide jardinier conteuse... Elle a obtenu ce diplôme en 2005, à l’IUT de Périgueux. Aujourd’hui, Mana demeure plasticienne, même si elle ne peut guère se passer de belle musique. Au sein de son atelier, situé rue Notre Dame, près de la collégiale, elle peint. Son art est plutôt abstrait. L’architecture de ses campagnes, de ses villages, de ses villes, de ses routes, sous tous les angles, est son sujet privilégié. Mana projette sur ses toiles une réalité altérée et filtrée en laissant la matière se réorganiser selon les pigments et les terres récoltées au travers de ses voyages. À partir de ses récoltes, de suie, de pigments naturels, souvent dans le département de la Dordogne, qu’elle a définitivement adopté, Mana fait sa petite cuisine. Au final, ces toiles sont riches de diversité, parfois surprenantes, tantôt lisses, tantôt épaisses, souvent avec un effet craquelé. Son art abstrait, au travers des peintures à l’huile, “tente de percer les mystères et la profondeur de l’âme”. 

La cause des femmes et des artistesUne des oeuvres de Mana au service de la condition de la femme dans le monde

Mana travaille souvent “ses collections"  : les plus connues sont "les archéologies lunaires" et surtout celle consacrée à la condition féminine à travers le monde, qui a rencontré beaucoup de succès auprès des amateurs. Cette ardente défenseure de la cause des femmes, décide en 2007, de créer au coeur de Ribérac, le collectif Comtempora, en partant du principe que les femmes artistes sont moins exposées que leurs homologues masculins et que leur place dans les galeries ou musées est plus réduite.  Elles sont une vingtaine de cinq nationalités différentes. "Cette année, nous avons modifié les statuts, et nous pourrons désormais accueillir des hommes," précise Mana.

Depuis huit ans, l'atelier comtempora 1 et 2 et la maison des artistes, situés près de la collégiale, accueillent des oeuvres d'artistes contemporains, en plus de ses oeuvres personnelles, tous les après-midis, toute l'année, sauf au mois d'août.  "Je côtoie de nombreux artistes à travers l'Hexagone et le monde. Le milieu sait que je ne prends pas de commission sur les oeuvres exposées ici.  C'est un choix personnel. Certains sont "de véritables coup de coeur", comme cette jeune sculptrice céramiste Maïa, et son travail autour de lignes superposées et entremêlées. "Toutes les personnes exposées ont un point commun : Elles sont professionnelles et sont inscrites à la maison des artistes. Il peut s'agir de photographes, de sculpteurs, de céramistes, de plasticiens. Seuls l'art conceptuel et, pour des raisons techniques, la vidéo n'ont pas leur place. "Peindre un radiateur, n'a aucun sens." Femme de conviction, Mana considère que les artistes sont plus que jamais en danger de nos jours. C'est l'une des rares professions à n'avoir aucun statut social." La maîtresse des lieux  travaille à la défense de la profession. Elle est aussi collectionneuse, la plus belle façon d'apporter son soutien. Mana reçoit chaque année en moyenne 5000 visiteurs, des connaisseurs, des amateurs, de simples curieux, des scolaires. Elle participe activement à la vie culturelle locale et on vient parfois de très loin voir ses expositions. Ribérac a eu la chance ces dernières années de recevoir des toiles d'artistes renommés ou en devenir.

La prochaine exposition a lieu du 4 juillet au 31 juillet.  Le public pourra découvrir les photographies du collectif féminin ZAPF, l'exposition "vu d'ici, vues d'ailleurs" à la maison des artistes avec Joëlle Poullain, céramiste,  des toiles de Cyril, des oeuvres de  Téo Andréani, peintre d'origine italienne. Ce peintre abstrait a toujours expérimenté plusieurs techniques et leurs mélanges. L'atelier Contempora 2 accueille des oeuvres de Cyril Borro, artiste peintre né à Bordeaux et de Frédéric Beaumont, photographe. Le vernissage de ces trois expositions a lieu le samedi 4 juillet à Ribérac, entre 18 h et 20h30. 

Retrouver l'actualité de l'Atelier Contempora sur Facebook

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5813
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !