Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La plasticienne Mana, agitatrice de la vie culturelle à Ribérac

01/07/2015 | Plasticienne, directrice artistique du collectif Comtempora, Mana propose du 4 au 31 juillet à Ribérac trois expositions d'art contemporain et de photographies.

Mana fait découvrir l'art sous toutes ses formes aux habitants de la Dordogne et du Ribéracois

Autodidacte, Mana, née en 1961 dans la Sarthe a appris la peinture et la sculpture à l'âge de 17 ans. Dans les années 80, elle partira à Paris pour danser, puis elle reviendra à la peinture dans les années 90. Elle séjournera en Afrique, à Londres. Installée à Ribérac depuis 1996, elle est peintre plasticienne et paysagiste de jardin privé. Elle est aussi la fondatrice du collectif Contempora, un collectif de femmes artistes. Dans son atelier, à la maison des artistes, elle accueille les oeuvres de nombreux artistes et propose au public de les découvrir à travers des expositions.

Mana, artiste , est bien connue des Périgourdins et des habitants de Ribérac, pour animer depuis plusieurs années, la vie culturelle de cette bourgade de 4000 habitants. Après avoir bourlingué à travers le monde, en Afrique, en Angleterre, vécu à Paris et à Londres, cette amatrice d’art au sens large (elle aime tous les arts sauf l’art conceptuel) a posé ses valises à Ribérac en 1996. « J’ai trouvé ici un lieu qui me correspond bien, où les gens sont accueillants. Mana a eu plusieurs vies : une vie danseuse, de sculptrice, de paysagiste de jardins privés, d’animatrice et de directrice de centre socio culturel, de guide jardinier conteuse... Elle a obtenu ce diplôme en 2005, à l’IUT de Périgueux. Aujourd’hui, Mana demeure plasticienne, même si elle ne peut guère se passer de belle musique. Au sein de son atelier, situé rue Notre Dame, près de la collégiale, elle peint. Son art est plutôt abstrait. L’architecture de ses campagnes, de ses villages, de ses villes, de ses routes, sous tous les angles, est son sujet privilégié. Mana projette sur ses toiles une réalité altérée et filtrée en laissant la matière se réorganiser selon les pigments et les terres récoltées au travers de ses voyages. À partir de ses récoltes, de suie, de pigments naturels, souvent dans le département de la Dordogne, qu’elle a définitivement adopté, Mana fait sa petite cuisine. Au final, ces toiles sont riches de diversité, parfois surprenantes, tantôt lisses, tantôt épaisses, souvent avec un effet craquelé. Son art abstrait, au travers des peintures à l’huile, “tente de percer les mystères et la profondeur de l’âme”. 

La cause des femmes et des artistesUne des oeuvres de Mana au service de la condition de la femme dans le monde

Mana travaille souvent “ses collections"  : les plus connues sont "les archéologies lunaires" et surtout celle consacrée à la condition féminine à travers le monde, qui a rencontré beaucoup de succès auprès des amateurs. Cette ardente défenseure de la cause des femmes, décide en 2007, de créer au coeur de Ribérac, le collectif Comtempora, en partant du principe que les femmes artistes sont moins exposées que leurs homologues masculins et que leur place dans les galeries ou musées est plus réduite.  Elles sont une vingtaine de cinq nationalités différentes. "Cette année, nous avons modifié les statuts, et nous pourrons désormais accueillir des hommes," précise Mana.

Depuis huit ans, l'atelier comtempora 1 et 2 et la maison des artistes, situés près de la collégiale, accueillent des oeuvres d'artistes contemporains, en plus de ses oeuvres personnelles, tous les après-midis, toute l'année, sauf au mois d'août.  "Je côtoie de nombreux artistes à travers l'Hexagone et le monde. Le milieu sait que je ne prends pas de commission sur les oeuvres exposées ici.  C'est un choix personnel. Certains sont "de véritables coup de coeur", comme cette jeune sculptrice céramiste Maïa, et son travail autour de lignes superposées et entremêlées. "Toutes les personnes exposées ont un point commun : Elles sont professionnelles et sont inscrites à la maison des artistes. Il peut s'agir de photographes, de sculpteurs, de céramistes, de plasticiens. Seuls l'art conceptuel et, pour des raisons techniques, la vidéo n'ont pas leur place. "Peindre un radiateur, n'a aucun sens." Femme de conviction, Mana considère que les artistes sont plus que jamais en danger de nos jours. C'est l'une des rares professions à n'avoir aucun statut social." La maîtresse des lieux  travaille à la défense de la profession. Elle est aussi collectionneuse, la plus belle façon d'apporter son soutien. Mana reçoit chaque année en moyenne 5000 visiteurs, des connaisseurs, des amateurs, de simples curieux, des scolaires. Elle participe activement à la vie culturelle locale et on vient parfois de très loin voir ses expositions. Ribérac a eu la chance ces dernières années de recevoir des toiles d'artistes renommés ou en devenir.

La prochaine exposition a lieu du 4 juillet au 31 juillet.  Le public pourra découvrir les photographies du collectif féminin ZAPF, l'exposition "vu d'ici, vues d'ailleurs" à la maison des artistes avec Joëlle Poullain, céramiste,  des toiles de Cyril, des oeuvres de  Téo Andréani, peintre d'origine italienne. Ce peintre abstrait a toujours expérimenté plusieurs techniques et leurs mélanges. L'atelier Contempora 2 accueille des oeuvres de Cyril Borro, artiste peintre né à Bordeaux et de Frédéric Beaumont, photographe. Le vernissage de ces trois expositions a lieu le samedi 4 juillet à Ribérac, entre 18 h et 20h30. 

Retrouver l'actualité de l'Atelier Contempora sur Facebook

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
7062
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !