17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | "La revalorisation des déchets", un polar "dynamite"

16/02/2015 | Le cinquième roman de Sébastien Gendron, paru mi-janvier, raconte l'odyssée jubilatoire d'un travailleur social bordelais très... spécial. Un polar déjanté.

C'est la suite de "Le tri sélectif des ordures (et autres cons)

Les temps sont durs pour tout le monde. La crise fait rage partout, même dans le milieu du crime. Heureusement, Sébastien Gendron, auteur bordelais, à la solution. Dans son cinquième roman paru en janvier, il nous raconte l'histoire et les aventures de Dick Lapelouse, un "travailleur social" unique en son genre. Pour une somme ne dépassant jamais 259,90 Euros TTC pièces et main d'oeuvre comprise, il vous débarrasse de votre pire ennemi. Un tueur à gages low-cost qui n'existe pas ailleurs et qui parvient sans mal à dérider le polar avec des situations toutes plus déjantées les unes que les autres.

Imaginez une seconde. Vous êtes installé à Bordeaux, dans un petit cabinet adjacent à celui d'un psychologue légèrement accro à la cocaïne, et vous êtes en face d'un client qui veut que vous le débarassiez de son ancien ami, devenu son pire ennemi pour une raison quelconque. En filmant votre entretien avec lui, vous lui présentez un catalogue de vos "prestations", toutes plus originales les unes que les autres. Légèrement déconcentré par votre fantasme féminin imaginaire - aussi blonde que ne l'était la rousse et voluptueuse Jessica de Roger Rabbit - qui vous toise du regard et cette satanée Camille, votre secrétaire fan de Claude François qui écoute "Alexandrie Alexandra" à fond pour la dixième fois, vous écourtez l'entretien et sortez faire un tour sur la place Pey-Berland. 

A peu de chose près, vous venez de vivre une partie du quotidien de Richard Lapelouse, rebaptisé Dick pour l'occasion, tueur à gages "low-cost", qui a fait ses armes dans le milieu niçois avant de débarquer à Bordeaux. Une sorte de "criminel né", traumatisé par un père récidiviste. Si vous êtes un familier du bordelais Sébastien Gendron, vous savez probablement que c'est un amateur de situations loufoques et de personnages hauts en couleur, comme dans "Road Tripes" qui dressait le portrait au vitriol d'un sociopathe charentais. Le lecteur avait d'ailleurs déjà fait connaissance avec Dick Lapelouse dans "Le tri sélectif des ordures". Dans "La revalorisation des déchets", on fait un peu plus connaissance avec son caractère, ses démons et ses obsessions. Tout au long de la cinquantaine de chapitres qui composent ce roman incisif et drôle, on entre peu à peu dans cet univers couleur rouge sang, à l'humour noir décapant, et on parvient très vite à s'attacher à la basse-cour qui compose cette odyssée mortelle. 

Sébastien Gendron ne s'étale jamais trop en longueur. Avec une écriture économe et aux références bardées de pop-culture et de folklore local (le héros consulte régulièrement le journal "Sud Ouest"*), il dresse le portrait hilarant malgré lui de l'enfant terrible du milieu criminel, concoctant un mélange un peu fou entre un "Pulp Fiction" sous acide et un "American Psycho" à la française. Parfois un peu succinte mais toujours à la recherche de la punchline qui fait mouche, l'histoire dévoile au fur et à mesure tout son potentiel suggestif jusqu'au feu d'artifice final qui part dans tous les sens et érige les derniers rebondissements en apothéose de l'absurde Rire, suspense et meurtre, voilà la recette explosive d'un polar attachant mais jamais trop dense, une sorte de trip, au potentiel sans prétention. Un polar qui vous fera "aimer" le crime. 

* Dommage il aurait pu lire aqui.fr aussi (ndlr)

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1954
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !