Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/01/21 : Le 30 janvier prochain, le FC Libourne recevra Saint-Jean d'Angély dans le cadre de la coupe de France de football à 12h45. Le match se déroulera à huis-clos mais pourra être suivi sur les antennes de aquitele.fr .

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/01/21 | Agrifeel.fr, la 1ère plateforme de pilotage « tout-en-un » pour les agriculteurs

    Lire

    Elaborée avec un groupe d'agriculteurs adhérents et des technico-commerciaux du groupe coopératif Terres du Sud, la plateforme Agrifeel.fr a été déployée auprès de ses premiers utilisateurs le 5 janvier dernier. Ella a pour but de répondre aux besoins des agriculteurs touchant à quatre grandes thématiques : commander, produire, vendre et piloter. Cette solution s'inscrit dans le programme de transformation des activités du groupe.

  • 27/01/21 | L'incubateur Sportech accueille sept nouvelles start-ups !

    Lire

    L'incubateur régional, mené par Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) a dévoilé sa deuxième promotion. Ainsi, Beyond Sport, Kyango, Nomads, Performind, Soccer BI, TipTapTape et Zufo intègrent l'incubateur Sportech pour l'année 2021. Pour rappel, l'incubateur Sportech a été lancé en septembre 2019, dans le but de rapprocher les entrepreneurs et le mouvement sportif régional.

  • 27/01/21 | Vaccination en Lot-et-Garonne : 5 centres opérationnels

    Lire

    Depuis le 18 janvier dernier, les personnes de plus de 75 ans et les patients vulnérables à très haut risque, bénéficient de l’accès à la vaccination. Pour ce faire, cinq centres de vaccination sont opérationnels dans le département de Lot-et-Garonne, à Villeneuve-sur-Lot, Marmande, Nérac et deux à Agen. Aussi, les premières vaccinations dans une maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés se sont tenues le 22 janvier dernier.

  • 27/01/21 | Lascaux gratuit pour les scolaires

    Lire

    Le Conseil Départemental de la Dordogne, en accord avec la Semitour, société gestionnaire de Lascaux, a décidé de rendre gratuite la visite virtuelle du fac-similé de la grotte ainsi que l’Atelier de Lascaux 4 aux scolaires. Ces visites virtuelles s’effectuent avec une réservation préalable. Objectif du Département: participer au maintien de la vie culturelle et éducative malgré les restrictions sanitaires.

  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Rochelle Université sur une courbe ascendante

23/10/2019 | L’université de La Rochelle a fait sa rentrée avec des effectifs à la hausse, dû notamment à une nouvelle attractivité.

L'Université de La Rochelle compte plus de 8000 étudiants en cette rentrée

8294 étudiants ont pris le chemin de l’université à La Rochelle début octobre. Ils sont 136 de plus que l’an passé. La hausse se traduit surtout dans les inscriptions en première année (+3,3%) et de 3% en troisième année, ainsi qu’en licence professionnelle (+5%). Cette hausse peut s’expliquer notamment par l’ouverture de 6 nouvelles formations ouvertes à l’apprentissage. Le positionnement de l’université dans le classement de Shangaï 2018 à la 76e place mondiale en océanographie joue également dans cette attractivité, ainsi que le positionnement de l’Université dans le développement de l’interaction études/recherches sur le « littoral urbain durable intelligent » (LUDI).

« Concernant l’attractivité du LUDI, c’est difficile de pouvoir affirmer que son attractivité se traduit concrètement aujourd’hui. Je pense que les effets se verront d’ici quatre ans ou cinq ans », analyse le président de l’université Jean-Marc Ogier. « On le voit en effet dans les motivations des étudiants dans les dossiers d’inscriptions en première année. Le problème, c’est qu’avec 14 000 demandes en première année pour 2059 places, on ne peut pas tous les prendre », nuance Céline Vincent, enseignante et chercheuse en biologie, qui en voit cependant les effets dans les Master dédiés aux sciences du vivant, en particulier en biologie marine : « On a notamment enregistré une hausse de 10% des inscriptions en Master sciences de l’environnement cette année ». Les Sciences de la vie affichent tout de même une augmentation de 6% en première année pour cette rentrée.

Le classement de Shangaï semble avoir également son petit effet puisqu’on constate une hausse de +29% des étudiants en première année de Mathématiques, matière dans laquelle l’Université de La Rochelle se classe dans les 300 premières mondiales. Les Sciences de la Santé, le Droit et le LEA Amériques observent également une petite hausse de leur effectif en cette rentrée.

Autre élément d’attractivité : mettre du concret dans les apprentissages

Pour Jean-Marc Ogier, cette attractivité peut également s’expliquer par l’accent mis sur la professionnalisation durant le cursus universitaire, un aspect très demandé par les étudiants. En attestent les effectifs très stables de l’IUT et la hausse (6%) dans les 33 cursus liés à un apprentissage en alternance. L’atout de ces formations ? Etre en adéquation avec le marché économique régional. L’Université ne s’y est d’ailleurs pas trompée en ouvrant cette rentrée 6 nouveaux cursus en apprentissage dans les domaines du numérique, du marketing digital, de l’aquaculture, de la science et de la gestion des milieux naturels, du génie biologique et du bâti immobilier modélisé (ou BIM, pour Building information modeling).

Le rôle des options (appelées « mineures » depuis l’an dernier) proposées par l’université joue également. Les « mineurs » ayant un aspect pratique et de terrain, mises en place l’an dernier, ont remporté un grand succès auprès des étudiants. « La mineure « découverte de l’économie portuaire et maritime » était complète avec 23 étudiants et un taux de satisfaction de 95% à la fin de l’année », rapporte Jean-Marc Ogier, qui promet de mettre en place davantage de ces « mineurs métiers » en partenariat avec les acteurs économiques du territoire. Les prochaines concerneront les domaines du tourisme et de l’assurance. Pour cette rentrée, l'université a misé sur l’ouverture d’une option plus théorique mais pas inutile dans le monde de demain : une mineure « chinois », ouverte à tous les étudiants, quel que soit leur filières, et sans numerus clausus. « Nous sommes sans nul doute la seule université de France à proposer cette option pour tous », estime Jean-Marc Ogier.

Accompagner le jeune entreprenariat innovant

Depuis l’an dernier, l’université propose également un accompagnement des étudiants ayant les velléités de devenir entrepreneurs, à travers le dispositif CampusInnov. Ce campus dans le campus, appelé PEPITE, propose à la fois des outils, un lieu et une formation dédiés aux futurs entrepreneurs pour développer leur projet. La première session sur l’année 2018-2019 avait rassemblé 19 étudiants, 23 cette année. Tous ont concrétisé ou sont en passe de concrétiser leur projet. L’Université a même mis en place un concours de la création des entreprises innovantes, en individuel ou en collectif. Les lauréats ont bénéficié d’un coup de pouce financier de l’Université pour mener à bien leur projet. Prochaine étape : un prix pour les « créateurs alternants », récompensant les étudiants entrepreneurs dans une formation Bac+3 dans le domaine du numérique avec un projet de création d’entreprise s’appuyant sur la pédagogie de l’alternance.

 
What do you want to do ?
New mail

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
7349
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !