Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

  • 24/05/20 | Librairies indépendantes : le coup de pouce du Conseil régional

    Lire

    Dans le cadre de sa politique de soutien à la filière du livre et à sa structuration, le Conseil régional octroie une subvention de 120 000 euros à l'Alina (Association des librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine). Celle-ci regroupe 108 librairies sur le territoire, et vise à la défense des librairies indépendantes, l'accompagnement des libraires adhérents dans leurs questionnement et à leur permettre de partager leurs expériences, de faire évoluer leurs activités et leurs pratiques et de monter des projets éducatifs et culturels collectivement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Rochelle Université sur une courbe ascendante

23/10/2019 | L’université de La Rochelle a fait sa rentrée avec des effectifs à la hausse, dû notamment à une nouvelle attractivité.

L'Université de La Rochelle compte plus de 8000 étudiants en cette rentrée

8294 étudiants ont pris le chemin de l’université à La Rochelle début octobre. Ils sont 136 de plus que l’an passé. La hausse se traduit surtout dans les inscriptions en première année (+3,3%) et de 3% en troisième année, ainsi qu’en licence professionnelle (+5%). Cette hausse peut s’expliquer notamment par l’ouverture de 6 nouvelles formations ouvertes à l’apprentissage. Le positionnement de l’université dans le classement de Shangaï 2018 à la 76e place mondiale en océanographie joue également dans cette attractivité, ainsi que le positionnement de l’Université dans le développement de l’interaction études/recherches sur le « littoral urbain durable intelligent » (LUDI).

« Concernant l’attractivité du LUDI, c’est difficile de pouvoir affirmer que son attractivité se traduit concrètement aujourd’hui. Je pense que les effets se verront d’ici quatre ans ou cinq ans », analyse le président de l’université Jean-Marc Ogier. « On le voit en effet dans les motivations des étudiants dans les dossiers d’inscriptions en première année. Le problème, c’est qu’avec 14 000 demandes en première année pour 2059 places, on ne peut pas tous les prendre », nuance Céline Vincent, enseignante et chercheuse en biologie, qui en voit cependant les effets dans les Master dédiés aux sciences du vivant, en particulier en biologie marine : « On a notamment enregistré une hausse de 10% des inscriptions en Master sciences de l’environnement cette année ». Les Sciences de la vie affichent tout de même une augmentation de 6% en première année pour cette rentrée.

Le classement de Shangaï semble avoir également son petit effet puisqu’on constate une hausse de +29% des étudiants en première année de Mathématiques, matière dans laquelle l’Université de La Rochelle se classe dans les 300 premières mondiales. Les Sciences de la Santé, le Droit et le LEA Amériques observent également une petite hausse de leur effectif en cette rentrée.

Autre élément d’attractivité : mettre du concret dans les apprentissages

Pour Jean-Marc Ogier, cette attractivité peut également s’expliquer par l’accent mis sur la professionnalisation durant le cursus universitaire, un aspect très demandé par les étudiants. En attestent les effectifs très stables de l’IUT et la hausse (6%) dans les 33 cursus liés à un apprentissage en alternance. L’atout de ces formations ? Etre en adéquation avec le marché économique régional. L’Université ne s’y est d’ailleurs pas trompée en ouvrant cette rentrée 6 nouveaux cursus en apprentissage dans les domaines du numérique, du marketing digital, de l’aquaculture, de la science et de la gestion des milieux naturels, du génie biologique et du bâti immobilier modélisé (ou BIM, pour Building information modeling).

Le rôle des options (appelées « mineures » depuis l’an dernier) proposées par l’université joue également. Les « mineurs » ayant un aspect pratique et de terrain, mises en place l’an dernier, ont remporté un grand succès auprès des étudiants. « La mineure « découverte de l’économie portuaire et maritime » était complète avec 23 étudiants et un taux de satisfaction de 95% à la fin de l’année », rapporte Jean-Marc Ogier, qui promet de mettre en place davantage de ces « mineurs métiers » en partenariat avec les acteurs économiques du territoire. Les prochaines concerneront les domaines du tourisme et de l’assurance. Pour cette rentrée, l'université a misé sur l’ouverture d’une option plus théorique mais pas inutile dans le monde de demain : une mineure « chinois », ouverte à tous les étudiants, quel que soit leur filières, et sans numerus clausus. « Nous sommes sans nul doute la seule université de France à proposer cette option pour tous », estime Jean-Marc Ogier.

Accompagner le jeune entreprenariat innovant

Depuis l’an dernier, l’université propose également un accompagnement des étudiants ayant les velléités de devenir entrepreneurs, à travers le dispositif CampusInnov. Ce campus dans le campus, appelé PEPITE, propose à la fois des outils, un lieu et une formation dédiés aux futurs entrepreneurs pour développer leur projet. La première session sur l’année 2018-2019 avait rassemblé 19 étudiants, 23 cette année. Tous ont concrétisé ou sont en passe de concrétiser leur projet. L’Université a même mis en place un concours de la création des entreprises innovantes, en individuel ou en collectif. Les lauréats ont bénéficié d’un coup de pouce financier de l’Université pour mener à bien leur projet. Prochaine étape : un prix pour les « créateurs alternants », récompensant les étudiants entrepreneurs dans une formation Bac+3 dans le domaine du numérique avec un projet de création d’entreprise s’appuyant sur la pédagogie de l’alternance.

 
What do you want to do ?
New mail

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6553
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !