18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | La Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac éveille vos sens jusqu'au 14 juin

17/04/2015 | Du 11 avril au 14 juin prochain, la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac accueille l'exposition "6ème sens", une sélection d'oeuvres d'art très variées issues de différentes collections.

Triptyque de Vincent Dulom - exposition 6ème sens, Vieille Eglise de Mérignac

Vous allez voir, toucher, sentir, entendre, goûter... et imaginer, telle pourrait être la promesse de "6ème sens", la nouvelle exposition présentée du 11 avril au 14 juin prochain à la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac. Le 6ème sens dont il est question dans le titre de sélection d'oeuvres d'art fait en effet référence à la sensibilité et à l'imagination du spectateur, comme un effet produit face aux différentes pièces exposées, un sens inspiré par les cinq autres. Au travers de toiles, sculptures, photographies, vidéos ou installations, cinq espaces sollicitent et intriguent les sens, les amenant aussi bien sur des terrains connus que sur d'étranges territoires, "l'idée était de réunir des oeuvres anciennes et des créations contemporaines qui mettent en éveil les sens et créent chez le spectateur un doute, un trouble" explique Yann Perraud (Le musée imaginé, commissaire de l'exposition avec Barbara Ertlé).

Une sélection d'oeuvres anciennes et contemporaines issues de collections prestigieuses Depuis quelques jours, la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac reprend la formule de son exposition précédente (Territoires en partage - Land[scape]) en présentant au public une sélection d'oeuvres d'artistes différents, anciens ou contemporains. Très variées, les pièces exposées proposent au spectateur un parcours sensitif où, le goût, le toucher, l'ouïe, l'odorat et la vue sont appréhendées et exploitées en peintures, sculptures, photographies, vidéos ou installations, toutes convoquant l'imagination et la sensibilité de celui ou celle qui les goûte, les touche, les entend, les sens ou les voit. Empruntées au Frac Aquitaine, aux musées des Beaux-arts de Bordeaux et de Libourne, au musée des Arts décoratifs et du design de Bordeaux, au musée Goupil, au Sammlung Hoffmann de Berlin, à l'Artothèque de Pessac et à celle du Conseil général de la Gironde, les oeuvres exposées depuis quelques jours à la Vieille Eglise interrogeront les sens des visiteurs jusqu'au 14 juin prochain.

Cape d'invisibilité et tapis de bonbons... Parmi les oeuvres présentées au public empruntées dans les différentes collections précitées, certaines exposées en ce moment à la Vieille Eglise ont été réalisées par des artistes contemporains, notamment un triptyque conçu spécialement pour l'occasion par Vincent Dulom, l'une des pièces les plus spectaculaires de l'exposition qui, au travers de trois jets d'encre, trouble l'oeil du spectateur en oscillant entre apparition et disparition, entre lumière et impressions de lumière. Aussi bien troublant pour le regard que pour le toucher, la Cape d'invisibilité de l'artiste plasticien Laurent Valera propose un jeu de miroirs et de matière et interroge une nouvelle fois et différemment la lumière et le reflet. Dans les cinq espaces définis, l'un des intérêts de cette exposition est justement celui-ci, celui d'interroger de manière différente, de solliciter les sens grâce à divers supports et diverses représentations, mettant alors aussi bien en relation des photographies ou peintures avec des animaux (chat, chien et même une chorale de dindons) que des vidéos, notamment celle de l'artiste sourde et muette Sylvanie Tendron qui se met en scène pour révéler les difficultés de communication lorsqu'un sens est défaillant.

De fait, ce 6ème sens imagine, entend ce chien aboyer, ces dindons glouglouter, sent la puanteur de cette poubelle pillée par un chat errant, hume l'odeur des flacons exhibés, devine les lettres gravées sur cette table, mais il imagine aussi quel autre sens solliciter quand l'un est défaillant ou bancal, comment sentir plutôt que voir, comment regarder plutôt qu'entendre... Parfois même, les oeuvres exposées appellent plusieurs sens, voire tous, à l'image du délicieux et brillant tapis de bonbons emballés dans du papier dorés de Felix Gonzalez-Torres installé au fond de l'Eglise qui se voit, se touche, s'entend, se sent et bien-sûr, se goûte (et sera bien évidemment réalimenté tout au long de l'exposition après passage de ceux et celles qui auront vu, touché, entendu, senti et goûté...). Goût, dégoût, spectaculaire, intime, sonore, écoeurant, imperceptible... 6ème sens, c'est autant d'impressions, de sensations et de perceptions face à des oeuvres qui convoquent les sens du visiteur, le questionnant alors aussi bien sur son imagination et sa sensibilité que sur les permanences et ruptures dans l'art en matière de représentation des sens.

6ème sens, une expositions sensible, du 11 avril au 14 juin à la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac, Tram A, arrêt Mérignac Centre; Entrée libre du mardi au dimanche de 14h à 19h.

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : LG

Partager sur Facebook
Vu par vous
14220
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !