aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/06/16 : Les 16 et 17 juillet 2016, Bordeaux vivra au rythme des fanfares. L’association Union Libre organise un weekend en fanfare pour les 10 ans de La Grasse Bande, fanfare du vieux Bordeaux née dans les ateliers de l’école d’architecture et de paysage.

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 28/06/16 | Landes : la sécurité des plages et des ferias, priorité du nouveau préfet

    Lire

    Le nouveau préfet des Landes, Frédéric Périssat, a souhaité mardi réfléchir à de nouvelles mesures pour sécuriser notamment les fêtes de Mont-de-Marsan qui se dérouleront sous l'état d'urgence, parlant «de dispositifs plus dimensionnés en terme d'accès, de filtrage et de gestion des flux», sur l'exemple des fan zones de l'Euro. Quant aux CRS nageurs-sauveteurs armés sur les plages cet été, il a estimé qu'en cas d'attaque, «les gens se demanderaient pourquoi des policiers qui sont sur la plage n'ont pas les moyens d'intervenir».

  • 28/06/16 | Les manifs anti Loi Travail continuent

    Lire

    Une nouvelle manifestation des opposants anti Loi Travail s'est tenue ce mardi en fin de mâtinée place de la République. C'est la onzième journée d'action depuis le début du mouvement. Une délégation a été reçue à 12h30 à la préfecture pour remettre le résultat des quelques 8000 votations organisées en Gironde, dont 7400 demandent clairement le retrait de la loi. Une somme de votations qui, selon les syndicats, pourrait peser dans la balance d'une remise en question de la loi par le gouvernement

  • 28/06/16 | 11M€ pour les victimes de Puisseguin

    Lire

    La secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, est passée par Puisseguin ce mardi, petit village qui avait connu l'un des accidents les plus meutriers de ces trente dernières années en octobre. Elle a annoncé que l'enquête technique sur les circonstances de l'accident serait terminée avant la fin de l'été et qu'une enveloppe globale d'indemnisation de 11 millions d'euros serait débloquée dans les prochaines semaines, partagée entre les 400 personnes concernées par le drame

  • 27/06/16 | Juppé se réjouit du succès populaire des Fan Zones

    Lire

    Dans un communiqué, Alain Juppé, président du Club des sites d’accueil de l’UEFA EURO 2016, a annoncé le nombre d’entrées dans les Fan Zones mises en place par les villes hôtes dans le cadre des programmes d’accompagnement : plus de 2 550 000 personnes y ont été accueillies. "Le Club des Sites d’accueil de l’Euro 2016 souhaite féliciter l’état d’esprit irréprochable et festif de l’ensemble des supporters venus sur les Fan Zones et veillera à ce que celui-ci perdure jusqu’à la fin de l’Euro en parfaite collaboration avec les services de l’État.

  • 27/06/16 | Face à la crise aviaire, des Toqués de canard landais cuisinent à Paris

    Lire

    Le 24 septembre, les charmants jardins du Palais Royal à Paris accueilleront de grands chefs parisiens autour de Michel Guérard pour une fête gastronomique landaise "Toqués de canard", à l'initiative du département qui entend promouvoir le canard fermier des Landes et son foie gras. Des concours de cuisine amateurs y seront aussi organisés. Façon de redorer l'image d'une filière durement touchée par la crise aviaire alors que les Landes concentrent le quart de la production nationale

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Landes: "Chantons sous les pins", un festival de campagne et de convictions

20/02/2013 | Choisir le fin fond de la campagne landaise pour valoriser des artistes méconnus. Un drôle de choix, mais un choix qui marche pour le festival Chantons sous les pins.

Barcella, un des artistes qui se produira dans le cadre du Festival "Chantons sous les pins"

Pourquoi ne pas créer un festival itinérant aux quatre coins de la campagne landaise, qui se déroulerait au mois de mars, avec uniquement des artistes peu ou mal connus? Et pourquoi ne pas, en plus, le revendiquer? Voilà le drôle de pari que s’est lancée l’association «Chantons sous les pins» il y a 15 ans. Un pari fou, mais visiblement réussi, puisque le Festival revient sous les pins de 14 villages landais pour y investir des lieux qui n'attendent que ça : foyers, cafés, théâtres, salle des fêtes… Un peu de vie autour d’une programmation de 27 représentations qui embrasse sans distinction chanson de répertoire, chanson festive, slam, chanson rock, théâtralisée ou encore humoristique.

Les villages en question ce sont par exemple Larbey, le plus petit, avec 250 habitants, ou encore Bougues 600 habitants, Labouheyre, 2500 habitants, Mugron ou Léon, 1400 habitants chacun, le record du Festival étant détenu par les 4700 habitants de Parentis-En-Born…! Quant aux jauges des salles qui recevront les concerts, hormis celle de l’Agora de Mugron qui atteint les 400 spectateurs, la plupart des concerts seront donnés dans des salles pouvant accueillir de 50 à 250 personnes… Proximité des rapports entre artistes et public assuré! Et, du 1er au 31 mars, un peu de vie culturelle hivernale, là où malheureusement on ne s’y attend que trop peu.

Le plus petit des grands festivalsAu total ce sont 27 artistes professionnels qui viendront expérimenter (même s'y certains l’ont déjà fait) l’intimité de ce Festival 100% landais, auto proclamé « plus petit des grands festivals ». Coté artistes, justement, le Festival se tient à sa ligne de conduite : ils sont pour la plupart quasi inconnus. « Pas de super star pour attirer l'attention mais des spectacles originaux » annonce la programmation, car l’objectif ici c’est bien l’écoute, l’échange et la découverte de talents un peu cachés, qu’ils soient jeunes pousses de la chanson française ou qu’ils aient déjà roulé leur bosse, leurs mots et leur talents en dehors des sentiers battus des grandes majors du show business.
Pourtant, si les «supers stars» ne sont pas là, quelques noms quand même résonnent à nos oreilles : parmi eux Amélie les Crayons, Aldebert, Alexis HK ou encore les Frères Brothers…  Sinon on pourra également entendre Nathalie Miravette, Jules, Scotch Et Sofa, Jc Roland, Veronique Pestel, Magali Herbinger et Bernard Vasseur, Denis Gouzil, Valerian Renault, Virginie Capizzi, Pierre Lebelage, Syrano, etc… Pour tout savoir des dates des lieux et des artistes, visitez donc le site internet: www.chantonssouslespins.org.

12 euros maximumMais on ne peut pas quitter ce festival sans préciser qu’en plus de se faire le porte-parole musical des territoires ruraux et du «small is beautiful», l’association Chantons sous les pins pousse le bouchon des bonnes idées jusqu’à proposer à des artistes programmés des s’associer à des actions de solidarité (Centre pénitentiaire, quartiers de Dax), à des actions de sensibilisation (ateliers d'écriture en écoles, collège ou Conservatoire de musique), et à des actions de proximité en médiathèque et chez l'habitant. Et est-ce qu’on vous a dit que le tarif des concerts, c’est 12 euros maximum? Non, eh bien voilà qui est fait. Courez-y sous les pins, il fait bon y chanter et y ouïr...

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Lisa Roze

Partager sur Facebook
Vu par vous
165
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !