Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

  • 23/06/21 | Une nouvelle bâtonnière pour l'Ordre des avocats de Bordeaux

    Lire

    Les élections du Bâtonnat de Bordeaux se sont déroulées ce mardi 22 juin. A l'issue des votes, c'est Christine Maze qui a été élue Bâtonnière du Barreau de Bordeaux. Avocate depuis 1992, elle collabore à l'Association des avocats pénalistes de France. Elle prendra ses fonctions, à la suite de Christophe Bayle, le 1er janvier 2022, avec à ses côtés, Monsieur Pierre Fonrouge, vice Bâtonnier, lui même successeur de Caroline Laveissière. Ils sont élus pour 2 ans.

  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Landes : La riche saison 2019-2020 du Théâtre de Gascogne

24/07/2019 | Sur ses 3 lieux que sont le Théâtre du Péglé, le Théâtre Molière et le Pole, c'est une cinquantaine de spectacles qui sera présentée au Théâtre de Gascogne d'octobre 2019 à juin 2020.

Le dernier jour du Jeûne, par et avec Simon Abkarrian

Fidèle à sa nature de scène pluridisciplinaire, le Théâtre de Gascogne, désormais scène conventionnée d'intérêt national, propose cette année encore une programmation riche en disciplines et esthétiques variées sur l'agglomération montoise. Que ce soit dans l'univers de la chanson, du cirque, de l'opéra, de la danse, du jazz ou encore du théâtre, le tout sous de multiples formes et formats, chacun des spectacles programmés sont autant d'occasion de découverte, d'émerveillement, ou de réflexion. Bref des invitations, du rire aux larmes, à se sentir vivant au côté d'artistes connus (François Morel, Agnès Jaoui, Simon Abkarian, Mourad Merzouki,...) et émergents. Tour de piste avec le directeur du Théâtre Antoine Gariel.

Pour Antoine Gariel, «la saison qui arrive s'inscrit dans la continuité des saisons précédentes avec une inflexion régulière et douce de la ligne artistique. Année après année, on rajoute de nouvelles disciplines. Par exemple cette année, il y aura un temps fort autour du jonglage.» Ce temps fort, programmé le 18 décembre, c'est le rendez-vous donné avec la compagnie londonienne Gandini Juggling et son spectacle Smached, hommage à Pina Bauch. Une partition toute à la fois délirante, poétique et burlesque, interprétée avec finesse par des jongleurs qui dansent et des danseurs qui jonglent...

 Gandini Juggling et son spectacle Smached

Autre esthétique relativement nouvelle au sein du Théâtre Gascogne : le jazz, grâce à la création, il y a 5 ans du festival « Jazz au pôle ». Un festival désormais bien identifié, comme un moment fort de la saison, début février. Cette année, rebelote donc pour Jazz au Pôle, qui verra entre autres invités de talent, le Charlotte Wassy quintet, le choeur de l'opéra national de Bordeaux, accompagné de la soprano Irina Stopina, dans un surprenant répertoire Jazz and Soul, le groupe Paris Combo, qu'on présente plus entre jazz, variété et world music, ou encore l'Américaine Sarah McCoy dont la voix soul et puissante résonnera sur la scène du Pôle, en clôture du festival, le 16 février.

Simon Abkarrian artiste associé au Théâtre de Gascogne

Du côté des grands noms, Antoine Gariel cite : « Agnès Jaoui », en version chanteuse pour le récital El trio de mis amores (le 25 novembre au Molière), « François Morel, Molière 2019 du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre public » avec son spectacle hommage à Raymond Devos J'ai des doutes qu'il présentera le 8 octobre au pôle ou encore « François de Brauer dans un seul en scène absolument fabuleux qui s'appelle La loi des prodiges » (3 décembre au Théâtre du Péglé). Pour le pitch : un homme seul en scène avec une chaise, joue les épisodes clés de la vie intime et politique d'un pathétique mais dangereux héros : un petit étudiant en histoire, devenu député lancé dans une étrange croisade : l'extinction pure et simple de l'art et des artistes »

François Morel et son spectacle J'ai des doutes


Parmi les grands noms aussi, Simon Abkarian, sera cette année artiste associé du Théâtre(photo de une). « Une présence qui vient de la filiation établit il y a deux ans avec le Théâtre du Soleil, et la venue d'Ariane Mnouchkine », rappelle Antoine Gariel. « L'auteur, comédien et metteur en scène viendra présenter un diptyque : 2 pièces pour 6 heures de théâtre, une très grosse forme et beaucoup de décors ». Ce jour là, le Théâtre de Gascogne proposera une offre complète : une pièce le matin Le dernier jour du jeûne, un déjeuner, et une pièce l'après-midi L'envol des cigognes. « Ce sera le 12 janvier 2020, ça va être un moment très fort ! », promet déjà enthousiaste le directeur du Théâtre.

Une Prévert Parade, un Berger des sons et une Mondial stéréo des Hurlements de Léo

« On aura également Debout sur le Zinc, interprétant du Boris Vian (le 21 novembre), Florent Marchet pour une lecture musicale (le 7 novembre), Morad Merzouki, directeur du centre chorégraphique de Créteil avec son spectacle Vertikal, qui est vraiment un bijou ». Un spectacle qui se joue de la gravité, entre hip hop, danse contemporaine et art du cirque, mais surtout une belle promesse d'évasion et d'émerveillement pour les spectateurs, le 20 décembre au pôle.

Vertikal par Morad Merkouzi

« Au programme également, beaucoup d'aide aux compagnies régionales aussi qui viendront régulièrement émailler la saison ». Parmi elles Le petit théâtre de pain, dont deux comédiens, Fafiole Palazzio et Eric Méziat sont aussi artistes associés cette saison, André Minvielle, « artiste gascon qui travaille sur les sons, les sonorités, les mots gascons » qui présentera avec Papanosh, une Prévert Parade, dans le cadre de Jazz au pôle, « Alain Larribet Le Berger des Sons venu du Béarn (le 24 janvier) », mais aussi un partenariat avec Les Hurlements de Léo et le Café Music autour d'une création baptisée Mondial Stéréo. Un conte musical sur le thème de l'exil et profondément ancré dans l'actualité. On peut citer encore, pour les régionaux de l'étape: le Malandain Ballet Biarritz, le groupe Anamorphose, la compagnie Hecho en Casa,...

Transporter le public, dans tous les sens du terme
Autre temps fort de l'année, dont le Théâtre de Gascogne aime semble-t-il à se faire une spécialité, emmener les spectateurs au spectacle, quand le spectacle ne peut venir à eux... Cette année, le public est transporté à Mérignac, au Pin Galant, pour aller assister à la dernière et ultime création du Cirque Plume, La dernière Saison, le dimanche 20 octobre 2019.
Et bien sûr à tout cela, il faut ajouter les résidences au sein du Théâtre de Gasgogne, mais aussi ailleurs dans le département (dispositif artiste en commune(s)) ainsi que les nombreuses représentations et atelier de médiation culturelle réalisés auprès des scolaires, seniors et tout autre public empéché ou éloignée de l'univers du spectacle vivant.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Antoine Agoudjian, Ludovic des Cognets, M_ Toussaint, Laurent Philippe

Partager sur Facebook
Vu par vous
6957
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !