Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Landes : « Les Jeunesses en avant », une autre pratique de la participation populaire

14/12/2011 |

Le débat mouvant, mis en pratique à Tarnos: 2 groupes, 2 opinions, que l'on soutient ou que l'on quitte au grès des arguments adverses

Intrigué par la nouvelle démarche du Conseil général des Landes quant à l'évaluation et l'actualisation de sa politique jeunesse, Aqui, s'est rendu ce 8 décembre à Tarnos afin d'assister à la réunion organisée par les coopératives d'éducation populaire Vent debout et Le Pavé. Un premier constat s'impose : elle s'annonce en effet résolument atypique et innovante. En effet, pour Katia Stora, l'animatrice de la soirée, l'ambition d'une « démarche participative » n'est pas un vain mot. Les landais, jeunes ou vieux, auront 15 mois pour s'en apercevoir et devenir, eux même s'ils le souhaitent, les animateurs de cette consultation.

A peine entré dans la salleMaurice Thorez de Tartas, le ton de la réunion est posé : les chaises sur lesquelles sont assis participants et animateurs sont disposées en un grand cercle. Ici pas de public face à une tribune. Chacun se voit en face à face, ce qui facilite grandement les échanges et interventions entre les participants. L'animatrice, Katia Stora, membre de la Coopérative d'éducation populaire, « Vent debout », est assise au côté du public tout comme Philippe Courtesseyre responsable du secteur « Jeunesses et Sport » au Conseil général des Landes. En guise de mot d'accueil, il revient sur la volonté du Conseil général de mesurer sa politique jeunesse loin du cadre rigide des habituels diagnostics de politiques publiques. Une ambition mise en œuvre grâce au choix « la méthode un peu particulière mais inédite » des coopératives d'éducation populaire.

Des volontaires formés aux outils de "récolte de la parole"

Une méthode, dont Katia Stora présente d'entrée l'objectif : « recueillir la parole viscérale » des jeunes, et de tous ceux qui l'ont été un jour. Une parole sincère et réfléchie, « à l'opposé de la parole de première intention que font souvent ressortir les sondages ». Dans ce but, elles énoncent trois principaux outils qui « mettent les pieds dans le plat » en matière de consultation : les "porteurs de paroles", les "enquêtes sensibles" et enfin l'animation de réunions. Trois outils qui visent à l'échange approfondi entre interviewer et interviewé sur un thème donné. Mais afin de recueillir une parole la plus large possible, les animateurs des coopératives vont commencer par apprendre l'utilisation de ces outils à des volontaires, professionnels de la jeunesse ou non, devenant ainsi eux-mêmes partie prenante de la démarche. En quelques sessions théoriques et sur le terrain, ils apprendront à construire un entretien et à poser les bonnes questions. Une méthodologie "hyper importante" pour provoquer un échange permettant de pousser la réflexion et recueillir ainsi cette fameuse « parole viscérale ».

Le débat mouvant, mis en pratique à Tarnos: 2 groupes, 2 opinions, que l'on soutient ou que l'on quitte au grès des arguments adverses


"Débat mouvant" et "gros débats" dans les collèges
Exemple d'outils d'animation de débat, testé lors de la réunion à Tarnos : le « débat mouvant ». Suite à une question polémique, aux termes volontairement flous, posée par l'animatrice, les participants se positionnent, par leur corps et leur déplacement, pour ou contre la proposition. Chacun pouvant argumenter pour son groupe, ou décider de le quitter s'il est finalement, séduit par unargument du groupe opposé. Outre l'originalité de la forme, et l'enthousiasme qu'il suscite auprès des participants, l'intérêt de l'outil est de « visualiser les arguments qui font mouche ou au contraire ceux qui divisent », explique Katia.
En partenariat avec le Conseil général des Jeunes, de "gros débats" tout aussi décalés devraient également être menés dans les collèges. Des sessions de formation et des consultations prévus jusqu'en février.Cela dit, le nombre et le lieu des sessions de formation, s'adaptera à la demande, précise Katia. L'heure sera ensuite « à la définition des enjeux et au choix des problématiques avant de constituer des groupes de travail sur ces thématiques chargés de construire et arbitrer des propositions ». Si en dernier lieu l'arbitrage appartiendra au Conseil général, Katia insiste : « plus il y aura de dynamique, plus la démarche aura de poids ».

 Photos: Aqui.fr

Solène Méric

Si vous êtes intéressés pour en savoir plus, notamment sur les sessions de formation : coopérative@vent-debout.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
557
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !