Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | « Fihavanana 5 hommes d'exception », film de sensibilisation à la cause malgache présenté à Talence par l'association Coeur et Conscience

01/04/2011 |

Coeur et Conscience

Étudiantes à BEM-Bordeaux Management School, Marie Iglicki et 5 de ses camarades organisaient ce jeudi soir à 19 heures au Gaumont de Talence la projection du film documentaire « Fihavanana, 5 hommes d'exception ». Réalisé par Damien Vernet et Minosoa Rabetrano avec la collaboration de l'association « Coeur et Conscience », qui accompagne plus de 500 enfants et leur famille dans leur combat contre la pauvreté ou l'inégalité, ce documentaire raconte les parcours de 5 hommes installés à Madagascar et luttant contre la situation d'extrême précarité que vit une grande partie de la population locale. Un combat pour la préservation du « Fihavanana » valeur ancestrale qui constitue le coeur de l'entraide et la solidarité au sein de la population malgache.

Précédé d'un spectacle de danses et de chants malgaches proposé par le collectif STK Bordeaux, le film documentaire « Fihavanana 5 hommes d'exception » était visible hier soir au Gaumont de Talence. Une diffusion exceptionnelle, seulement la 3ème pour ce film, rendue possible grâce au travail des étudiantes de l'Ecole de Management de Bordeaux qui se sont impliquées dans l'organisation et veulent mettre en avant le travail de l'association Cœur et Conscience. « L'initiative vient de nous » explique Marie Iglicki «l'association et le film nous tiennent particulièrementà cœur. Il y a 2 Malgaches parmi l'équipe organisatrice, d'autres sont originaires de le Réunion, donc ce film nous concerne vraiment. Il permet d'ouvrir les yeux sur une réalité omniprésente à Madagascar et montre l'importance de la solidarité, comme un véritable esprit à la base de la culture malgache et du Fihavanana ».
 
Les projets de leur vie
En effet, "Fihavanna : 5 hommes d'exception" ne laisse pas indifférent, très loin de là même.Pendant un peu moins d'une heure, le documentaire montre avec une grande justesse mais sans voyeurisme ni misérabilisme, à quel point la situation sur l'île de Madagascar est grave. Classé 9ème pays le plus pauvre du Monde par l'Organisation des Nations Unies, Madagascar a subi de nombreuses crises économiques et politiques. De ce fait, la population malgache vit dans des conditions économiques, sanitaires et sociales inacceptables.
Face à ce constat alarmant, le documentaire explique comment les actions sur place de 5 hommes , représentant autant d'associations, contribuent à améliorer la vie des malgaches au quotidien. Il y a tout d'abord Amédée, Président et fondateur de Coeur et Conscience et le Père Pedro, de l'association "Akamasoa" ("les bons amis" en malgache), qui participe depuis 20 ans à la construction d'écoles et de villages humanitaires à Antananarivo, la capitale. Mais également les Docteurs Nouraly (association "Global Medical Center") et Bellini (association "Next Onlus") qui contribuent depuis de nombreuses années à l'amélioration des condAmédée (premier plan de dos au centre) présente son actionitions de santé des malgaches grâce à la vaccination massive et à la construction de structures hospitalières de premier plan. Enfin, Rola Gamana, de l'association "Hors Circuits" , amène les jeunes malgaches à s'émanciper par la voie de la musique et de la création artistique. Tous ces hommes viennent de pays, de cultures et de domaines différents, mais ils ont tous le point commun d'avoir été séduits par les valeurs et la culture de Madagascar et sont convaincus que leur vie est ici et qu'aider l'île à se développer en est le but.
Présent pour la diffusion du film, Amédée a tenu a rappeler aux centaines de spectateurs venus remplir la salle "l'importance de l'engagement et de la prise de conscience". Une démarche qui doit être animée selon lui par trois grands principes "ne pas se résigner face à la misère", "comprendre que chaque petit geste compte" et "réaliser qu'une somme de petits gestes peut amener à de grandes réalisations". S'il précise "ne pas vouloir culpabiliser les gens" avec son discours, Amédée en appelle à un "véritable changement des mentalités" et à un "retour à la simplicité". A la question, posée par un enfant, de savoir pourquoi les riches ne se souciaent pas des pauvres, il répond avec un sourire ironique "je ne crois pas que ce soit dans leurs priorités" avant de déplorer "une société occidentale génératrice de stress, d'anxiété, qui ne rend pas heureux" et d'inviter l'enfant "à ne pas perdre ses valeurs de solidarité, de plaisir, de respect et de compassion pour les autres". 
 
« Aucune action n'est insignifiante »
De son côté, Brenda Guidi , Vice-Présidente et Co-fondatrice de l'association Cœur et Conscience, voit dans ce film « l'occasion de communiquer un double message, celui de la sensibilisation par rapport à la pauvreté que vivent les malgaches, mais aussi celui de l'espoir, car à travers les portraits, les images tournées sur le terrain et les parcours des 5 héros du documentaire on voit que les moyens d'actions sont nombreux. Peu importe la nature du geste, aucun acte d'entraide ou de générosité n'est insignifiant. C'est aussi ça le Fihavanana, une leçon de vie simple qui fait de chacun un petit héros du quotidien ».

 


Plus d'informations sur le film "Fihavanana 5 hommes d'exception" et sur Cœur et Conscience en consultant les sites respectifs du documentaire et de l'association http://www.fihavanana-lefilm.com/ et http://www.coeuretconscience.org/

Crédits Images : Association Cœur et Conscience, Aqui.fr

Aymeric Bourlot

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
777
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !