aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

19/07/16 : 1ère Nuit de la Noisette organisée par la Maison de la noisette le lundi 25 juillet à partir de 18h30 à Lacépède (47). Au programme : découverte de la ferme, casse-croûte paysan saveurs noisettes et balade nocturne sensorielle et contée

19/07/16 : Le cinéma Les Montreurs d’Images à Agen propose Les Cinestivales : 1 film + 1 apéro-mix, jeudi 21 juillet. Au programme, à 18h30, la projection de « Paco De Lucia, légende du flamenco » et à 20h un Apéro-mix au bar et dans la cour du cinéma.

16/07/16 : A Périgueux, le bâtiment syndicat départemental de l'énergie de la Dordogne restera illuminé aux couleurs du drapeau français en hommage aux familles et aux victimes de l'attentat de Nice pendant une semaine.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/07/16 | Une rallonge de 27M€ pour la Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le cadre des contrats de plan Etat-Régions, afin de tenir compte des nouveaux périmètres régionaux, l'Etat après échanges avec la Région va débloquer une enveloppe de 27M€ supplémentaires pour conforter des opérations "particulièrement stratégiques pour une plus grande cohésion de la Nouvelle-Aquitaine": la mise à 2x2 voies de la RN 141 entre Exideuil-Roumazières-Chasseneuil en Charente, la modernisation de la ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux, le développement du Campus de génie civil d’Egletons en Corrèze et de l’Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique à Poitiers.

  • 21/07/16 | L'Agglo Côte basque Adour vote l'intégration de Tarnos

    Lire

    Lors de sa dernière réunion, l'ACBA a quasiment plébiscité l'intégration de la ville du Seignanx et voisine de Tarnos, par 21 voix, 1 abstention et 1 refus de participer au vote. Un vote qui a provoqué un débat nourri et tendu sur fond de l'intercommunalité unique. EPCI rejetée par cinq des six maires de cette agglo Côte basque Adour et hyper représentée dans cette assemblée. Si pour le maire de Biarritz cette arrivée dictée par un bassin de vie naturel, enrichirait le nouveau territoire, pour le maire de Boucau il s'agit simplement du sens de l'histoire.

  • 21/07/16 | TER : les usagers dédommagés en septembre

    Lire

    En raison d'importants mouvements sociaux dans les Ter en mai et juin derniers, le plan de transport des Ter en Nouvelle-Aquitaine a été très impacté, avec au plus fort de la crise, plus de 35% des Ter supprimés. Des suppressions s'ajoutant à celles intervenues depuis février sur certaines lignes en raison du manque de conducteurs. En guise de dédommagement, et à la demande de Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional en charge des infrastructures, des transports et des mobilités, SNCF Mobilités accorde pour le mois de septembre, une réduction de 30% aux abonnés annuels et mensuels des réseaux Ter de la région.

  • 20/07/16 | 750 000€ pour la filière gras

    Lire

    Le 11 juillet, le Conseil régional a débloqué 750 000€ en faveur des entreprises de la filière gras, touchées par la crise aviaire. Une somme issue de l'enveloppe de 15M€ promise par Alain Rousset à la mi-fevrier, en même temps que la création d'un comité de suivi sur ces mesures d'accompagnements. Celles-ci ciblent le financement des investissements de biosécurité dans les exploitations, la prise en charge de la formation des salariés et des agriculteurs dans le cadre de procédures d'activités partielles, et l'accompagnement au cas par cas des entreprises les plus fragilisées.

  • 20/07/16 | Fêtes de la Madeleine : des renforts militaires et des entrées de ville mieux sécurisées

    Lire

    A la veille de l'ouverture des fêtes de Mont-de-Marsan, et suite à l'attaque de Nice, la préfecture des Landes a annoncé mardi le renfort de 30 militaires de l'opération Sentinelle. Ils viennent s'ajouter aux 124 CRS (le double de 2015), aux 70 policiers nationaux et 129 gendarmes déjà prévus le 12 juillet dernier. Par ailleurs, de gros blocs de béton seront positionnés sur les entrées principales de la ville pour "prévenir toute tentative d'entrée dangereuse d'un véhicule".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Lascaux IV s'ouvre au monde le 15 décembre

04/03/2016 | Le centre international d'art pariétal de Montignac est annoncé comme un événement culturel majeur de 2016. La réplique de la grotte de Lascaux ouvre le 15 décembre.

Lascaux IV ouvrira au public le 15 décembre et devrait être inauguré en présence du Président de la république

Exceptionnelle par la beauté de ses décors animaliers, la grotte de Lascaux, à Montignac, demeure pour l'humanité, l’image emblématique de l’art pariétal. Depuis plus de 70 ans, date de sa découverte fortuite, on refait Lascaux en image au fil des innovations technologiques et artistiques, notamment pour répondre à l'impérieuse nécessité de préserver l'originale fermée au public depuis 1963. Le 15 décembre, le grand public pourra enfin découvrir Lascaux IV, le centre international d’art pariétal, qui offrira au plus grand monde la reproduction intégrale de la chapelle Sixtine de la Préhistoire.

Le futur centre international de l'art pariétal de Montignac, plus connu sous le nom de Lascaux IV, est annoncé comme l'un des équipements culturels et touristiques de la désormais "grande Aquitaine". Il devrait accueillir entre 350  et 400 000 visiteurs chaque année. Pour le découvrir, les amateurs de préhistoire doivent patienter encore un peu. L'ouverture officielle a été annoncée hier à l'occasion d'une visite de chantier exceptionnelle, en présence des élus de la Région,  des représentants de l'Etat, des élus du Département de la Dordogne. Ce sera finalement le 15 décembre. Car le Département, qui assure la maîtrise d'ouvrage de projet de 50 millions HT, auxquels viennent s'ajouter 7 millions pour la voirie et les aménagements extérieurs, veut assurer l'ouverture dans les meilleures conditions possibles, afin notamment d'éviter les quelques loupés, qu'il y a eu au moment de l'ouverture de la grotte Chauvet en Ardèche. "Oui, aujourd'hui, il y a une certaine forme d'impatience. Mais nous avons la chance extraordinaire d'avoir à proximité Lascaux 2, qui est une réplique partielle de la grotte.  Lascaux II a enregistré 270 000 entrées en 2015. Alors, oui, nous souhaitons prendre le temps, nous donner la possibilité de tester les visites auprès des scolaires, des Périgourdins, de professionnels du tourisme, insiste Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne.
Une visite de chantier a eu lieu jeudi en présences des élus régionaux, départementaux et représentants de l'EtatCe projet très ambitieux pour le département de la Dordogne, n'a pas toujours été bien compris par les Périgourdins eux mêmes, du fait  notamment de son coût élevé.  Pour mémoire, il revient à 50 millions d'euros HT, plus 7 millions pour les aménagements extérieurs. Le financement est assuré par la Région à hauteur de 16,6 millions, le Département, 16,6 millions, l'Etat, 4 millions, l'Europe 12 millions, l'exploitant (la Sémitour), deux millions, du mécénat d'entreprises et de particuliers.

Scepticisme localCe que confirme le maire de Montignac, Laurent Mathieu, élu depuis 2008. "Oui, il y a encore du scepticisme autour de Lascaux IV, de la part des Montignacois. Dès mon élection, j'ai entamé les négociations foncières avec l'exploitant agricole pour réserver ses 5 hectares de terrain. Aujourd'hui, je le remercie. Depuis, mon équipe municipale a travaillé avec les services du Département, avec Bernard Cazeau puis Germinal Peiro. Je pense que ce projet est une véritable chance pour notre commune dans les années à venir, pour le commerce et le développement économique et l'emploi. Nous avons des projets autour de Lascaux, notamment hôteliers. Nous sommes en négociation avec un groupe pour l'implantation d'un hôtel 4 étoiles de 100 chambres, qui fait cruellement défaut localement. Quant à la visite d'aujourd'hui, je suis très satisfait. L'émotion est au rendez vous." 

Un aboutissementLascaux IV est surtout le projet d'un homme, le sénateur Bernard Cazeau. Les premières études de faisabilité du dossier remontent à une dizaine d'années. "La grotte originale se trouvait alors en danger, même si actuellement la "chapelle Sixtine de la préhistoire se trouve dans un état remarquable.". L'Etat a exprimé aiors le souhait de sanctuariser la colline de Lascaux. Le projet répond  d'abord à cette nécessité. La Dordogne est renommée pour la préhistoire et aussi pour l'art pariétal. Nous avons créé le Pole préhistoire aux Eyzies, il fallait faire de même pour l'art pariétal. Pour les scientifiques du monde entier, notre département fait référence dans ces deux domaines. Alors, aujourd'hui, c'est un aboutissement de voir naître Lascaux IV. Rien n' a été simple, il a fallu convaincre l'Etat, les collectivités mais je suis persuadé que Lascaux IV fera date."

Le fac similé de la licorne prend place dans la zone d'interprétationPas un simple musée Le site sera notamment constitué d’une représentation complète de Lascaux, pour une immersion totale des visiteurs dans la célèbre « Chapelle Sixtine de la Préhistoire ». Le centre international d'art pariétal mise sur l'utilisation des nouvelles technologies de l'image et du virtuel au service de la médiation. Il se veut être l'outil touristique et culturel de référence pour la mise en valeur et la vulgarisation de l'art pariétal, à partir des représentations peintes et gravées situées dans la grotte de Lascaux. Lascaux 4 proposera à chaque visiteur de vivre une expérience unique et spectaculaire, grâce à des interfaces naturelles qui permettront au visiteur de voir, entendre, toucher, et manipuler (création d'illusions en 3D, jeu de lumières et de sons, parcours scénarisés en réalité augmentée immersive, etc.). La médiation numérique et interactive jouera un rôle clef. Chaque visiteur sera doté d'un compagnon de visite individuel utilisant la technnologie RFID et wifi : chacun sera ainsi en mesure de recueillir des contenus et des informations adaptés à son âge, à ses centres d'intérêt, à son niveau de connaissances. Le visiteur pourra notamment s'instruire sur les travaux des préhistoriens du XIXe siècle à aujourd'hui. Un espace explorera les liens entre l'art des hommes préhistoriques et les artistes contemporains. 

Des oeuvres d'art Un des principaux atouts du site est qu'il proposera au public la réplique quasi intégrale de la célèbre grotte. Et la trentaine d'artistes de l’Atelier des Fac-similés du Périgord (AFSP) a réalisé depuis 2013 de véritables oeuvres d'art. L'ensemble des fac similés représentent près de 900 m2 de parois, répartis en 46 éléments distincts. Les 26 éléments du fac-similé de la grotte sont achevés, et l’ensemble des 20 pièces de l’espace de contemplation sont ou vont être finalisés. L’ensemble des parois exécutées à l’AFSP sont actuellement en cours d'acheminement. Hier, au cours d'une visite de chantier, les élus régionaux et du département, le préfet de région, ont pu assister à l'arrivée d'un fac similé représentant la Licorne, qui a pris sa place dans la salle d'interprétation (zone 3).  Une fois les parois dressées, l’équipe de l’AFSP s’installera sur le site pendant une durée de quelques mois pour effectuer les finitions nécessaires à l’assemblage des parois (jonctions résine sur l’extrados des coques) et les raccords voile de pierre, modelage, patine et peinture à l’intérieur. 

Lascaux IV devrait accueillir à terme  entre 350 et 400 000 visiteurs par an et contribuer au développement de la fréquentation touristique de la Dordogne. L'enjeu est aussi économique, dans un département où le tourisme représente 25 % du PIB. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
10661
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !