Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le carnaval Biarnes : Sent Pançard revient !

21/01/2010 |

Le carnaval Biarnes : Sent Pançard revient !

Une année que petits et grands l'attendaient, le carnaval Biarnes est de retour. Sent Pançard, roi du carnaval béarnais, a choisi Hecho (Aragon) comme première étape de son retour le 9 janvier dernier, car « les femmes y sont sublimes, le vin et le cacique abondants et les repas interminables ! ». « Adara qu'ei l'ora, que me'n vau tornar au pais tà har petar la bomba au men Carnaval Biarnés !!!! »* proclame le Roi du carnaval arrivé sur les lieux.

Depuis, Sent Pançard s'arrête pour (trop) boire et (trop) manger dans la plus part des villes du Béarn. Le 22 janvier, il animera le match de basket EBPLO / Nanterre accompagné de sa cour, puis, après un détour par Billère, il reviendra pour dix jours de fêtes dans la capitale du Béarn !

Le carnaval Biarnés, c'est quoi ?
Le carnaval Biarnés, c'est toute une histoire fantastique qui fête le retour d'exil de Sent Pançard, roi du carnaval, qui veut reconquérir sa couronne. Puisant ses sources aussi loin que le Carême, le carnaval Biarnes est un éloge de la débauche. Le vin coule à flot, les femmes sont belles, la nourriture est abondante, bref tous les désirs sont exaucés avant de devoir se priver pendant 40 jours lors du Carême. Sent Pançard est le symbole même de ses excès, concentrant en lui toutes les envies et tous les défauts de la population. Et pour échapper à son exécution, le roi du carnaval se réfugie dans les Pyrénées. Revenant, chaque année, par le col du Somport pour faire la fête pendant presque un mois, Sent Pançard retrouve enfin sa cour, le samedi précédent la semaine de carnaval, à Pau. Cette fête, qui s'étend sur presque un mois, célèbre tout ce qui est cher au Béarn : les produits du terroir, mais aussi les chants, les danses, tout ce qui fait la culture béarnaise. Sans oublier la langue locale, mise à l'honneur pendant toute la durée du carnaval, notamment avec le procès de Sent Pançard, prononcé exclusivement en béarnais ! C'est toute la richesse de cette région, son histoire, la magie du personnage qui fait du carnaval Biarnés, une fête authentique et incontournable dans le Béarn. Financé aujourd'hui par le conseil régional, le conseil général des Pyrénées-Atlantiques ainsi que par la ville de Pau, le carnaval Biarnés ne pourrait exister sans le dynamisme et l'envie de partager la culture béarnaise de l'association Carnaval Pantalonada.

Un mois de fête dans le Béarn !
Le retour de Sent Pançard est marqué par cet élan de joyeuse pagaille qui contamine tout le Béarn : le Roi du carnaval n'arrête pas de se « harter » dans chaque ville et village qu'il traverse. Après avoir rendu visite à Hecho, il ira retrouver sa cour dans la capitale du Béarn : Pau. La Pantalonada fête son arrivée dans la ville dès le 6 février : danseurs, musiciens, acteurs constituent un spectacle festif et enjoué qui annonce le grand bal de Sent Pançard, le soir venu. Et le carnaval s'enchaine sur une dizaine de jours avec, entre autres, la Caça à l'ors (la chasse à l'ours) le mercredi 11 février. «Les ours sortent de la tanière pour leur parade amoureuse ; ils ont senti le printemps.
Excités par des Rosetas délurées, fascinées par leurs attributs... ils laissent libre cours à leurs pulsions ... », « soirée chaude et coquine » nous annonce le site internet de l'évènement avec l'élection de Miss Rosetas et la fameuse danse de l'ours. Dégustation de vins de Jurançon et bals se mêlent aux repas « gargantuesques » tout au long de la semaine où le cochon sera mis à l'honneur : en Béarn, Sent Pançard et Sent Porquin sont les deux rois du carnaval. Mais tout à une fin. Le samedi 13 février 2010, Sent Pançard sera jugé (et en béarnais s'il vous plait !) accusé de tout les maux de la population. Devant le palais de justice de Pau, en compagnie de sa femme hystérique, d'avocats véreux, et de juges corrompus, Sent Pançard sera condamné à mort. Mais la fête reprendra de plus belle pour savourer la fin du carnaval : spectacles, feux d'artifices, danses béarnaises, et grands bals rythmeront ses derniers jours. Dimars Gras (Mardi Gras), le 16 février 2010, marquera la fin de toutes ses festivités avec la crémation de Sent Pançard (accompagné juste avant d'une « extrême onction » au vin chaud !). Le carnaval se finit, mais autour d'une table, entrain de faire la fête avec des plats du terroir, des bouteilles de vins et de bons copains, car c'est avant tout ça l'esprit du Béarn.

Pauline Masgnaux

Programme détaillé sur le site www.carnavalbiarnes.com
*« Maintenant c'est l'heure, je vais rentrer au pais pour faire une énorme fête au Carnaval Biarnés »


Partager sur Facebook
Vu par vous
1029
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !