18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le château du Bouilh, l'oeuvre de Victor Louis à Saint André de Cubzac, est ouvert au public

14/07/2008 |

Le château du Bouilh

C'est l'un des plus beaux témoignages du XVIIIème siècle en Aquitaine. Classé monument historique depuis 1943, le château du Bouilh, conçu par l'architecte Victor Louis, à Saint André de Cubzac, recèle de somptueux intérieurs et de splendides jardins. A l'origine, il a été construit pour y recevoir le roi Louis XVI. Mais, avec la révolution, ce qui devait être une oeuvre majestueuse, dans la lignée de Versailles, restera inachevée.

Aucun château de la Guienne « n'était digne de recevoir Sa Majesté Louis XVI, le roi de France ». Seigneur du Cubzaguais, le Marquis Jean Frédéric de La Tour du Pin Gouvernet, lieutenant général des Armées du Roi, personnage important de la cour, proposa donc d'ériger un château qui serait digne d'accueillir son roi. Il s'adressa donc à l'un des meilleurs architectes de l'époque, Victor Louis, qui a notamment dessiné le grand théâtre de Bordeaux au XVIIIème siècle. Mais, nommé ministre de la guerre par Louis XVI en 1789, lors de la révolution française, Jean Frédéric de La Tour du Pin Gouvernet, a dû rapidement stopper la construction du château pour ne pas être suspecté d'utiliser les deniers de l'État, à des fins personnelles. Compromis trois ans après dans le procès de la reine Marie-Antoinette, il fût confronté à elle, puis arrêté comme suspect, condamné à mort le 28 avril 1794 et guillotiné le même jour !

La révolution française a stoppé les travaux du châteaux du Bouilh
A la suite de ces évènements, le château resta inachevé. "Si le château avait été terminé, il aurait eu la splendeur et la grandeur de Versailles", rappelle, avec émotion, l'une des actuelles héritières, Chantal de Feuilahde, qui se charge de faire visiter le château du Bouilh l'été. En effet, le plan initial était grandiose. Il comportait une vaste colonnnade, avec une galerie ouverte servant de terrasse, pour la promenade, reliant une rotonde centrale couverte d'une coupole à deux corps de logis principaux, formant des ailes aux extrémités. L'oeuvre n'aura été réalisée qu'à moitié.Seuls le corps de logis de l'ouest et la galerie ont été terminés, celui de l'est est resté à l'état de projet. Bien qu'inachevé, le château du Bouilh n'en demeure pas moins comme l'un des plus grands châteaux de la région, ce qui laisse deviner ce qu'aurait été ce somptueux projet, s'il avait été terminé.

Le château du Bouilh pourrait quitter le giron familial
Bien que faisant partie du patrimoine national, il ne fût pas vendu comme propriété nationale. Sous la Restauration, il reviendra à son héritier, Frédéric Séraphin, qui fût ambassadeur à Turin et en Espagne, ministre de la France à La Haye. Deux ans avant de décéder, il vendit le château en 1835 à un créole réunionnais Florentin Hubert de Montfleury. Son fils est Henri Hubert Delisle, homme politique français, représentant du peuple à l'Assemblée de 1848 et gouverneur de l'île de La Réunion. En 1864, Noéline Hubert de l'Isle épousa Edouard de Feuilhade de Chauvin. Le château du Bouilh appartient aujourd'hui à ses descendants. Mais, "son entretien coûte cher", note Chantal de Feuilhade, même si le bien fait l'objet d'une indivision dans la famille. Il se pourrait donc qu'à terme le château quitte le giron familial. Inscrit à l'Inventaire des Monuments Historiques en 1938, classé Monument Historique par arrêté du 17 mars 1943, sa valeur est estimée à plus de 15 millions d'euros.

Nicolas César

Les curiosités du château du Bouilh :

Le château d'eau est remarquable et s'étend sous une terrasse, c'est un vaste bâtiment de forme octogonale percé de plusieurs portes. Au centre du massif en pierre s'élève la tour octogonale qui domine la terrasse comme un donjon. La machine hydraulique est un monument impressionnant. Le réservoir à bascule permettait de faire monter les eaux dans un autre réservoir d'où elles se distribuaient par divers canaux.
Par ailleurs, en accès libre toute l'année, les jardins offrent une très belle vue sur la vallée de la Dordogne. On s'intéressera également aux vins du domaine, dont les 48 ha de vignes affichent une moyenne d'âge de 35 ans et produisent un bordeaux supérieur plusieurs fois médaillé d'or, qui a la particularité de vieillir en fûts dans des chais souterrains, creusés dans le roc (une ancienne carrière souterraine).

Infos pratiques :

Route du Bouilh
ST ANDRE DE CUBZAC

Tél : 05 57 43 01 45

Visites intérieures guidées, du 1er juillet au 30 septembre, le jeudi, samedi, dimanche et jours fériés de 14h30 à 18h30. Toute l'année sur rendez-vous pour les groupes. Visites libres du parc toute l'année sauf le dimanche. Vente de vin.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1916
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !