Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/10/19 : L’état de catastrophe naturelle "inondations et coulées de boue" a été acté pour la commune de Langon pour la journée du 26/07/19. Les sinistrés ont 10 jours à compter du 23/10 pour déposer un état estimatif de leurs dommage auprès de leur assurance

22/10/19 : La ville de Bordeaux a lancé une consultation en ligne pour déterminer quel équipement public de la ville pourrait porter le nom de Jacques Chirac. Le Parc des Expositions, la Bibliothèque Médiadeck ou "un autre lieu" sont les trois propositions énoncées.

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/10/19 | Pau: Focus sur l'animation handicap du Concours complet 5*

    Lire

    Dans le cadre du Concours Complet International 5 étoiles de Pau, une animation «Découverte du cheval» est proposée les 25 et 26 octobre aux personnes handicapées, adultes et enfants. Cette animation, proposée par les Ateliers de la Cavale, s'organise autour de 3 ateliers: le pansage, le travail du pied et une balade en calèche (adaptée pour l'accueil d'une personne en fauteuil roulant). Cette animation d'une heure permet l'accueil de 6 personnes pouvant chacune participer aux 3 ateliers. Inscription uniquement par mail mission.handicap@ville-pau.fr. Rappel : l'entrée est gratuite le vendredi, payante le samedi.

  • 23/10/19 | L'Entre-deux-Mers interroge sa ruralité

    Lire

    Du vendredi 25 au dimanche 27 octobre prochain, le Comité de Liaison de l'Entre-Deux-Mers (CLEM) organise un colloque autour de "l'histoire des relations du Cadillacais et du Podensacais avec Bordeaux". Y seront notamment abordés les thèmes de la ruralité et de l'effet de la métropolisation sur ce territoire viticole et le projet de labellisation "Pays d'Art de d'Histoire" porté par plusieurs communautés de communes de Sud-Gironde. Les débats se tiendront à Rions (le 25 octobre), à Sainte-Croix-du-Mont le 26 et à Cadillac le 27. Plus d'infos au 05 56 84 45 75.

  • 23/10/19 | Charente-Maritime : une soixantaine d'agriculteurs mobilisés

    Lire

    Une soixantaine d'agriculteurs ont répondu à l'appel à mobilisation de la FNSEA 17 ce 22 octobre. Ils sont allés jusqu'à la station d'épuration de La Rochelle chercher des boues, qu'ils sont ensuite allés épandre devant la mairie de Chambon, dont le maire fait partie du mouvement des "pisseurs de glyphosates". Une trentaine d'entre eux sont ensuite allés poser des banderoles et distribuer des tracts au rond-point à l'entrée de Rochefort.

  • 22/10/19 | Ford signe la revitalisation du site de Blanquefort

    Lire

    Lors d'un nouveau comité de suivi qui s'est tenu ce lundi 21 octobre, le protocole d'accord pour la revitalisation du site de l'ancienne usine Ford à Blanquefort a officiellement été signé par le constructeur. Ce dernier s'engage à injecter 18 millions d'euros dans cette opération, dont quatre millions pour céder certains terrains à Bordeaux Métropole. Ford s'est également engagé à dépolluer le site d'ici 2024. D'anciens salariés de l'usine se sont rassemblés devant la préfecture de Bordeaux à l'appel de la CGT. Pour cibler où seront injectés les 14 millions restants, une nouvelle réunion doit se tenir en novembre.

  • 22/10/19 | Un escape game d'horreur à Bordeaux !

    Lire

    Le frisson pour aider (ou pas) à la réflexion. Closed Escape Game a ouvert dans le Parc d'Activités du Grand Stade (Tram B arrêt Berges de la Garonne) le 06 juin dernier. Deux parcours d'horreur pour 2 à 5 personnes sont proposés, avec pour chacun une immersion dans le frisson garantie. Par sécurité pour les joueurs, les parcours sont déconseillés aux personnes sensibles et aux femmes enceintes. Les joueurs peuvent également abandonner en cours de parcours. Depuis l'ouverture, 63 abandons ont été comptabilisés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Bordeaux: Le cinéma Utopia souffle ses 20 bougies !

14/09/2019 |

L'Utopia

Et pour célébrer cet anniversaire, le cinéma d’art et d’essai Utopia de Bordeaux propose jusqu’au 24 septembre une sélection de films diffusés depuis vingt ans, à raison d’un par jour et le dernier week-end de septembre du vendredi 27 au dimanche 29 des concerts, une journée des enfants, un grand déballage d’objets dédiés au cinéma et un repas de quartier le samedi midi sur la place Camille Jullian.

L’Utopia, c’est d’abord un lieu qui porte les empreintes d’un passé chargé d’histoire. Ancienne église du 14e siècle qui succéda à une bien plus ancienne encore, l’église Saint-Siméon après avoir survécu à la Révolution est convertie en salpêtrière puis devient au 19e siècle (1833) une école navale pourvoyeuse de mousses et autres novices, censée sortir de la misère les enfants déshérités des quartiers du port de Bordeaux. En 1892, la famille Teyssoneau en fait une conserverie alimentaire où l’on aurait - paraît-il - inventé les clés pour ouvrir les boites de sardines et enfin au siècle suivant l’église désaffectée devient un garage qui sera suivi d’un parking jusqu’au milieu des années 90. En 1999, le cinéma d’art et d’essai Utopia s’y installe après plusieurs mois de travaux de rénovation et ouvre ses portes le 29 septembre.

C’est un lieu où l’on peut flâner en feuilletant le programme des projections du mois ou la presse disposée à l’attention de leurs clients par le café Utopia. L’été il y fait frais (l’hiver aussi parfois) et le plafond est magnifique si d’aventure vous vous hasardez à y lever les yeux.

L’Utopia, c’est aussi une équipe de douze personnes dont Patrick Troudet le gérant, Isabelle Warin et depuis 2012, Hoona, la délicieuse chienne labrador, mascotte toute de noir vêtue. Douze professionnels polyvalents qui font tourner le cinéma de la rue Saint-Siméon. En 2013, dans le cadre de la transmission par les fondateurs des salles du réseau Utopia aux équipes en place, le cinéma Utopia est devenu une Société coopérative de production (Scop) où les coopérateurs, co-propriétaires de leur outil de travail décident des orientations du cinéma et de sa programmation. L’Utopia fait partie d’un petit réseau de salles présentes à Avignon, Saint-Ouen l’Aumône, Montpellier, Tournefeuille et tout récemment Borderouge à la périphérie de Toulouse.

Une certaine idée du cinéma

L’Utopia, c’est l’anti-multiplexe par excellence. C’est aussi une certaine idée du cinéma avec une programmation triée sur le volet de films de réalisateurs talentueux et indépendants venus du monde entier. Sans être gavés de publicité tonitruante comme dans les grands réseaux cinématographiques, on peut y apprécier en toute quiétude de nombreux films. Certains sont restés à l’affiche durant presque un an tel In the mood for love de Wong Kar-Wai et sa musique envoûtante. Pour Isabelle Warin " l'essentiel pour nous est de pouvoir programmer les films que nous avons aimés. Des films indépendants à petit budget et que l'on a choisi de partager avec le public."

En 2018, Utopia a réalisé 306 181 entrées, accueilli 5 festivals et programmé 172 soirées-débats dans ses cinq salles (555 fauteuils avec un taux d’occupation qui est le double de celui de la concurrence).

« Vidéo en poche », un système de vente de films avec copie sur clé USB permet également au cinéphile de faire son choix dans un catalogue de 205 films. Pour cinq euros le film, dont trois vont aux ayants droit.

Depuis 2004, Utopia accueille aussi un circuit court entre paysans et consommateurs. Une façon de manifester son soutien à l’agriculture locale et sans pesticides. Ce rendez-vous hebdomadaire du mercredi soir (à partir de 19h) propose des paniers de légumes, œufs, fromage, pain, miel et viande pour ceux qui le désirent.

Le programme des festivités

Alors pour fêter cet anniversaire, l’Utopia propose un film par jour jusqu’au 24 septembre. Une sélection de films diffusés depuis vingt ans dans ce lieu et concoctée par l’équipe du cinéma où tous les continents sont sollicités. Cinq films parmi les vingt seront projetés en copie 35 mm, le cinéma ayant conservé après l’arrivée du numérique son ancien équipement dans deux de ses salles. A l’occasion de cet anniversaire, le pass de cinq films est vendu vingt euros.

Le dernier week-end de septembre promet d’être animé sur la place Camille Jullian. Trois jours de festivités prévues aux côtés des voisins du quartier : restaurants, cafés et boutiques avec qui le cinéma Utopia a noué des liens : parmi lesquels le tabac-presse, la boulangerie la Fabrique pains et bricoles, le Saint-Georges et bien évidemment le café Utopia qui proposera même une bouteille de vin bio « Cuvée spéciale 20 ans d’Utopia ».

Le vendredi des concerts gratuits seront proposés : un voyage au cœur de la musique arabo-andalouse au son du oud de Mostafa El Harfi, puis la Chorale La Volière et le groupe de calypso et de soul Lord Rectangle. Des projections de dessins décoreront virtuellement la façade du cinéma pendant les concerts. Le samedi sera la journée des enfants avec cinéma et animations organisée par l’association La commune libre de Saint-Pierre et le dimanche un grand déballage d’objets liés au cinéma, organisé par l’association Les amis de l’Utopia aura lieu sur la place Camille Jullian (réservation d’emplacement au 06 62 35 81 04 - réservé aux particuliers) avec un repas de quartier façon auberge espagnole « écolo-bio  sans plastique » à 12h. A chacun d’apporter assiettes, verres et couverts… et bien sûr son repas.

Elisabeth Guignaud Le Berre
Par Elisabeth Guignaud Le Berre

Crédit Photo : Elisabeth Guignaud Le Berre

Partager sur Facebook
Vu par vous
4056
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !