Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

  • 26/01/21 | Tribord arrive à La Rochelle

    Lire

    Tribord, la marque de nautisme de Décathlon, a dernièrement quitté son siège de Hendaye pour s'installer à La Rochelle. L'équipe est en train d'emménager dans les locaux de l'ancienne Société des régates rochelaises, au niveau de la capitainerie du port des Minimes. Le site devrait être opérationnel en avril, pour une ouverture au public cet été. Ce laboratoire de recherche et de développement, le "Sailing Lab", aura vocation à développer de nouveaux produits du nautisme. 5 emplois seront créés.

  • 26/01/21 | Transition énergétique: la Région pactise avec les entreprises

    Lire

    Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a conclu début janvier un contrat de partenariat "Compétitivité énergétique" avec l'entreprise Placoplatre, à Cherves-Richemont (Charente). Il s’agit du dixième de ce type. La volonté de la Région est de faire baisser de 30% sa consommation électrique sur l’ensemble du territoire néo-aquitain, dont 20% de celle-ci est représenté par le secteur de l’industrie. Avec ce dixième contrat, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine atteint une économie d'énergie totale de plus de 500 GWh, ce qui correspond à la rénovation de 100 000 logements.

  • 26/01/21 | La voiture, moyen de transport préféré des Néo-Aquitains

    Lire

    Une récente étude de l'INSEE Nouvelle-Aquitaine montre que les Neo-Aquitains ont bien du mal à se séparer de leur voiture, même pour effectuer des déplacements courts. Sur 700 000 personnes habitant à moins de 5kms de leur travail, 72% prennent la voiture, contre 60% nationalement. Pour ceux qui habitent à plus de 5kms de leur travail, 16% s’y rendent en transports en commun et 11% en vélo. Les transports en communs sont davantage utilisés dans les zones fortement urbanisées. Là où le recours au vélo est aussi en hausse. Les résultats de l’enquête ici

  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Bordeaux: Le cinéma Utopia souffle ses 20 bougies !

14/09/2019 |

L'Utopia

Et pour célébrer cet anniversaire, le cinéma d’art et d’essai Utopia de Bordeaux propose jusqu’au 24 septembre une sélection de films diffusés depuis vingt ans, à raison d’un par jour et le dernier week-end de septembre du vendredi 27 au dimanche 29 des concerts, une journée des enfants, un grand déballage d’objets dédiés au cinéma et un repas de quartier le samedi midi sur la place Camille Jullian.

L’Utopia, c’est d’abord un lieu qui porte les empreintes d’un passé chargé d’histoire. Ancienne église du 14e siècle qui succéda à une bien plus ancienne encore, l’église Saint-Siméon après avoir survécu à la Révolution est convertie en salpêtrière puis devient au 19e siècle (1833) une école navale pourvoyeuse de mousses et autres novices, censée sortir de la misère les enfants déshérités des quartiers du port de Bordeaux. En 1892, la famille Teyssoneau en fait une conserverie alimentaire où l’on aurait - paraît-il - inventé les clés pour ouvrir les boites de sardines et enfin au siècle suivant l’église désaffectée devient un garage qui sera suivi d’un parking jusqu’au milieu des années 90. En 1999, le cinéma d’art et d’essai Utopia s’y installe après plusieurs mois de travaux de rénovation et ouvre ses portes le 29 septembre.

C’est un lieu où l’on peut flâner en feuilletant le programme des projections du mois ou la presse disposée à l’attention de leurs clients par le café Utopia. L’été il y fait frais (l’hiver aussi parfois) et le plafond est magnifique si d’aventure vous vous hasardez à y lever les yeux.

L’Utopia, c’est aussi une équipe de douze personnes dont Patrick Troudet le gérant, Isabelle Warin et depuis 2012, Hoona, la délicieuse chienne labrador, mascotte toute de noir vêtue. Douze professionnels polyvalents qui font tourner le cinéma de la rue Saint-Siméon. En 2013, dans le cadre de la transmission par les fondateurs des salles du réseau Utopia aux équipes en place, le cinéma Utopia est devenu une Société coopérative de production (Scop) où les coopérateurs, co-propriétaires de leur outil de travail décident des orientations du cinéma et de sa programmation. L’Utopia fait partie d’un petit réseau de salles présentes à Avignon, Saint-Ouen l’Aumône, Montpellier, Tournefeuille et tout récemment Borderouge à la périphérie de Toulouse.

Une certaine idée du cinéma

L’Utopia, c’est l’anti-multiplexe par excellence. C’est aussi une certaine idée du cinéma avec une programmation triée sur le volet de films de réalisateurs talentueux et indépendants venus du monde entier. Sans être gavés de publicité tonitruante comme dans les grands réseaux cinématographiques, on peut y apprécier en toute quiétude de nombreux films. Certains sont restés à l’affiche durant presque un an tel In the mood for love de Wong Kar-Wai et sa musique envoûtante. Pour Isabelle Warin " l'essentiel pour nous est de pouvoir programmer les films que nous avons aimés. Des films indépendants à petit budget et que l'on a choisi de partager avec le public."

En 2018, Utopia a réalisé 306 181 entrées, accueilli 5 festivals et programmé 172 soirées-débats dans ses cinq salles (555 fauteuils avec un taux d’occupation qui est le double de celui de la concurrence).

« Vidéo en poche », un système de vente de films avec copie sur clé USB permet également au cinéphile de faire son choix dans un catalogue de 205 films. Pour cinq euros le film, dont trois vont aux ayants droit.

Depuis 2004, Utopia accueille aussi un circuit court entre paysans et consommateurs. Une façon de manifester son soutien à l’agriculture locale et sans pesticides. Ce rendez-vous hebdomadaire du mercredi soir (à partir de 19h) propose des paniers de légumes, œufs, fromage, pain, miel et viande pour ceux qui le désirent.

Le programme des festivités

Alors pour fêter cet anniversaire, l’Utopia propose un film par jour jusqu’au 24 septembre. Une sélection de films diffusés depuis vingt ans dans ce lieu et concoctée par l’équipe du cinéma où tous les continents sont sollicités. Cinq films parmi les vingt seront projetés en copie 35 mm, le cinéma ayant conservé après l’arrivée du numérique son ancien équipement dans deux de ses salles. A l’occasion de cet anniversaire, le pass de cinq films est vendu vingt euros.

Le dernier week-end de septembre promet d’être animé sur la place Camille Jullian. Trois jours de festivités prévues aux côtés des voisins du quartier : restaurants, cafés et boutiques avec qui le cinéma Utopia a noué des liens : parmi lesquels le tabac-presse, la boulangerie la Fabrique pains et bricoles, le Saint-Georges et bien évidemment le café Utopia qui proposera même une bouteille de vin bio « Cuvée spéciale 20 ans d’Utopia ».

Le vendredi des concerts gratuits seront proposés : un voyage au cœur de la musique arabo-andalouse au son du oud de Mostafa El Harfi, puis la Chorale La Volière et le groupe de calypso et de soul Lord Rectangle. Des projections de dessins décoreront virtuellement la façade du cinéma pendant les concerts. Le samedi sera la journée des enfants avec cinéma et animations organisée par l’association La commune libre de Saint-Pierre et le dimanche un grand déballage d’objets liés au cinéma, organisé par l’association Les amis de l’Utopia aura lieu sur la place Camille Jullian (réservation d’emplacement au 06 62 35 81 04 - réservé aux particuliers) avec un repas de quartier façon auberge espagnole « écolo-bio  sans plastique » à 12h. A chacun d’apporter assiettes, verres et couverts… et bien sûr son repas.

Elisabeth Guignaud Le Berre
Par Elisabeth Guignaud Le Berre

Crédit Photo : Elisabeth Guignaud Le Berre

Partager sur Facebook
Vu par vous
6447
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !