Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le désengagement de l’Etat sur Lascaux IV passe mal

11/09/2012 | L’annonce du ministre de la Culture de l’abandon de la participation de l’Etat sur la reproduction intégrale de la grotte de Lascaux suscite émoi et interrogations

Le célèbre Taureau trident de Lascaux

Ce 10 septembre dans un entretien accordé au Monde, la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, a annoncé que l’Etat abandonnait sa participation financière dans la réalisation du futur centre d'art pariétal de Montignac. Le projet est évalué à 48,6 millions. Le site devrait ouvrir aux visiteurs le 1er juillet 2015. Ce projet se veut l'équipement touristique et culturel de référence au niveau international pour la Dordogne. Bernard Cazeau a indiqué que le projet n’est pas abandonné et en appelle à l’arbitrage du Président de la République. Le désengagement de l’Etat suscite une vive émotion et des interrogations.

Le futur centre d’art pariétal, connu sous le nom de Lascaux 4, se veut pour les concepteurs du dossier avec en tête le Conseil général de la Dordogne, qui en assure la maîtrise d’ouvrage, un équipement touristique et culturel de référence. Evalué à 48,6 millions d’euros, ce projet comprendra une réplique de la grotte originelle plus complète que Lascaux II.  Depuis 1983, le site est la reproduction d’une partie des peintures de la grotte. Il accueille chaque année 300 000 personnes dont 250 000 entrées payantes. Seuls deux sites en Dordogne dépassent 200 000 visiteurs : Lascaux II et le château de Castelnaud. Lascaux est géré par la Sémitour. Lascaux II génère 2,5 millions de CA annuel avec la billetterie et les produits dérivés.

Forte de plus de deux millions de visiteurs  par an, la Dordogne voit chaque année s’accroître le poids du tourisme dans le champ économique. Il représente 22 % de l’activité. Parmi les moteurs de ce développement la préhistoire et surtout Lascaux. Concernant la préhistoire, onze grottes, abris ornés et sept gisements sont ouverts au public. Cet ensemble unique accueille 500 000 visiteurs, malgré des contraintes en termes de capacité d’accueil et de protection du patrimoine.

L’abandon du dossier est inimaginableC’est pourquoi, malgré le désengagement de la participation de l’Etat, en Dordogne, personne, à gauche, comme à droite, n’ose imaginer l’abandon du dossier. Bernard Cazeau, le président du Conseil général, Germinal Peiro, le député du Sarladais et vice-président du Conseil général en charge du tourisme et Alain Rousset, président de la région Aquitaine ont décidé de se battre ensemble pour que le dossier puisse aboutir et trouver des solutions alternatives de financements, sans doute en faisant appel à du mécénat privé. Un retard sur le calendrier est jugé préjudiciable. Le calendrier est en effet lancé. Pour une ouverture prévue au 1er juillet 2015, le choix de l’architecte doit intervenir au plus tard début octobre. Le démarrage du chantier est fixé à mi-décembre 2013 pour une ouverture au public le 1er juillet 2015. Convaincu que la seule façon de maintenir l'accès public aux sites patrimoniaux fragiles comme Lascaux, à travers des répliques, le Conseil général de la Dordogne a lancé dès 2010 deux grands projets : Lascaux III et Lascaux IV. Lascaux III est un  concept d’exposition itinérante dans les grands musées du monde. L’idée est de proposer à un  public qui n’aura jamais l’occasion de venir en Périgord, des répliques grandeur nature et fidèles des peintures de la grotte originelle, en faisant appel aux technologies numériques avancées. Aujourd’hui, Lascaux III est réalisé, son financement bouclé. Cette exposition sera inaugurée dans un mois à Bordeaux. Des contrats sont passés avec plusieurs musées américains, et on peut imaginer que l’exposition à Cap Sciences amènera d’autres signatures. Ces locations aux musées internationaux représentent un apport de ressources conséquentes. Si on ajoute le mécénat privé tant français qu’international, les collectivités devraient rentrer dans leur investissement de 3 millions d’euros.

L’engagement des collectivitésPour Bernard Cazeau, la décision de la ministre de la Culture est « surprenante dans la mesure, où la mise en œuvre de ce grand projet structurant pour la Dordogne répond d’abord à la nécessité de sanctuariser la colline de Lascaux et ceci à la demande de l’Etat et de l’Unesco. » La réalisation du projet Lascaux IV n’est pas abandonnée. Le département de la Dordogne et la région Aquitaine se disent prêts à prendre en charge le financement permettant d’assurer la finalisation du dossier avec le soutien financier d’entreprises privées. Alain Rousset l’a assuré lors de sa conférence de presse de rentrée (lire par ailleurs). Les collectivités sont en effet engagées sur plusieurs plans : l’achat des terrains à la demande de l’Etat, les études préalables et le concours réalisés dans le cadre d’un accord avec l’Etat sous la conduite du Préfet de région, la présélection des équipes d’architectes et des scénographes.

La cohérence du dossierLe projet est cohérent au regard de la dimension culturelle de la politique d’aménagement du territoire, de la politique touristique régionale s’attachant à valoriser l’intérieur de la région au regard de la présence massive sur le littoral et de la dimension internationale de Lascaux mise en avant pour promouvoir le Périgord.  Les projections financières (sur la base d’une estimation de 400.000 visiteurs par an) sont de nature à générer des retombées intéressantes sur l’économie régionale, sans parler des travaux engagés localement. 

En outre, là où le bât blesse c'est que la dizaine de projets annoncés comme abandonnés par la Ministre  étaient financés sur les seuls fonds publics de l’Etat. Leur arrêt apparaît cohérent au regard des économies nécessaires à réaliser. Sauf que Lascaux IV est conçu sur la base d’un accord tripartite Etat/ Région/ Département avec un apport de 16,2 millions d’euros par partenaire. Avec la participation de fonds européens, la part de l’Etat aurait pu être réduite à douze millions d’euros voire à dix millions et non à  50 millions comme le laissent entendre les propos d’Aurélie Filippetti. Elle ne mentionne pas non plus les autres partenaires.

Autre point de débat, la sanctuarisation de la colline de Lascaux voulue par l’Etat et l’Unesco implique d’interdire la circulation sur la colline, donc l’accès à  Lascaux II, dont la gestion est confiée à la Sémitour, société d’économie mixte constituée par le Département . Les cars vont donc continuer à circuler vers Lascaux II, sauf si la sanctuarisation est décidée de manière effective. Dans ce cas là, la question de l’indemnisation de la Sémitour se pose inévitablement.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Conseil général de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
1295
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !