Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Festival des Arts de Bordeaux Métropole cherche son paradis

12/10/2018 | Le paradis est la thématique centrale de l'édition 2018 du Festival International des Arts de Bordeaux Métropole, qui se tient jusqu'au 24 octobre prochain.

FAB 2018

Il a officiellement lancé les hostilités le 5 octobre dernier, mais le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (ou FAB pour les intimes) s'installe sur la métropole bordelaise jusqu'au 24 octobre prochain. Une trentaine de spectacles proposés, dont une dizaine de commandes inédites centrées autour du thème très porteur du paradis, qu'il soit artificiel, religieux, passé ou futur. C'est aussi l'occasion pour le Magic Mirror bordelais de se transformer en "Club Paradiso", un QG éclectique et ouvert à toutes sortes d'animations égrenées tout au long du festival. On vous fait une petite visite avant son premier week-end.

Des paradis fiscaux à l'îlot culturel

Le paradis, ou plutôt les paradis. C'est la thématique principale choisie pour l'édition 2018 du FAB (Festival International des Arts de Bordeaux Métropole) dont les portes sont ouvertes jusqu'au 24 octobre prochain. L'occasion, autour d'une trentaine de spectacles (20 compagnies internationales et dix régionales), d'évoquer cette idée du bonheur rêvé, autant dans la dimension sociétale de sa recherche perpétuelle que purement philosophique. Mais cette idée de thématique n'est pas venue de nulle-part, comme le confirme Sylvie Violan, directrice du FAB. "Au départ, ce qui m'a intéressé, c'était les paradis fiscaux puisqu'on était en plein Panama Papers. En creusant, je me suis mis à penser à toutes sortes de paradis. Est-ce qu'il est perdu, encore à conquérir ? En perse ancien, le paradis définissait un jardin fermé, réservé à une élite en plein désert. C'était l'endroit derrière les murs, de tous les plaisirs. La question qui se pose aujourd'hui, c'est : peut-on continuer à chercher des paradis comme celui des Trente Glorieuses au détriment des autres populations ou de l'écologie. Est-ce que c'est tenable ? A travers les spectacles, on essaie de poser ces questions plutôt que d'y apporter des réponses. Les artistes sont toujours un peu à l'avant-garde des questions que l'on peut se poser, que ce soit autour des frontières comme l'an dernier ou du paradis cette année. Je pense qu'ils sont précurseurs et ont une façon de répondre aux questions qu'ils se posent qui va être foncièrement différente des autres".

Un club pour les fédérer tous

Le paradis est ainsi recréé à travers le Club Paradiso, qui devient du 11 au 20 octobre le QG officiel du festival, le tout avec la complicité de l'IBoat. On y retrouvera des propositions aussi éclectiques que des DJ Sets, un marché des créateurs, un loto, un thé dansant, un spectacle de cabaret ou encore un vide-dressing, dans le décor très "années 20" du chapiteau Magic Mirror, sur la Plaine des Sports du quartier Saint-Michel, une certaine notion de l'épicurisme à la Fab et de la diversité, qui réservera l'un des temps forts de l'évènement. En effet, l'installation "Bains Publics", pilotée en partenariat avec le Centre National des Arts de la Rue, est participative : bonnets, serviettes et maillots de bain seront de rigueur dans ce petit cocon urbain de balnéothérapie à la bougeotte facile  : déjà passé par Saint-Médard-en-Jalles début octobre ou Bessines-sur-Gartempe et La Rochelle en septembre, l'installation "Bains Publics" devient bordelaise entre le 11 et le 14 octobre. Cette proposition va d'ailleurs dans le sens de l'ouverture à un public plus familial et plus large, un choix plus qu'esthétique selon Sylvie Violan. "L'idée, c'est que les gens ne se retrouvent pas dans un endroit cloisonné avec une typologie de public particulière. On attend tout le monde, c'est aussi un endroit de rencontre où chacun va prendre ce qu'il voudra. Il y a une dizaine de propositions autour du paradis qui sont choisies ou "commandées", mais si beaucoup de spectacles ne sont pas centrés autour de cette thématique, ils parlent quand même de notre société".

Société, tu m'auras pas

La société dans ses grandes largeurs et largesses, c'est bien là la thématique qui se dégage de la plupart des spectacles et rendez-vous proposés à l'occasion de ce cru 2018 du Fab. Qu'elle passe par la Belgique très personnelle et subversive de Jan Fabre (théâtre, danse et surréalisme) au Carré-Colonnes de Saint-Médard ou son interprétation de la mort au TnBA, qu'il s'agisse de la vision partagée qu'ont Catherine Marnas (directrice du TnBA) et le philosophe Guillaume Le Blanc de l'interprétation du monde contemporain que pourrait avoir le poète et réalisateur italien Pier Paolo Pasolini ou de la Supernova Trilogy (théâtre, danse, multimédia) traitant de l'emprise des nouvelles technologies sur notre monde (les fans de la série Black Mirror devraient y trouver leur compte), l'ensemble des propositions mises en avant par le Fab s'interrogent. Et elles le font même au-delà des frontières purement bordelaises, à travers une quinzaine de représentations étalées sur la métropole : qu'il s'agisse du domaine de Sybirol à Floirac, de la Cité Frugès de Pessac ou de l'Eglise de Saint-Aubin de Médoc, l'ouverture et le décloisonnement sont pris au mot. Le dernier point important à savoir, c'est que si l'ensemble des animations du Club Paradiso sont gratuites (sauf le spectacle de cabaret), seules cinq propositions sont gratuites, le reste des spectacles oscillant entre un tarif d'entrée compris entre quatre et trente-huit euros pour le spectacle de danse franco-japonais Triple Bill pour sa première tournée française (les 23 et 24 octobre au Pin Galant de Mérignac). Et pour les plus accros, il est possible d'acheter un pass (cinq euros) pour bénéficier de tarifs réduits sur la plupart des spectacles. A vous, maintenant, d'y trouver votre propre paradis.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : FAB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3467
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !