Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

  • 21/06/21 | Lavaveix-les-mines (23) réhabilite ses bâtiments

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-mines en Creuse souhaite réhabiliter l’ancienne infirmerie afin d’en créer un logement locatif à destination de jeunes agriculteurs ou de nouveaux arrivants envisageant d’y développer une activité professionnelle agricole. Afin de proposer les meilleures conditions de logements possibles, la réhabilitation correspondra à des performances énergétiques et une haute qualité environnementale.

  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Festival du film d'Angoulême revient du 21 au 26 août

03/07/2018 | La programmation de l'édition 2018 a été dévoilée le 2 juillet

Affiche du FFA

Dominique Besnehard et Marie-France Brière, les délégués généraux du festival du film francophone d’Angoulême, ont dévoilé le 2 juillet, en direct de la Maison de l'Unesco à Paris, la programmation de la 11ème édition qui se tiendra du 21 au 26 août.

Un jury de fidèles

On savait depuis plusieurs semaines que Karin Viard serait la présidente du jury de cette édition. L’actrice est une habituée du festival depuis plusieurs années. Elle y siègera aux côtés de la chanteuse et actrice Camellia Jordana, l’actrice Ludivine Sagnier, l’acteur Raphaël Personnaz et du réalisateur Thomas Lilti, que l’on connait surtout pour son film Hippocrate (2014). Actrice montante moins connue, Eye Haïdara fera également partie de cette sélection – on a notamment pu voir la jeune femme dans Le Sens de la Fête, de Toledano et Nakache, l’an dernier. Comme il s’agit d’un festival francophone, Dominique Besnehard et Marie-France Brière ne manquent jamais de faire appel à des membres du jury d’autres pays. Ils ont donc demandé à l’acteur québécois Michel Coté, un comédien réputé outre Atlantique. Le Directeur des Acquisitions du Cinéma Français et Étranger de Canal + Laurent Hassid représentera quant à lui la filière audiovisuelle.

Les films en compétition

  • L’Amour flou,  de Romane Bohringer et Philippe Rebbot (France).
  • Charlotte a du fun,  de Sophie Lorain (Québec)
  • Photo de famille,  de Cécilia Rouaud (France)
  • Sauvage, de Camille Vidal-Naquet (France)
  • Shéhérazade, de Jean-Bernard Marlin (France)
  • Sofia, de Meryem Benm’Barek (Qatar - Maroc – France)
  • Troisièmes noces, David Lambert (Belgique)
  • Le Vent tourne, de Bettina Oberli (Suisse – Belgique)

« Cette année, on parle beaucoup de sexualité. Ce n’est pas que nous avons un problème, mais c’est dans l’ère du temps », plaisantait Dominique Besnehard lors de la présentation. Il évoquait à ce moment là en particulier le film Charlotte a du fun, une histoire de jeunes filles, qui, le temps d’un travail saisonnier en période de Noël, parle de sexualité entre elles. Le reste des thématique de la sélection est plutôt âpre, selon les organisateurs, comme le film Sauvage, de Camille Vidal-Naquet, sur la prostitution d’un homme – un « film fort, à la fois violent et romantique », selon Dominique Besnehard. Dans un autre style, le film Sofia parle du parcours d’une jeune femme pour trouver sa voie dans un univers contrôlé par la religion. Plus léger, Le Vent tourne est un film écologiste : « C’est un peu Mme Bovary dans les collines au milieu des éoliennes », plaisantait encore Dominique Besnehard. Il reste encore aux deux délégués à trouver deux autres films pour la compétition d’ici fin août.

 Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont présenté la sélection 2018 à la Maison de l'Unesco à Paris

 / credit Joani Vallespir - FFA

Les nouveautés 2018

Dominique Besnehard et Marie-France Brière ont fait réhabiliter temporairement l’ancien cinéma de quartier L’Eperon à Angoulême. Cette salle éphémère accueillera 250 personnes lors des projections des 11 films en compétition, ainsi que les films de l’hommage au réalisateur Jacques Deray. On y verra notamment en avant-première un documentaire inédit sur la vie et l’œuvre du réalisateur, prévu en diffusion publique pour octobre.

Cette année, le festival a également voulu surprendre en créant des séances de « ciné-concerts ». Les organisateurs ont selectionné trois films parlant de musique, qui se poursuivent ensuite par un concert, à l’issue de la projection. Au programme : Guy, de Alex Luz ; La Bolduc, de François Bouvier ; Au bout des doigts, de Ludovic et Johanne Bernard.

Autre nouveauté : les films en compétition programmés à l’espace Franquin seront projetés avec un nouveau procédé technique, l’Eclaircolor. Le procédé retraduirait les images avec davantage de fidélité colorimétrique, conférant  « plus de netteté, plus de profondeur de champ, plus de densité et plus de détails ».

Comme chaque année, le festival propose à un jury étudiants de venir faire sa propre sélection. Pour cette édition, le festival a fait venir des étudiants de plusieurs pays francophones, en nouant notamment des partenariats avec des écoles de l’image au Québec et en Belgique. L’actrice Elsa Lunghini sera la présidente de ce jury composé de huit étudiants.

Les hommages

Chaque année le festival rend divers hommages au monde du cinéma. A commencer par un pays francophone. Cette année, c’est le cinéma d’Haïti qui sera mis en avant, avec huit films de cinéastes haïtiens, dont un film franco-belge réalisé en Haïti, Port-au-Prince, dimanche 4 janvier, de François Marthouret (2015). En plus de Jacques Deray, le festival rend aussi hommage à Jacques Doillon, en rediffusant ses films consacrés à l’enfance : Un sac de billes (1975) ; La Drôlesse (1979) ; Le Petit Criminel (1990) ; Ponette (1996) ; Raja (2003).

Une fois n’est pas coutume, le festival rend hommage est au chanteur Johnny à travers une exposition sur ses apparition au cinéma, à l’espace Franquin.

Les avants-premières

Lola et ses frères, de JR Rouvre

A chaque édition, le festival propose une sélection de la saison cinématographique à venir. Cette année, le festival s’ouvre avec Lola et ses frères de Jean-Paul Rouve. L’équipe du film est attendue pour le représentation - Ludivine Sagnier, José Garcia, Jean-Paul Rouve, Ramzy Bedia, Pauline Clément, Philippine Leroy-Beaulieu

  • Bonhomme, de Marion Vernoux
  • Les Chatouilles, d’Andréa Bescond et Éric Métayer
  • Dilili à Paris, Michel Ocelot (film d’animation)
  • Edmond, Alexis Michalik
  • Le Grand Bain, de Gilles Lellouche
  • I Feel Good, de Benoît Delépine et Gustave Kervern
  • Les Invisibles, de Louis-Julien Petit
  • Première année, Thomas Lilti
  • Le Poulain, de Mathieu Sapin
  • Voyez comme on danse, de Michel Blanc

Renseignements : http://filmfrancophone.fr/fr. Pass 10 séances : 25 euros. Un festival en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de Charente, la ville et l'agglomération d'Angoulême. 

 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : FFA

Partager sur Facebook
Vu par vous
5647
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !