Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/01/21 | Un projet de centre de recherche et de développement sur les spiritueux à Cognac

    Lire

    La filière cognac va créer un centre de recherche et développement, de collaboration et de formation dédié à l'innovation pour la compétitivité. Le projet s'inscrit dans un site d'environ 8 000 m2 en bord de Charente. L'objectif est de rassembler plusieurs branches de la filière pour l'aider à rester compétitive dans la société de demain. Le développement durable sera également au cœur des projets. Le bâtiment sera d'ailleurs pensé en ce sens.

  • 24/01/21 | France Relance : près de 5,5 millions d'euros pour l'université de Poitiers

    Lire

    Six projets portés par l'université de Poitiers ont été retenus dans le cadre de l'appel à projet « Rénovation thermique des habitats » prévu dans le cadre de France Relance. Ainsi, neuf bâtiments du campus poitevin feront l'objet de travaux de rénovation thermique et énergétique ou de remplacement de chaudière à l'horizon 2023. Le montant alloué par l'État pour ces chantiers représente un total de 5 467 000 euros.

  • 22/01/21 | Aéroport de Bordeaux : Décès de Pascal Personne

    Lire

    En poste depuis 2004, c’est pour "impératifs de santé" que Pascal Personne a démissioné de ses fonctions de Président du Directoire et de directeur de l'Aéroport de Bordeaux au 14 janvier. On apprend ce vendredi sa disparition. "Un homme de convictions et de dialogue qui par sa vision et son engagement aura marqué de son empreinte la plate-forme aéroportuaire pour la hisser dans le haut du tableau des aéroports français", lui rend hommage Patrick Seguin, Président de la CCI Bordeaux Gironde. Sous sa direction, l'aéroport sera passé de 3M de passagers à près de 8M et aura vu se créé le terminal Billi dédié au low cost.

  • 22/01/21 | Bayonne: accès au complexe sportif de la Floride éclairé dès 6h30!

    Lire

    La période de couvre-feu ne rend plus accessible les installations sportives municipales bayonnaises à partir de 17h30. Afin de permettre à ce public de pratiquer une activité sportive, en dehors des heures de travail, la Ville de Bayonne a décidé d'ouvrir et d'éclairer le terrain de rugby en synthétique et la piste d'athlétisme du complexe de la Floride, dès 6h30 le matin. Il sera donc possible aux adeptes de la course à pied de s'adonner à leur activité sur un site adapté et éclairé 7 jours sur 7 pendant toute la période du couvre-feu dès samedi 23 janvier.

  • 22/01/21 | Signature d'une convention entre la Région et la CCI

    Lire

    Ce jeudi, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Jean-François Clédel, président de la CCI Nouvelle-Aquitaine, ont signé une convention cadre de partenariat pour le développement économique des entreprises néo-aquitaines. Le but : anticiper et accompagner les transitions régionales numériques, écologiques et énergétiques. Mais aussi d’apporter un soutien aux entreprises qui souffrent de la crise, poursuivre le renforcement les filières régionales prioritaires ou encore améliorer la performance industrielle des entreprises régionales et déployer le dispositif "usine du futur".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Festival du film d'Angoulême revient du 21 au 26 août

03/07/2018 | La programmation de l'édition 2018 a été dévoilée le 2 juillet

Affiche du FFA

Dominique Besnehard et Marie-France Brière, les délégués généraux du festival du film francophone d’Angoulême, ont dévoilé le 2 juillet, en direct de la Maison de l'Unesco à Paris, la programmation de la 11ème édition qui se tiendra du 21 au 26 août.

Un jury de fidèles

On savait depuis plusieurs semaines que Karin Viard serait la présidente du jury de cette édition. L’actrice est une habituée du festival depuis plusieurs années. Elle y siègera aux côtés de la chanteuse et actrice Camellia Jordana, l’actrice Ludivine Sagnier, l’acteur Raphaël Personnaz et du réalisateur Thomas Lilti, que l’on connait surtout pour son film Hippocrate (2014). Actrice montante moins connue, Eye Haïdara fera également partie de cette sélection – on a notamment pu voir la jeune femme dans Le Sens de la Fête, de Toledano et Nakache, l’an dernier. Comme il s’agit d’un festival francophone, Dominique Besnehard et Marie-France Brière ne manquent jamais de faire appel à des membres du jury d’autres pays. Ils ont donc demandé à l’acteur québécois Michel Coté, un comédien réputé outre Atlantique. Le Directeur des Acquisitions du Cinéma Français et Étranger de Canal + Laurent Hassid représentera quant à lui la filière audiovisuelle.

Les films en compétition

  • L’Amour flou,  de Romane Bohringer et Philippe Rebbot (France).
  • Charlotte a du fun,  de Sophie Lorain (Québec)
  • Photo de famille,  de Cécilia Rouaud (France)
  • Sauvage, de Camille Vidal-Naquet (France)
  • Shéhérazade, de Jean-Bernard Marlin (France)
  • Sofia, de Meryem Benm’Barek (Qatar - Maroc – France)
  • Troisièmes noces, David Lambert (Belgique)
  • Le Vent tourne, de Bettina Oberli (Suisse – Belgique)

« Cette année, on parle beaucoup de sexualité. Ce n’est pas que nous avons un problème, mais c’est dans l’ère du temps », plaisantait Dominique Besnehard lors de la présentation. Il évoquait à ce moment là en particulier le film Charlotte a du fun, une histoire de jeunes filles, qui, le temps d’un travail saisonnier en période de Noël, parle de sexualité entre elles. Le reste des thématique de la sélection est plutôt âpre, selon les organisateurs, comme le film Sauvage, de Camille Vidal-Naquet, sur la prostitution d’un homme – un « film fort, à la fois violent et romantique », selon Dominique Besnehard. Dans un autre style, le film Sofia parle du parcours d’une jeune femme pour trouver sa voie dans un univers contrôlé par la religion. Plus léger, Le Vent tourne est un film écologiste : « C’est un peu Mme Bovary dans les collines au milieu des éoliennes », plaisantait encore Dominique Besnehard. Il reste encore aux deux délégués à trouver deux autres films pour la compétition d’ici fin août.

 Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont présenté la sélection 2018 à la Maison de l'Unesco à Paris

 / credit Joani Vallespir - FFA

Les nouveautés 2018

Dominique Besnehard et Marie-France Brière ont fait réhabiliter temporairement l’ancien cinéma de quartier L’Eperon à Angoulême. Cette salle éphémère accueillera 250 personnes lors des projections des 11 films en compétition, ainsi que les films de l’hommage au réalisateur Jacques Deray. On y verra notamment en avant-première un documentaire inédit sur la vie et l’œuvre du réalisateur, prévu en diffusion publique pour octobre.

Cette année, le festival a également voulu surprendre en créant des séances de « ciné-concerts ». Les organisateurs ont selectionné trois films parlant de musique, qui se poursuivent ensuite par un concert, à l’issue de la projection. Au programme : Guy, de Alex Luz ; La Bolduc, de François Bouvier ; Au bout des doigts, de Ludovic et Johanne Bernard.

Autre nouveauté : les films en compétition programmés à l’espace Franquin seront projetés avec un nouveau procédé technique, l’Eclaircolor. Le procédé retraduirait les images avec davantage de fidélité colorimétrique, conférant  « plus de netteté, plus de profondeur de champ, plus de densité et plus de détails ».

Comme chaque année, le festival propose à un jury étudiants de venir faire sa propre sélection. Pour cette édition, le festival a fait venir des étudiants de plusieurs pays francophones, en nouant notamment des partenariats avec des écoles de l’image au Québec et en Belgique. L’actrice Elsa Lunghini sera la présidente de ce jury composé de huit étudiants.

Les hommages

Chaque année le festival rend divers hommages au monde du cinéma. A commencer par un pays francophone. Cette année, c’est le cinéma d’Haïti qui sera mis en avant, avec huit films de cinéastes haïtiens, dont un film franco-belge réalisé en Haïti, Port-au-Prince, dimanche 4 janvier, de François Marthouret (2015). En plus de Jacques Deray, le festival rend aussi hommage à Jacques Doillon, en rediffusant ses films consacrés à l’enfance : Un sac de billes (1975) ; La Drôlesse (1979) ; Le Petit Criminel (1990) ; Ponette (1996) ; Raja (2003).

Une fois n’est pas coutume, le festival rend hommage est au chanteur Johnny à travers une exposition sur ses apparition au cinéma, à l’espace Franquin.

Les avants-premières

Lola et ses frères, de JR Rouvre

A chaque édition, le festival propose une sélection de la saison cinématographique à venir. Cette année, le festival s’ouvre avec Lola et ses frères de Jean-Paul Rouve. L’équipe du film est attendue pour le représentation - Ludivine Sagnier, José Garcia, Jean-Paul Rouve, Ramzy Bedia, Pauline Clément, Philippine Leroy-Beaulieu

  • Bonhomme, de Marion Vernoux
  • Les Chatouilles, d’Andréa Bescond et Éric Métayer
  • Dilili à Paris, Michel Ocelot (film d’animation)
  • Edmond, Alexis Michalik
  • Le Grand Bain, de Gilles Lellouche
  • I Feel Good, de Benoît Delépine et Gustave Kervern
  • Les Invisibles, de Louis-Julien Petit
  • Première année, Thomas Lilti
  • Le Poulain, de Mathieu Sapin
  • Voyez comme on danse, de Michel Blanc

Renseignements : http://filmfrancophone.fr/fr. Pass 10 séances : 25 euros. Un festival en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de Charente, la ville et l'agglomération d'Angoulême. 

 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : FFA

Partager sur Facebook
Vu par vous
5435
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !