Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Festival du film d'Angoulême revient du 21 au 26 août

03/07/2018 | La programmation de l'édition 2018 a été dévoilée le 2 juillet

Affiche du FFA

Dominique Besnehard et Marie-France Brière, les délégués généraux du festival du film francophone d’Angoulême, ont dévoilé le 2 juillet, en direct de la Maison de l'Unesco à Paris, la programmation de la 11ème édition qui se tiendra du 21 au 26 août.

Un jury de fidèles

On savait depuis plusieurs semaines que Karin Viard serait la présidente du jury de cette édition. L’actrice est une habituée du festival depuis plusieurs années. Elle y siègera aux côtés de la chanteuse et actrice Camellia Jordana, l’actrice Ludivine Sagnier, l’acteur Raphaël Personnaz et du réalisateur Thomas Lilti, que l’on connait surtout pour son film Hippocrate (2014). Actrice montante moins connue, Eye Haïdara fera également partie de cette sélection – on a notamment pu voir la jeune femme dans Le Sens de la Fête, de Toledano et Nakache, l’an dernier. Comme il s’agit d’un festival francophone, Dominique Besnehard et Marie-France Brière ne manquent jamais de faire appel à des membres du jury d’autres pays. Ils ont donc demandé à l’acteur québécois Michel Coté, un comédien réputé outre Atlantique. Le Directeur des Acquisitions du Cinéma Français et Étranger de Canal + Laurent Hassid représentera quant à lui la filière audiovisuelle.

Les films en compétition

  • L’Amour flou,  de Romane Bohringer et Philippe Rebbot (France).
  • Charlotte a du fun,  de Sophie Lorain (Québec)
  • Photo de famille,  de Cécilia Rouaud (France)
  • Sauvage, de Camille Vidal-Naquet (France)
  • Shéhérazade, de Jean-Bernard Marlin (France)
  • Sofia, de Meryem Benm’Barek (Qatar - Maroc – France)
  • Troisièmes noces, David Lambert (Belgique)
  • Le Vent tourne, de Bettina Oberli (Suisse – Belgique)

« Cette année, on parle beaucoup de sexualité. Ce n’est pas que nous avons un problème, mais c’est dans l’ère du temps », plaisantait Dominique Besnehard lors de la présentation. Il évoquait à ce moment là en particulier le film Charlotte a du fun, une histoire de jeunes filles, qui, le temps d’un travail saisonnier en période de Noël, parle de sexualité entre elles. Le reste des thématique de la sélection est plutôt âpre, selon les organisateurs, comme le film Sauvage, de Camille Vidal-Naquet, sur la prostitution d’un homme – un « film fort, à la fois violent et romantique », selon Dominique Besnehard. Dans un autre style, le film Sofia parle du parcours d’une jeune femme pour trouver sa voie dans un univers contrôlé par la religion. Plus léger, Le Vent tourne est un film écologiste : « C’est un peu Mme Bovary dans les collines au milieu des éoliennes », plaisantait encore Dominique Besnehard. Il reste encore aux deux délégués à trouver deux autres films pour la compétition d’ici fin août.

 Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont présenté la sélection 2018 à la Maison de l'Unesco à Paris

 / credit Joani Vallespir - FFA

Les nouveautés 2018

Dominique Besnehard et Marie-France Brière ont fait réhabiliter temporairement l’ancien cinéma de quartier L’Eperon à Angoulême. Cette salle éphémère accueillera 250 personnes lors des projections des 11 films en compétition, ainsi que les films de l’hommage au réalisateur Jacques Deray. On y verra notamment en avant-première un documentaire inédit sur la vie et l’œuvre du réalisateur, prévu en diffusion publique pour octobre.

Cette année, le festival a également voulu surprendre en créant des séances de « ciné-concerts ». Les organisateurs ont selectionné trois films parlant de musique, qui se poursuivent ensuite par un concert, à l’issue de la projection. Au programme : Guy, de Alex Luz ; La Bolduc, de François Bouvier ; Au bout des doigts, de Ludovic et Johanne Bernard.

Autre nouveauté : les films en compétition programmés à l’espace Franquin seront projetés avec un nouveau procédé technique, l’Eclaircolor. Le procédé retraduirait les images avec davantage de fidélité colorimétrique, conférant  « plus de netteté, plus de profondeur de champ, plus de densité et plus de détails ».

Comme chaque année, le festival propose à un jury étudiants de venir faire sa propre sélection. Pour cette édition, le festival a fait venir des étudiants de plusieurs pays francophones, en nouant notamment des partenariats avec des écoles de l’image au Québec et en Belgique. L’actrice Elsa Lunghini sera la présidente de ce jury composé de huit étudiants.

Les hommages

Chaque année le festival rend divers hommages au monde du cinéma. A commencer par un pays francophone. Cette année, c’est le cinéma d’Haïti qui sera mis en avant, avec huit films de cinéastes haïtiens, dont un film franco-belge réalisé en Haïti, Port-au-Prince, dimanche 4 janvier, de François Marthouret (2015). En plus de Jacques Deray, le festival rend aussi hommage à Jacques Doillon, en rediffusant ses films consacrés à l’enfance : Un sac de billes (1975) ; La Drôlesse (1979) ; Le Petit Criminel (1990) ; Ponette (1996) ; Raja (2003).

Une fois n’est pas coutume, le festival rend hommage est au chanteur Johnny à travers une exposition sur ses apparition au cinéma, à l’espace Franquin.

Les avants-premières

Lola et ses frères, de JR Rouvre

A chaque édition, le festival propose une sélection de la saison cinématographique à venir. Cette année, le festival s’ouvre avec Lola et ses frères de Jean-Paul Rouve. L’équipe du film est attendue pour le représentation - Ludivine Sagnier, José Garcia, Jean-Paul Rouve, Ramzy Bedia, Pauline Clément, Philippine Leroy-Beaulieu

  • Bonhomme, de Marion Vernoux
  • Les Chatouilles, d’Andréa Bescond et Éric Métayer
  • Dilili à Paris, Michel Ocelot (film d’animation)
  • Edmond, Alexis Michalik
  • Le Grand Bain, de Gilles Lellouche
  • I Feel Good, de Benoît Delépine et Gustave Kervern
  • Les Invisibles, de Louis-Julien Petit
  • Première année, Thomas Lilti
  • Le Poulain, de Mathieu Sapin
  • Voyez comme on danse, de Michel Blanc

Renseignements : http://filmfrancophone.fr/fr. Pass 10 séances : 25 euros. Un festival en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de Charente, la ville et l'agglomération d'Angoulême. 

 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : FFA

Partager sur Facebook
Vu par vous
3255
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !