Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le festival du Périgord Noir allie nature, patrimoine et musique

07/08/2015 | Le 33e festival du Périgord noir s'est ouvert mercredi sous les meilleurs auspices par une randonnée musicale à La Cassagne et la découverte de jeunes talents.

Concert du choeur de Dordogne mercredi 5 août en ouverture du festival

La journée d'ouverture du Festival du Périgord noir fut un joli moment de partages toutes générations confondues. Le mercredi 5 août a débuté par une balade musicale dans le joli village de La Cassagne où plus d'une centaine de personnes s'étaient donné rendez-vous. Il fut question de nature, de patrimoine et bien sûr de musique avec le choeur de Dordogne et Mathilde Rossignol, une jeune mezzo soprano. Cette 33e édition se poursuit avec deux représentations de "Judas Maccabéus" un des oratorios des plus célèbres de Haendel, programmées les 8 et 9 août, à Saint Amand de Coly.

Le festival du Périgord noir est fidèle à sa désormais tradition d'ouvrir les festivités par une balade champêtre placée sous le signe de la musique. Mercredi matin, pour l'ouverture de cette 33e édition, quelque 150 personnes étaient rassemblées dans le magnifique village de La Cassagne, qui compte un joli patrimoine. Toutes les générations étaient représentées, des familles, des grands-parents accompagnés de petits enfants, des locaux, des amoureux de la musique classique, des fidèles du festival.

balade champêtre en ouverture du festival à la Cassagne

Une promenade bucolique à travers les sentiers et des vieilles pierres a conduit les mélomanes avertis ou non à un premier concert proposé par le Choeur de Dordogne, dirigé par Bruno Rossignol. Le programme était en partie consacré aux oeuvres les plus connues d' Haendel, que le festival met à l'honneur cette année,  et à quelques créations  originales de l'ensemble. Ce concert fut l'occasion de découvrir une jeune chanteuse Mathilde Rossignol, mezzo soprano.

Une jeune mezzo sopranoLa jeune femme est diplômée du Conservatoire national supérieur de Musique de Paris, après 5 ans de formation dans la classe d’Elène Golgevit. Elle a aussi eu la possibilité de se former auprès de Marianne RØrholm à la Royal Danish Academy of Music de Copenhague, dans le cadre d’échanges internationaux. Également comédienne de formation, Mathilde se tourne tout naturellement vers l’opéra qui lui permet de mettre sa voix au service de l’interprétation scénique. Son répertoire s’étend des rôles de travestis chez Haendel, Mozart, Massenet, Gounod, à des personnages féminins comme Dorabella dans Cosi fan Tutte de Mozart, Conception dans l’Heure espagnole de Ravel ou encore la pétillante Rosine de Rossini. Elle a interprété  les rôles de Maddalena dans Il viaggio a Reims de Rossini, et d’Ursule dans Béatrice et Bénédict de Berlioz au sein du Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Mais elle se produit aussi régulièrement en récital de mélodies et lied.

Cette journée d'ouverture a su marier agréablement musique, nature et richesse des vieilles pierres. Elle s'est poursuivie pour un deuxième concert à Saint Amand de Coly, par la découverte de jeunes talents et de stagiaires de l'Académie de musique ancienne, en pleine répétitions du célèbre oratorio d'Haendel, "Judas Maccabéus, programmé les 8 et 9 août, à l'abbaye.

Plus d'information sur le site du Festival du Périgord Noir

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2279
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !