Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le festival du Périgord noir contribue à la notoriété de Saint-Amand de Coly

05/08/2017 | Depuis une trentaine d'années, un important partenariat s'est noué entre le festival du Périgord noir et ce village, faisant partie des plus beaux de France.

Vincent Geoffroid, maire depuis 2016 et Claude Villatte, son prédécesseur

La 35e édition du festival du Périgord noir débute aujourd'hui pour une quinzaine qui s'annonce riche en émotions, en événements en découvertes. L'ancrage territorial est l'un des fondamentaux de la démarche des fondateurs de cet événement culturel estival qui trouve son prolongement hors saison. Le festival, c'est aussi les liens, parfois forts qui se sont tissés avec d'une vingtaine de communes, entre vallées Vézère et Dordogne. Parmi elles, Saint-Amand-de-Coly, qui accueille depuis seize ans l'Académie de musique ancienne. Ce partenariat est expliqué par le maire actuel et son prédécesseur.

Commune du Périgord noir, Saint Amand-de-Coly, un peu plus de 400 habitants à l'année, dotée d'un patrimoine architectural et naturel exceptionnel est devenue au fil des ans, indissociable du festival de musique du Périgord noir, dont la 35e édition ouvre aujourd'hui. "Tout a débuté, il y a une trentaine d'années. Sur le village, il y avait déjà un dynamisme culturel et l'organisation de concerts. Le premier contact entre Jean-Luc Soulé, le fondateur du Festival, s'est noué avec Marcel Roulland, le président des Amis de Saint Amand de Coly. Cette association a pour but de sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine de St Amand et de son Abbatiale, et de contribuer aussi à l'animation culturelle du village. Assez rapidement, la commune est devenue un partenaire du festival. Des relations amicales se sont tissées, explique Claude Villatte, maire de 1983 jusqu'au printemps 2016.

Associée à la communication de la manifestationDepuis seize ans, le village classé parmi les plus beaux de France, accueiile les jeunes musiciens de l'Académie musique ancienne du Festival. Ces jeunes artistes de plusieurs nationalités sont hébergés dans les gîtes de la commune. Cette année, ils sont une trentaine de chanteurs et instrumentistes à séjourner et à travailler autour de l'oeuvre de Johann Sebastian Bach. Ils se produiront les 12 et 13 août à l'abbaye.  Un concert est également programmé le mercredi 9 août."Le festival du Périgord est un des rendez vous incontournables de l'été. Notre village est associé depuis de nombreuses années à la communication de la manifestation. Indéniablement, cet événement participe à la notoriété de la commune et à sa vie économique.  Il a contribué à faire connaître notre village au delà des frontières de la Dordogne et au développement touristique. Actuellement, nous avons une capacité en gîtes et en chambres d'hôtes de 150 lits, deux campings qui représentent une capacité d'hébergement de 1300 personnes, un restaurant et un hôtel. Certains festivaliers, venant parfois de loin, viennent spécifiquement pour la musique classique. Ce n'est pas notre seul atout touristique. Nous avons aussi un patrimoine naturel riche et nous accueillons de nombreux randonneurs à pied et à VTT," souligne Vincent Geoffroid, maire depuis 2016. Le premier magistrat préfère évoquer le réel partenariat. "Nous ne versons pas de subvention directe au festival. Sur un budget municipal autour d'un million d'euros, nous n'en n'aurions pas la possibilité. Mais nous mettons à disposition gratuitement nos bâtiments communaux, pour des salles de répétition, le Séchoir qui sert de cantine aux jeunes Académiciens. Trois de nos agents communaux apportent une aide logistique pour les concerts et certains besoins," poursuit Vincent Geoffroid.

Retour pour le territoireL'ancrage territorial est un des fondamentaux de la démarche du conseil d'administration de Festival et de son président fondateur Jean-Luc Soulé. Un des objectifs du Festival est de partager la culture musicale avec les publics qui en sont les plus éloignés, notamment en milieu rural et hors des temps forts de l'été. "Depuis plusieurs années, le festival participe au salon du livre les petits lous et propose des animations gratuites à l'automne. Et depuis la dernière rentrée scolaire, la soixantaine d'enfants scolarisés sur le RPI Coly-Saint Amand-de-Coly bénéficient de séances de découvertes autour de la musique classique et des instruments sur le temps scolaire. C'est ce que j'appelle un véritable retour sur le territoire aux bénéfices des plus jeunes. Ces actions sont bien sûr poursuivies," souligne le maire. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
55949
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !