Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/11/18 | Vienne: 2.9M€ en soutien aux FPF

    Lire

    Les "Fonderies du Poitou Fonte" (FPF) qui font l'objet d'un plan de redressement industriel de 12 M€, vont bénéficier de 2 aides du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine: une subvention d'investissements de 1,2 M€ et un prêt public de 1,7 M€ pour aider à la restructuration financière de l'entreprise. Les dispositifs régionaux de formations sont aussi mobilisés à destination des salariés. Le projet subventionné consiste notamment à consacrer une ligne de production à de nouveaux produits. Une diversification qui vise à sortir de la dépendance aux pièces du véhicule diesel vue la chute rapide des volumes de ce marché.

  • 19/11/18 | A Limoges, « La lavandière et le Tommy »

    Lire

    Le musée de la Résistance de Limoges présente dans le cadre du Centenaire de la Guerre une exposition pédagogique du 19 novembre au 17 février 2019. Au travers d’une quinzaine de panneaux et de nombreux objets d’époque, l’exposition rend hommage aux troupes britanniques. Elle met aussi en avant le devoir de reconnaissance et de mémoire grâce à la construction des monuments aux morts notamment.

  • 19/11/18 | Bordeaux : l'histoire de l'antisémitisme en expo

    Lire

    C'est une première à Bordeaux: l'exposition "L'Antisémitisme du Moyen Âge à nos jours", conçue par la LICRA, présente en 36 panneaux les origines et la montée de l'antisémitisme à travers le temps. Ayant pour but de sensibiliser à la lutte contre l'antisémitisme, cette exposition illustre l'histoire des attitudes hostiles aux juifs et de l'antisémitisme actuel qui durant le XXème siècle a causé la mort de millions de personnes. Une exposition qui permet aussi de mieux appréhender certains faits de l'actualité, en Europe ou au Moyen Orient. A voir jusqu'au 23 novembre dans le hall d'entrée de Bordeaux Métropole.

  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | 35 000 spectateurs au Festival Biarritz Amérique latine!

05/10/2014 | Samedi soir la soirée de clôture couronnant le film de Laurent Cantet "Retour d'Ithaque" produit par Cuba, a fait le lleno. Une 23e édition de tous les records

Prix inerpretation 2014

L'an dernier, les organisateurs du Festival Biarritz Amérique latine pensaient avoir tout vu. Cette 23e édition leur aura coupé le souffle. 35 000 spectateurs, +10%, ont été enregistrés dans les salles en 6 jours sans parler des milliers qui ont fréquenté le village. Jamais cette semaine dédiée à la culture sud américaine n'aura connu une telle affluence. Abonnements épuisés au bout de trois jours,le casino dédié à l'artisanat d'Amérique du sud,aux rencontres aux soirées musicales n'a pas désempli. Le président du Festival Jean-Marie Dupont et Marc Bonduel, son délégué général sont comblés.

Ainsi, présidé par Atiq Rahimi, assisté de Maria Kodama, Miguel Courtois, Catherine Dussart et Joan Agui le "corazon" du jury  "long métrage" de ce 23e Festival Biarritz Amérique latine aura fini par battre pour  le film de Laurent Cantet, "Retour à Ithaque" produit par Cuba. De coeur, il aura été beaucoup question en ce samedi soir  lors de la procamation du résultat. En effet, le réalisateur qui avait remporté "l'abrazo", cette statuette symbolisant les relations affectueuses entre les deux continents était absent. Pour cause...de mariage à Paris qui l'a pris dans ses bras aussi.... C'est l'explication de l'absence fournie samedi soir à l'assistance par le délégué général Marc Bonduel. D'autres abrazos ont été distribués, (le palmares  sur http://www.festrivaldebiarritz.com/resultats-2014 ) notamment le prix d'interprétation masculine qui a été attribué à Hector Noguera et Nestor Guazzini pour le film "M. Kaplan" (notre photo).

Emotion enfin lorsque le président Jean-Marie Dupont a annoncé qu' "à 76 ans, il était temps de  passer la main". Ces deux personnes auront véritablement ressuscité ce festival devenu l'événement de la rentrée culturelle et ludique de Biarritz, certes, mais aussi pus largement de ce bassin de vie qui va de Bayonne à Bidart en passant par Boucau. Et qui a connu des moments intenses.

L'événement Maria Kodama, les yeux de BorgesEn contemplant vendredi en fin de matinée, une salle des Embassadeurs archi comble, pour une nouvelle rencontre littéraire et universitaire l'écrivaine Maria Kodama n'en croyait pas trop ses yeux. Jury de prix littéraire, c'est la première fois qu'elle a été sollicité pour faire partie du jury long métrage. Maria Kodama, née en Argentine née de père japonais et de mère alemano-espagnole a connu un destin hors du commun. A l'âge de 16 alors qu'elle vient d'obtenir un diplome de philosophMaria Kodamaie et de littérature, elle rencontre le futur homme de sa vie, le grand Jorgue Luis Borges. Fascinée par ce poète et écrivain exeptionnel elle devient sa  muse et son assistante pendant 38 ans, qui l'accompagnera une bonne partie de sa vie, particuièrement quand à partir de 1956, il devient aveugle.

La reconnaissance internationale de Borges commence dans les années 60. L'année suivante, il reçoit le Prix international des éditeurs qu'il partage avec Samuel Beckett.  La vie de Maria Kodama sera faite de voyages étonnants avec ce génie littéraire qu'elle n'épousera que l'année de sa mort à l'âge de 87 ans à Genêve en juin l989. Depuis l'écrivaine et traductrice consacre sa vie à faire perdurer sa mémoire; elle a ainsi créé en 1988 une Fondation internationale Jorgue Luis Borges dont elle est la présidente. Le président du jury Atiq Rahimi et Philippe Lefait, grand reporter qui a dirigé le magazine culturel "Les mots de minuit", chargés d'animer cette rencontre avec la professeur bordelaise Carla Fernandes étaient plutôt émus d'animer cette convresation qu'elle mena les trois quarts du temps en français, sauf quand il s'agissait d'exprimer la pensée profonde du maître. Et avec humour, elle tordit certaines légendes ou inexactitudes sur l'auteur de "Le Livre de sable" en 1975 ou "Les Conjurés" en 1985 mais aussi dont des oeuvres furent adaptées à l'écran par Carlos Saura ou Bertolucci.

Culture sud américaine, sauce convivialeOutre ces rencontres enrichissantes, le maître mot de ce festival aura été la convivialité. Que l'on partage avec des réalisateurs et comédiens qui sont venus expliquer leur oeuvre au publics avant les projections ou lors d'échanges organisés, toujours salle des Ambassadeurs qui a remarquablement porté son nom cette semaine. Si les journalistes avaient tout loisir de rencontrer comédiens et réalisateurs, ces derniers sont allés en permanence à la rencontre du public, comme le réalisateur mexicain Emilio Maillé, primé en 2012 et qui reçut un FIPA d'or en 1997 pour un documentaire sur le torero Carlos Arruza ou bien encore le Chilien Cristiàn Jimenez qui concourait parmi 10 autres films avec "La Voz en off". 
Moralité:  Biarritz et l'Amérique latine est devenue une véritable histoire d'amour. De quoi inspirer un prochain long métrage...

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1622
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !