Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Florida dans une mauvaise passe ?

23/05/2017 | Lors du dernier Conseil municipal d’Agen, le 15 mai dernier, un élu de l’opposition a tenu à souligner les difficultés financières que traverserait le Florida…

Le Florida à Agen

Le 15 mai dernier, en introduction au Conseil municipal de la ville d’Agen, Jon Garay, conseiller municipal d'opposition et administrateur du Florida, a tenu à parler de cette salle de concerts de musiques actuelles d’Agen, pour mettre en lumière les difficultés financières qu’elle traverse actuellement. En effet, depuis quelques années déjà, les subventions publiques ne cessent de diminuer mettant en danger la pérennité de cette structure. Aujourd’hui, l'ADEM-Florida s’explique…

Sous forme d’un communiqué adressé aux rédactions des médias lot-et-garonnais, l’ADEM-Florida a souhaité prendre la parole pour éclaircir certains points et notamment mettre en avant sa situation financière. Votre journal en ligne Aqui.fr a choisi de vous livrer l’intégralité de ce communiqué.Un outil de valorisation des musiques actuelles, accessible à tous et sans visée commerciale... « La situation du Florida ayant été abordée lors du Conseil Municipal du 15 mai puis relayée par la presse, il apparaît nécessaire à l’ADEM-Florida (Association pour le Développement de l’Expression Musicale, qui gère et exploite le Florida) d’apporter des précisions sur certains points.

Depuis l’ouverture du Florida en 1993, son projet artistique et culturel à but non lucratif favorise et facilite l'accès des personnes (quel que soit l’âge et le milieu social) aux concerts, aux pratiques culturelles et artistiques générant aussi esprit critique et émancipation à travers le lien social et le mieux vivre ensemble. Ce sont plus de 15 000 personnes qui fréquentent le lieu annuellement.

Pour ce projet d'intérêt général, l'ADEM perçoit des subventions de fonctionnement représentant 60% de son budget, et non 70% comme annoncé lors du conseil municipal. Rappelons que l'ADEM-Florida est reconnue au niveau national. Cet établissement pionnier a servi de modèle et de référence à toute une génération de lieux de musiques actuelles en France. Après 24 ans d'existence, son projet est toujours aussi innovant et rayonne tant localement qu’à l’échelon national et international. Une baisse notoire des subventions...Et pourtant… Entre 2013 et 2016, L'ADEM-Florida subit une diminution importante de ses subventions d'exploitation de la part des collectivités locales. En 4 ans, c’est une perte de financement public de 63 000€ : Ville, -28 808 € (15 % de baisse de sa subvention) et Conseil Départemental, - 35 000€ (20% de baisse de sa subvention). L'ADEM-Florida a su réagir grâce à une gestion particulièrement responsable, rigoureuse et saine tout en portant un projet artistique et culturel fort, ancré sur son territoire. Pour autant et malgré la continuité des efforts engagés depuis 2010, l’association clôture l’année 2016 avec un déficit financier de 2 400 € (0,27% du budget annuel). Aujourd'hui, faire face... En janvier 2017, le Conseil Départemental annonce une nouvelle diminution de subvention de fonctionnement de 25 000 €. Cette fois-ci, l'ADEM-Florida pourra difficilement encaisser seule cette baisse supplémentaire sans compromettre l’équilibre de la structure. L'ADEM engage les efforts nécessaires qui demandent à être accompagnés, partagés mais aussi complétés par ses partenaires historiques, car ses propres ressources ne seront pas suffisantes en l'état. Sans attendre, elle a engagé une première réunion de concertation avec ses partenaires (État/DRAC, Région, Département, Ville), le 3 mai dernier. Il en ressort que dans ce contexte préoccupant, ceux-ci, sont disposés à envisager ensemble les pistes pour sortir de cette impasse.

Lors du conseil municipal, M. Le Maire a clairement exprimé être prêt à provoquer à son initiative une nouvelle réunion, si Gérald DAVID, Président de l'ADEM-Florida lui en fait la demande. Un courrier de confirmation a d'ores et déjà été transmis, dans ce sens. » L'équipe de l'ADEM-Florida.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
96753
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !