Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Glob Théâtre en pleine ellipse temporelle !

19/03/2011 |

Mais que sont les révoltés du Bounty devenus par la compagnie du Soleil bleu

Entre passé et futur, le mois de mars au Glob Théâtre a été marqué par deux spectacles qui interrogent notre vision du temps et une conception féroce de l'Homme. Alors que « Mais que sont les révoltés du Bounty devenus » remontait en 1790 suivant une quinzaine d'hommes qui s'installent sur une île inhabitée, et « Saint-Germain des Prés » qui suit la trace d'archéologues du futur trouvant des vestiges du passé, le Glob Théâtre a prouvé une fois de plus sa volonté d'aller vers de nouvelles rencontres, vers un théâtre expérimental qui ne laisse pas indifférent. Attention ! A mettre devant des yeux expérimentés !

Des révoltés du Bounty pas si révoltants.
En 1790, quinze hommes avec femmes et enfants s'établissent sur une île déserte. Vingt ans plus tard, il ne restera qu'un seul homme entouré des femmes et enfants. Ils se sont entretués. Que s'est-il passé ? Un narrateur, une sombre histoire vieille de 200 ans, un décor cosy, un imaginaire développé et les traces d'un passé incertain que le héros va décortiquer pour déterminer la vérité. L'eau à la bouche, le cœur suspendu, on tente de comprendre avec le narrateur le pourquoi du comment. Malgré la noirceur du propos, un message sur la faiblesse des hommes et leur besoin de cupidité, le spectacle laisse vite le spectateur sur la touche. Sébastien Laurier, qui signe la mise en scène - le texte et le rôle principal, se démène comme un petit diable, mais un trop-plein de personnages, d'histoires confuses font perdre le fil et l'on se retrouve aussi perdu que les échoués de l'île.

La crise d'identités de Saint- Germain Saint-Germain des Prés par La ligne du Désir
Un blanc incandescent, un décor moderne, des masques, des néons, des écrans... L'avenir made in Saint Germain des Prés se veut d'une pureté insolente. Quatre personnages se parlent, se cherchent, errent dans un décor de laboratoire. A travers des dialogues qui ne riment pas entre eux, des prestations dansées, le spectateur cherche en vain le propos de départ qui voulait s'intéresser à la vision du futur sur notre présent. On se laisse séduire par la mise en scène lumineuse, mais on reste pantois devant la nudité de ce spectacle ultra contemporain à déconseiller aux non-initiés du théâtre. Mais Saint-Germain des Prés parle de la bêtise humaine, montre l'Homme en proie à ses démons, dénote la stupidité et la tromperie des apparences. Et si ce spectacle ne laisse pas un souvenir impérissable, il fait réfléchir sur notre place dans cette société en prise avec les faux-semblants.
Le Glob-Théâtre, fidèle à sa recette qui fait son succès, montre son désir de découvrir de nouvelles conceptions théâtrales qui subjuguent, qui interrogent, déplaisent, combinent une foule de sentiments. A l'image de la vie.

Mais que sont les révoltés du Bounty devenus ?
Par la compagnie du Soleil Bleu
Photo : Cie le Soleil Bleu

Saint-Germain des prés
Par la compagnie La ligne De Désir
Photo : Glob Théâtre

Damien Gouiffes

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
850
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !