Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

15/11/19 : Du 23 nov au 1er déc, le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales se tient à Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette année la France est à l’honneur. La Région sera présente grâce à 3 opérations menées par l’Agence de l’Alimentation NA.

15/11/19 : "Regards Croisés" tel est le thème de la conférence organisée par le député Eric Poulliat autour de la radicalisation, le 18 nov à 19h au Kyriad de Mérignac, avec T. Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et d'H. Hussein, sociologue des médias et du genre.

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/19 | Foire aux miels à Brive

    Lire

    Ce dimanche 17 novembre de 9h à 18h, la salle Brassens de Brive accueille la 20ème édition de la Foire aux Miels. Organisé par l’association l’Abeille corrézienne et la ville de Brive, ce rendez-vous rassemble une trentaine d’apiculteurs amateurs et professionnels du Limousin. Les professionnels du miel feront découvrir les différentes étapes de l’extraction du miel et le rucher école déménage pour l’occasion son matériel. Vous aurez également la possibilité de gagner une ruche, un essaim, une formation au rucher école grâce à la tombola !

  • 15/11/19 | Lancement en Gironde d'un réseau social dédié aux personnes handicapées

    Lire

    A l'occasion des portes ouvertes des Maisons du Département des solidarités, le Département a lancé officiellement le 14 nov. un réseau social dédié aux personnes handicapées. Cette plateforme d'entraide baptisée Mobalib permet de mettre en relation personnes handicapées et valides. Son objectif est de créer une communauté et des outils numériques pour faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap.

  • 15/11/19 | La Rochelle : un nouveau pôle de formation au sein du centre hospitalier

    Lire

    Le Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis a inauguré le 8 novembre son nouveau pole de formation à l'hôpital Marius-Lacroix, rassemblant le service de la Formation Continue, le Centre de Formation Professionnelle et le Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence (CESU 17). Ce nouveau pôle de formation est doté de 10 salles de formations, 2 de simulation en santé, 1 d'informatique, ainsi que 2 d’ateliers bien-être. Objectif: répondre aux besoins de formation du secteur sanitaire/médicosocial.

  • 15/11/19 | Chute du Mur de Berlin : journée thématique à Bordeaux

    Lire

    Le 21 novembre prochain, l'association étudiante Die Clique organise une journée spéciale consacrée au trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin à l'Université Bordeaux Montaigne. Au programme : intervention d'un doctorant autour des "traces contemporaines" laissées par l'édifice, un atelier graff avec un artiste (Möka 187), une exposition centrée sur différentes "représentation(s) de la chute du Mur de Berlin par la jeunesse" ou encore la projection du film "De l'autre côté du mur", de Christian Schowchow. Toutes les infos sur la page Facebook de l'association.

  • 15/11/19 | Tommy Orange à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    Dans le cadre du festival Lettres du Monde, la Médiathèque Léopold Sédar Senghor de Saint-Médard-en-Jalles reçoit l’un des auteurs phares de cette rentrée littéraire, l’Amérindien Tommy Orange le samedi 16 novembre à 16h, autour du thème « Une autre histoire de l’Amérique ». Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles. Médiathèque Léopold Sédar Senghor - Carré des Jalles Place de la République / 05 57 93 18 50 / mediatheques.saint-medard-en-jalles.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le guitariste Tomatito et sa "famille" envôutent Cenon avec du flamenco

14/06/2014 | Le guitariste flamenco Tomatito a joué ce vendredi 6 juin au Rocher de Palmer de Cenon

Le guitariste flamenco Tomatito

José Fernández Torres, surnommé comme guitariste Tomatito, vit sa maturité artistique en amenant tout le monde par l’envoûtement de son "toque" (jeu) flamenco . Ce vendredi 6 juin, il a joué à Cenon entouré par sa famille artistique, qui est, en partie, biologique. Son fils, le précoce el Tomate, s’accompagne également à la guitare pour élargir une saga de grands artistes. La trajectoire de Tomatito est marquée par 18 ans de collaboration avec le grand "cantaor" Camarón de la Isla. Il a souffert de la perte de celui-ci en 1992, et plus récemment celles du "cantaor" Enrique Morente et du guitariste Paco de Lucía, des génies du genre. Malgré ça, Tomatito s'attache à prouver, comme eux, l’immortalité du flamenco.

Le groupe sort ponctuel, tandis que le Rocher de Palmer de Cenon termine de se bonder. A 55 ans, et malgré avoir montré au public son incontestable talent avec la guitare dès qu'il avait 10 ans, le protagoniste ne cache pas sa timidité. José Fernando Torres, Tomatito, met du temps à se présenter. Il sera succinct avec ses mots au long du concert, mais d'abord il se dépêche pour honorer son ami et maître, Paco de Lucia, récemment décédé : "Il est le meilleur guitariste de l'histoire du flamenco", affirme-t-il avant de lui dédier une pièce.

Les deux artistes ont eu le temps pour une dernière collaboration en 2013. De Lucia a participé lors de l'enregistrement de l'album de Tomatito, "Soy Flamenco", auquel en quelques chansons la voix du grand "cantaor" (chanteur de flamenco) Camarón de la Isla, décédé en 1992, a été récupérée grâce à la technologie.

La couverture du disque

De la tradition et de l'innovationNé à Almeria, Espagne, et membre d'une famille gitane avec des profondes sources artistiques, Tomatito a hérité son surnom (le petit tomate en français) de son père et de son grand-père. Son oncle, «El niño Miguel », décédé l'an dernier, est considéré également un génie de la guitare.

Tomatito a commencé sa trajectoire de guitariste à Málaga, et bien qu'il ait collaboré avec nombreux virtuoses du flamenco, c'est à partir de sa rencontre avec Camarón à 15 ans que son art a brillé. Le jeu de la guitare de l'un et la voix de l'autre font partie de l'album « La leyenda del tiempo » (La légende du temps), publié en 1979, une oeuvre révolutionnaire pour le flamenco, à cause de son incorporation au genre d'éléments du rock et du jazz. Après la morte de Camarón, il a continué son parcours en solitaire avec succès, tout en collaborant avec plusieurs artistes, une trajectoire qui lui a valu trois prix Grammy Latin.Une union prodigieuse de sonEn revenant à Cenon, le « toque » de Tomatito et les apports de sa famille artistique ont déjà créé une atmosphère unique. Il est accompagné par deux « cantaores » (chanteurs), Kiki Cortiñas et Simón Roman, la danseuse Paloma Fantova, le percussionniste Piraña et un jeune homme à la guitare accompagnante : el Tomate, son fils. Les variations du genre, des bulérias aux soléas, se succèdent. Les doigts de la main droite des guitaristes grattent et pincent les cordes de l'instrument, et ceux de la gauche parcourent la manche. Ils créent une union prodigieuse de rythme et mélodie, comme s'ils parcouraient à l'aveugle, avec un geste qui aurait sur lui le toucher et la parole à la fois, les points bien connus et aimés d'un corps humain.

Le son se magnifie et devient incomparable avec la subtilité de la percussion et le battement de mains des chanteurs, l'un gros et l'autre petit, et de la belle danseuse, les trois assis en regardant avec solennité le jeu de Tomatito. Ils encouragent celui-ci avec des "oles". Les deux "cantaores" contractent leurs corps quand ils propagent leurs puissantes voix, chargées de sentiment. La danseuse émerge défiante sans prévenir, avec des mouvements qui semblent pleins de rage, mais qui sont en vérité une belle transformation de l'énergie accumulée par la musique. Quand le claquement des talons de Paloma Fantova arrive, il est presque irréel pour les spectateurs ignorants du genre.Le talent héritéL'envoûtement arrive à sa fin, après presque deux heures. Le public, debout, ovationne les dernières pièces, et Tomatito leur concède quelques bis. Il donne également l'opportunité à son fils d'exhiber en solitaire son talent précoce. "Mon fils joue de la guitare mieux que moi", a assuré Tomatito lors d'une interview au journal espagnol ABC.

A 16 ans, le jeune Tomate montre une timidité plus marquée que celle de son père. Son talent, ainsi, peut être supérieur à celui de son géniteur. Il a déjà collaboré avec d'autres héritiers de grandes figures du genre, comme le chanteur Kiki Morente, fils du grand "cantaor" Enrique Morente (décédé l'an dernier). Une autre fille de Tomatito, Maria Angeles Fernandez, danse sur les "tablaos" (scènes du flamenco) aux côtés de sa famille et d'autres artistes. Les nouvelles générations sont pressées de perpétuer le flamenco dans la légende du temps.

Pau Dachs
Par Pau Dachs

Crédit Photo : Jacq_retoc

Partager sur Facebook
Vu par vous
2692
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !