aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Le guitariste Tomatito et sa "famille" envôutent Cenon avec du flamenco

14/06/2014 | Le guitariste flamenco Tomatito a joué ce vendredi 6 juin au Rocher de Palmer de Cenon

Le guitariste flamenco Tomatito

José Fernández Torres, surnommé comme guitariste Tomatito, vit sa maturité artistique en amenant tout le monde par l’envoûtement de son "toque" (jeu) flamenco . Ce vendredi 6 juin, il a joué à Cenon entouré par sa famille artistique, qui est, en partie, biologique. Son fils, le précoce el Tomate, s’accompagne également à la guitare pour élargir une saga de grands artistes. La trajectoire de Tomatito est marquée par 18 ans de collaboration avec le grand "cantaor" Camarón de la Isla. Il a souffert de la perte de celui-ci en 1992, et plus récemment celles du "cantaor" Enrique Morente et du guitariste Paco de Lucía, des génies du genre. Malgré ça, Tomatito s'attache à prouver, comme eux, l’immortalité du flamenco.

Le groupe sort ponctuel, tandis que le Rocher de Palmer de Cenon termine de se bonder. A 55 ans, et malgré avoir montré au public son incontestable talent avec la guitare dès qu'il avait 10 ans, le protagoniste ne cache pas sa timidité. José Fernando Torres, Tomatito, met du temps à se présenter. Il sera succinct avec ses mots au long du concert, mais d'abord il se dépêche pour honorer son ami et maître, Paco de Lucia, récemment décédé : "Il est le meilleur guitariste de l'histoire du flamenco", affirme-t-il avant de lui dédier une pièce.

Les deux artistes ont eu le temps pour une dernière collaboration en 2013. De Lucia a participé lors de l'enregistrement de l'album de Tomatito, "Soy Flamenco", auquel en quelques chansons la voix du grand "cantaor" (chanteur de flamenco) Camarón de la Isla, décédé en 1992, a été récupérée grâce à la technologie.

La couverture du disque

De la tradition et de l'innovationNé à Almeria, Espagne, et membre d'une famille gitane avec des profondes sources artistiques, Tomatito a hérité son surnom (le petit tomate en français) de son père et de son grand-père. Son oncle, «El niño Miguel », décédé l'an dernier, est considéré également un génie de la guitare.

Tomatito a commencé sa trajectoire de guitariste à Málaga, et bien qu'il ait collaboré avec nombreux virtuoses du flamenco, c'est à partir de sa rencontre avec Camarón à 15 ans que son art a brillé. Le jeu de la guitare de l'un et la voix de l'autre font partie de l'album « La leyenda del tiempo » (La légende du temps), publié en 1979, une oeuvre révolutionnaire pour le flamenco, à cause de son incorporation au genre d'éléments du rock et du jazz. Après la morte de Camarón, il a continué son parcours en solitaire avec succès, tout en collaborant avec plusieurs artistes, une trajectoire qui lui a valu trois prix Grammy Latin.Une union prodigieuse de sonEn revenant à Cenon, le « toque » de Tomatito et les apports de sa famille artistique ont déjà créé une atmosphère unique. Il est accompagné par deux « cantaores » (chanteurs), Kiki Cortiñas et Simón Roman, la danseuse Paloma Fantova, le percussionniste Piraña et un jeune homme à la guitare accompagnante : el Tomate, son fils. Les variations du genre, des bulérias aux soléas, se succèdent. Les doigts de la main droite des guitaristes grattent et pincent les cordes de l'instrument, et ceux de la gauche parcourent la manche. Ils créent une union prodigieuse de rythme et mélodie, comme s'ils parcouraient à l'aveugle, avec un geste qui aurait sur lui le toucher et la parole à la fois, les points bien connus et aimés d'un corps humain.

Le son se magnifie et devient incomparable avec la subtilité de la percussion et le battement de mains des chanteurs, l'un gros et l'autre petit, et de la belle danseuse, les trois assis en regardant avec solennité le jeu de Tomatito. Ils encouragent celui-ci avec des "oles". Les deux "cantaores" contractent leurs corps quand ils propagent leurs puissantes voix, chargées de sentiment. La danseuse émerge défiante sans prévenir, avec des mouvements qui semblent pleins de rage, mais qui sont en vérité une belle transformation de l'énergie accumulée par la musique. Quand le claquement des talons de Paloma Fantova arrive, il est presque irréel pour les spectateurs ignorants du genre.Le talent héritéL'envoûtement arrive à sa fin, après presque deux heures. Le public, debout, ovationne les dernières pièces, et Tomatito leur concède quelques bis. Il donne également l'opportunité à son fils d'exhiber en solitaire son talent précoce. "Mon fils joue de la guitare mieux que moi", a assuré Tomatito lors d'une interview au journal espagnol ABC.

A 16 ans, le jeune Tomate montre une timidité plus marquée que celle de son père. Son talent, ainsi, peut être supérieur à celui de son géniteur. Il a déjà collaboré avec d'autres héritiers de grandes figures du genre, comme le chanteur Kiki Morente, fils du grand "cantaor" Enrique Morente (décédé l'an dernier). Une autre fille de Tomatito, Maria Angeles Fernandez, danse sur les "tablaos" (scènes du flamenco) aux côtés de sa famille et d'autres artistes. Les nouvelles générations sont pressées de perpétuer le flamenco dans la légende du temps.

Pau Dachs
Par Pau Dachs

Crédit Photo : Jacq_retoc

Partager sur Facebook
Vu par vous
734
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !