Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre .

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

13/09/19 : Angoulême : le circuit des Remparts démarre ce soir pour un week-end festif qui célèbre les 80 ans du circuit. 600 voitures de sport d'hier et d'aujourd'hui sont attendues sur ce circuit urbain inchangé depuis sa création, avec des stars de la F1.

13/09/19 : La Rochelle : le premier ministre l'a annoncé ce midi, l'agglomération rochelaise a été retenue comme lauréat de l'appel à projet Territoire d'innovation de grande ambition, sur son programme "territoire urbain littoral zéro carbone" à l'horizon 2040

13/09/19 : Charente-Maritime : le ministre de la culture Franck Riester a fait plusieurs annonce ce matin à La Rochelle concernant la réforme de l'audiovisuelle qui sera présentée dans quelques jours à l'Assemblée, à l'occasion du festival du film de fiction.

13/09/19 : Dordogne : Martin Lesage, directeur de cabinet du préfet du Finistère, est nommé secrétaire général de la préfecture de la Dordogne. Sa prise de fonctions interviendra le lundi 16 septembre.

13/09/19 : Selon le classement des villes où "il fait bon vivre" de l'hebdomadaire l'Express (en date du 11/09)Pau se classe 3ème au niveau national (derrière Angers et Dijon), et 1ère de Nouvelle-Aquitaine, sur 100 agglomérations étudiées.

13/09/19 : Agenda: Proximum Group organise un salon d'affaires d'envergure nationale les 26 et 27 novembre à Bordeaux pour promouvoir l'accélération de la transformation 4.0 des entreprises industrielles néo-aquitaines et françaises. 1000 participants attendus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/09/19 | Un nouveau bar à l’Opéra National de Bordeaux

    Lire

    « Le Comptoir de l’Opéra » c’est le nom du nouveau bar de l’Opéra National de Bordeaux qui ouvrira ses portes le 19 septembre au Grand-Théâtre pour « Les Contes d'Hoffmann » et le 27 septembre à l'Auditorium pour le concert symphonique d'ouverture Elgar/Rachmaninov. Ce nouveau bar accueillera les spectateurs une heure avant les représentations et à l'entracte sur tous les spectacles y compris en matinée (hors spectacles Jeune Public, Apéro-concerts et Concerts du dimanche avec dégustation) et proposera des boissons et produits locaux.

  • 17/09/19 | Biodéchets : les Détritivores expérimentent

    Lire

    L'association Détritivores va mettre en place une expérimentation dans un quartier de Bordeaux (Saint-Pierre) et ceux d'autres villes de la métropole (Eysines, Talence et Bouliac) pour "analyser la fiabilité d'une collecte séparative de biodéchets à la source" à destination des habitants. Dans un communiqué, l'association précise qu'elle mettra à disposition des "bioseaux" pour les particuliers au Comptoir Saint-Rémi courant octobre. Elle organise deux réunions publiques d'information au Comptoir Saint-Rémi le 21 septembre à 11h et le 25 septembre à 18h pour identifier les potentiels volontaires.

  • 17/09/19 | La préfecture de la Dordogne se dévoile au public pour les Journées du patrimoine

    Lire

    A l'occasion des journées européennes du patrimoine, des 21 et 22 septembre, la Préfecture de la Dordogne ouvre ses portes pour des visites guidées le samedi 21 septembre de 14 h à 17 h. La préfecture sera fermée le 22 septembre. Les visites guidées sont organisées par groupe de 25 personnes à 14 h, 15 h et 16 h. Les visites se font uniquement sur inscription préalable au 05.53.02.24 38 ou par mail pref-communication@dordogne.gouv.fr. Se munir d'une pièce d'identité.

  • 16/09/19 | Darwin : renoncement temporaire d'expulsion

    Lire

    La SAS Bastide-Niel (associant les bailleurs sociaux Aquitanis et Domofrance et la société Bordeaux Métropole Aménagement) s'est désistée ce lundi 16 septembre de la demande d'expulsion ordonnée à Darwin pour l'allée centrale, les rues à l'intérieur de l'ancienne caserne Niel et les abords des hangars lors d'une audience en référé au tribunal de grande instance de Bordeaux. Le renoncement n'est pas définitif, puisque la SAS peut toujours déposer une nouvelle demande d'expulsion. Pour le dirigeant de Darwin, Philippe Barre, "c'est un geste d'apaisement (...)mais ça ne règle rien sur le fond".

  • 16/09/19 | Challenge de la mobilité: environ 600 établissements engagés

    Lire

    Du 16 septembre au 22 septembre, le 9ème Challenge de la mobilité Nouvelle-Aquitaine a pour principe que les entreprises, administrations ou associations incitent leurs collaborateurs à utiliser des alternatives à la voiture individuelle pour se rendre au travail (covoiturage, transports en commun, vélo, marche, trottinette, télétravail...) En 2018 dans les 18 agglomérations de la région engagées, les 11 000 participants des 465 établissements inscrits ont parcouru plus de 500 000 km autrement qu'en voiture individuelle, soit 16 tonnes de Co2 évitées ! lwww.challengedelamobilite.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le guitariste Tomatito et sa "famille" envôutent Cenon avec du flamenco

14/06/2014 | Le guitariste flamenco Tomatito a joué ce vendredi 6 juin au Rocher de Palmer de Cenon

Le guitariste flamenco Tomatito

José Fernández Torres, surnommé comme guitariste Tomatito, vit sa maturité artistique en amenant tout le monde par l’envoûtement de son "toque" (jeu) flamenco . Ce vendredi 6 juin, il a joué à Cenon entouré par sa famille artistique, qui est, en partie, biologique. Son fils, le précoce el Tomate, s’accompagne également à la guitare pour élargir une saga de grands artistes. La trajectoire de Tomatito est marquée par 18 ans de collaboration avec le grand "cantaor" Camarón de la Isla. Il a souffert de la perte de celui-ci en 1992, et plus récemment celles du "cantaor" Enrique Morente et du guitariste Paco de Lucía, des génies du genre. Malgré ça, Tomatito s'attache à prouver, comme eux, l’immortalité du flamenco.

Le groupe sort ponctuel, tandis que le Rocher de Palmer de Cenon termine de se bonder. A 55 ans, et malgré avoir montré au public son incontestable talent avec la guitare dès qu'il avait 10 ans, le protagoniste ne cache pas sa timidité. José Fernando Torres, Tomatito, met du temps à se présenter. Il sera succinct avec ses mots au long du concert, mais d'abord il se dépêche pour honorer son ami et maître, Paco de Lucia, récemment décédé : "Il est le meilleur guitariste de l'histoire du flamenco", affirme-t-il avant de lui dédier une pièce.

Les deux artistes ont eu le temps pour une dernière collaboration en 2013. De Lucia a participé lors de l'enregistrement de l'album de Tomatito, "Soy Flamenco", auquel en quelques chansons la voix du grand "cantaor" (chanteur de flamenco) Camarón de la Isla, décédé en 1992, a été récupérée grâce à la technologie.

La couverture du disque

De la tradition et de l'innovationNé à Almeria, Espagne, et membre d'une famille gitane avec des profondes sources artistiques, Tomatito a hérité son surnom (le petit tomate en français) de son père et de son grand-père. Son oncle, «El niño Miguel », décédé l'an dernier, est considéré également un génie de la guitare.

Tomatito a commencé sa trajectoire de guitariste à Málaga, et bien qu'il ait collaboré avec nombreux virtuoses du flamenco, c'est à partir de sa rencontre avec Camarón à 15 ans que son art a brillé. Le jeu de la guitare de l'un et la voix de l'autre font partie de l'album « La leyenda del tiempo » (La légende du temps), publié en 1979, une oeuvre révolutionnaire pour le flamenco, à cause de son incorporation au genre d'éléments du rock et du jazz. Après la morte de Camarón, il a continué son parcours en solitaire avec succès, tout en collaborant avec plusieurs artistes, une trajectoire qui lui a valu trois prix Grammy Latin.Une union prodigieuse de sonEn revenant à Cenon, le « toque » de Tomatito et les apports de sa famille artistique ont déjà créé une atmosphère unique. Il est accompagné par deux « cantaores » (chanteurs), Kiki Cortiñas et Simón Roman, la danseuse Paloma Fantova, le percussionniste Piraña et un jeune homme à la guitare accompagnante : el Tomate, son fils. Les variations du genre, des bulérias aux soléas, se succèdent. Les doigts de la main droite des guitaristes grattent et pincent les cordes de l'instrument, et ceux de la gauche parcourent la manche. Ils créent une union prodigieuse de rythme et mélodie, comme s'ils parcouraient à l'aveugle, avec un geste qui aurait sur lui le toucher et la parole à la fois, les points bien connus et aimés d'un corps humain.

Le son se magnifie et devient incomparable avec la subtilité de la percussion et le battement de mains des chanteurs, l'un gros et l'autre petit, et de la belle danseuse, les trois assis en regardant avec solennité le jeu de Tomatito. Ils encouragent celui-ci avec des "oles". Les deux "cantaores" contractent leurs corps quand ils propagent leurs puissantes voix, chargées de sentiment. La danseuse émerge défiante sans prévenir, avec des mouvements qui semblent pleins de rage, mais qui sont en vérité une belle transformation de l'énergie accumulée par la musique. Quand le claquement des talons de Paloma Fantova arrive, il est presque irréel pour les spectateurs ignorants du genre.Le talent héritéL'envoûtement arrive à sa fin, après presque deux heures. Le public, debout, ovationne les dernières pièces, et Tomatito leur concède quelques bis. Il donne également l'opportunité à son fils d'exhiber en solitaire son talent précoce. "Mon fils joue de la guitare mieux que moi", a assuré Tomatito lors d'une interview au journal espagnol ABC.

A 16 ans, le jeune Tomate montre une timidité plus marquée que celle de son père. Son talent, ainsi, peut être supérieur à celui de son géniteur. Il a déjà collaboré avec d'autres héritiers de grandes figures du genre, comme le chanteur Kiki Morente, fils du grand "cantaor" Enrique Morente (décédé l'an dernier). Une autre fille de Tomatito, Maria Angeles Fernandez, danse sur les "tablaos" (scènes du flamenco) aux côtés de sa famille et d'autres artistes. Les nouvelles générations sont pressées de perpétuer le flamenco dans la légende du temps.

Pau Dachs
Par Pau Dachs

Crédit Photo : Jacq_retoc

Partager sur Facebook
Vu par vous
2600
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !