Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/05/18 | Regardez voler les fusées à Biscarosse

    Lire

    Du 24 au 27 mai à Biscarrosse, 40 équipes s'affrontent au sein du Rocketry Challenge, le concours amateur international de fusées. Les jeunes collégiens et lycéens ont pour objectif de construire une fusée qui doit voler jusqu’à une certaine altitude sur un temps défini avec à son bord un œuf cru devant revenir au sol intact! Cette année, l’événement sera pour la première fois ouvert gratuitement au grand public le samedi 26 mai de 14h à 18h au Centre Culturel et Sportif de l’Arcanson. A voir!

  • 24/05/18 | Bordeaux: un projet de territoire numérique intelligent

    Lire

    Bordeaux Métropole vient de confier à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d'un système de télégestion d'équipements connectés dans le quartier du stade Matmut Atlantique. Objectif de ce projet pilote de territoire numérique intelligent : « réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur les équipements publics afin d'optimiser les services proposés aux usagers ». Exemple : évaluer le taux de remplissage des containers permettra de rationaliser les tournées de relève et ainsi diminuer la pollution et le trafic.

  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le joli mois de mai au TnBA

15/05/2009 |

Le joli mois de mai au TnBA

Le joli mois de mai du TnBA s'aventure dans des contrées originales et parfois pentues, conduisant le spectateur à la lisière de l'intellectualisme, de la mélancolie ou du burlesque musical. La responsabilité incombe donc au visiteur de ne pas se tromper de chemin, au risque de se perdre dans des voies sinueuses qu'il n'aurait voulu emprunter. Certains auront pu expérimenter cet égarement à l'occasion de "Ricercar" notamment, un Théâtre du Radeau qui aura laissé quelques naufragés perdus en mer. Pour les moins téméraires, mieux vaux se risquer au rythme effréné du duo zurichois des Gaff Aff ou à la tendre poésie des augustes Nigloo et Branlo, arrivés en terre bordelaise à dos de tonneau.

Ricercar ou l'art de la fugue par François Tanguy
Trois choix sinon rien, trois espaces de dialogues aux extrêmes antipodes pour parcourir en quelques heures les larges répertoires que peut emprunter la scène contemporaine. En premier plan, on aperçoit le chapiteau de François Tanguy, grand capitaine du Théâtre du Radeau ayant largué ses amarres pour quelques jours dans la square Dom Bedos. Mieux vaux prévenir que guérir, son spectacle Ricercar trouve son origine dans la fugue musicale mais peut en provoquer également quelques-unes. Car rien n'est simple sous la toile et des premières images enchanteresses, très vite pour beaucoup il ne restera qu'incompréhension et perplexité. Mais une perplexité savante, travaillée, qui lasse sans souffrances, qui fait appel à un ailleurs et plonge dans un état de semi-conscience tout à fait inédit. Vivre Ricercar c'est accepter de s'ennuyer parfois mais sans en pâtir et s'extirper des lois de la narration traditionnelle pour visionner une scénographie élégante et imagée, un théâtre de revenants baroques ayant perdus l'usage de la parole sensée. Ricercar s'adresse à celles et ceux auraient aimé assister à une pièce de Tadeush Kantor mais qui ont dû se contenter de deux heures de programmes expérimentaux tardifs sur Arte. A manier avec précaution donc mais non sans un certain intérêt: celui de découvrir une nouvelle frange du théâtre, un art qui privilégie le motif « avec la rigueur nécessaire pour ne pas absorber ni accaparer la disponibilité du spectacteur » à la signification de la représentation.

Des Augustes à Gaff Aff, un pas vers la modernité
A l'arrière plan, on distingue un drôle de tonneau haut, une barique plantée en contrebas des marches, offrant son petit verre de vin avant d'ouvrir ses portes. C'est ici qu'ont trouvé refuge Nigloo et Branlo, deux augustes issus de la plus pure tradition, deux clowns au visage fardé de blanc. Dans un rapport intimiste (seuls 32 spectateurs prennent place par séance), ils marmonnent et tâtonnent, cherchant à renouer avec les gestes originels. Une recherche sur le mouvement qui n'est pas sans rappeler le Théâtre du Radeau justement, ancien compagnon de route. Petite forme touchante, cette incartade dans l'univers clownesque tend à se rapprocher d'un Beckett plus que d'un Bozo et saurait encore une fois ravir les amateurs de recherche contemporaine en opposition au cirque traditionnel. Mais le déplacement vaux peut-être le détour, ne serait-ce que pour entrer dans cette boîte, car finalement rares sont les occasions de pénétrer dans un tonneau. A l'intérieur du théâtre, Salle Jean Vauthier, nous faisons la rencontre d'un autre duo, celui qui compose le spectacle Gaff Aff. Les deux allumés zurichois Zimmermann et de Perrot ont décidé de construire un spectacle en mouvement jouant sur l'évolution du rythme au son d'un DJ set live énergisant. Ici le plateau est un vinyl, le décor est en carton et mouvant et le propos s'intéresse à un mal bien réel et contemporain: le mythe de l'homme pressé. Businessman avide et surproductif, le col blanc se fait acrobate pour nous conter son parcours entre théâtre burlesque, chorégraphie et scratch électro. Un spectacle virtuose qui mérite d'être à l'écoute de ce 33 tours le temps d'un week-end, pour ressortir fougueux et raisonnable, prêt à botter le train à la folie et croquer la vie.

Hélène Fiszpan

Le joli mois de mai au TnBA. Renseignements www.tnba.org / 05 56 33 36 80
Ricercar par le Théâtre du Radeau, du 12 au 20 mai
Augustes par le Petit Théâtre Baraque, du 12 au 20 mai
Gaff Aff de Zimmermann et de Perrot, du 13 au 16 mai

Mais aussi:
Les Etonnistes de Stéphanie Aubin, du 14 au 16 mai (au TNT-Manufacture de chaussures)
Le Marin d'eau douce de Joël Jouanneau (dès 7 ans) le 26 mai à 20h

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1171
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !