Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

  • 20/03/19 | Fermeture d'une partie de la Rocade de Bordeaux pour travaux

    Lire

    En raison de travaux, la Rocade de Bordeaux sera fermée dans les deux sens de circulation, ainsi que sur les pistes cyclables entre les échangeurs 2 et 4 du mercredi 20 mars à 21h au jeudi 21 mars 6h, du jeudi 21 mars à 21h au vendredi 22 mars à 6h et du samedi 23 mars à 22h au dimanche 24 mars à 18h. La Rocade intérieure entre les échangeurs 5 et 4 sera également fermée, mais uniquement, les 20, 21 et 22 mars, aux horaires indiqués.

  • 19/03/19 | Bordeaux : un tunnel sous la Garonne

    Lire

    Le Nord de la France possède le tunnel sous la Manche, la capitale girondine aura également son tunnel subaquatique. La seule différence est que ce dernier ne permettra pas le transit de voyageurs. En effet, le tunnel sous la Garonne est destiné au transfert et traitement des eaux usées de la Rive Droite. Il reliera les quartiers Bastide et Brazza à la station d'épuration Louis Fargue, située à côté du pont Jacques-Chaban-Delmas sur la rive gauche.

  • 19/03/19 | Neuf nouveaux cars au bioéthanol pour l'île de Ré

    Lire

    Neuf nouveaux cars au bioéthanol viennent d'être inaugurés sur la ligne 3 La Rochelle-Ré, avec des services numériques à bord, un meilleur confort et des nouvelles fréquences de passage. Ce biocarburant 2e génération est obtenu par fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marc de raisin en alcool brut, ensuite distillé et déshydraté - fourni par Raisinor France, société basée à Coutras (G33). La Région a investi 2,385M€ dans cette opération sur une période de six ans.

  • 19/03/19 | Finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes"

    Lire

    La finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" a eu lieu le 19 mars à la Salle de spectacle de la Maison des Arts de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle a réuni les 16 candidats sélectionnés au sein des universités de Bordeaux, Pau et La Rochelle. Ce concours, organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU), propose aux doctorants d’expliquer leur sujet de thèse en trois minutes. Leur exposé s'est voulu le plus clair possible pour le grand public. L'enjeu : une place en demi-finale nationale, à Paris en avril prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Mérignac Photographic Festival, un instantané qui détonne

29/09/2015 | La première édition officielle de ce nouveau festival de photographie sur la commune de Mérignac se déroulera du 8 au 11 octobre prochain.

Le festival est financé à 50% par des mécènes

C'est un nouvel évènement qui pourrait devenir un vrai rendez-vous. Du 8 au 11 octobre prochain, Mérignac tient la pose pour la première édition du "Mérignac Photographic Festival". Autour de la thématique de l'ouverture de l'espace, le festival propose aussi un mode de financement innovant, et des invités prestigieux dont Bettina Rheims, célèbre photographe, désignée présidente d'honneur. Le but avoué de la municipalité est aussi d'offrir un nouveau regard sur la ville... Focus.

Au moment où beaucoup d'évènements culturels ne sont pas reconduits faute de financement, Mérignac fait un pari audacieux en créant son tout premier festival photo, le "Merignac Photographic Festival", qui se tiendra du 8 au 11 octobre prochain un peu partout en ville. La vieille église Saint-Vincent accueillera la présidente d'honneur du festival, la photographe Bettina Rheims (notamment célèbre pour ses nombreux portraits de femmes, connues ou non), nommée marraine de cette première édition, pour un vernissage le 8 octobre dès 18h30. L'exposition, qui réunit quelques pièces parmi les 20 000 oeuvres de la Maison Européenne de la Photographie, ouvrira ensuite ses portes jusqu'au 20 décembre. 

Le festival compte bien jouer la pluralité. Pendant que la photographie africaine investira la Médiathèque, la série des "Villes Éteintes" (curiosité très graphique où des morceaux de ciels étoilés remplaçant l'horizon gris, pollué et invisible des grandes villes du monde) sera présente jusqu'au 27 novembre dans le Hall B de l'Aéroport de Mérignac. Le Parc de l'Hôtel de Ville, lui, sera l'hôte de l'acteur, réalisateur et photographe Vincent Perez pour une soirée exceptionnelle le 10 octobre à 18 heures. Sa série de photos sur le monde du spectacle et les arts vivants prendra la pose jusqu'à fin décembre. Mais l'évènement se veut aussi participatif, via le projet "Inside Out" par l'artiste contemporain JR, qui mèlera à la réflexion les deux lycées de Mérignac (Daguin et Dassault) les 8 et 9 octobre, avant que les photos soient affichées dans l'espace public. Projection et Ciné-débat seront aussi de la fête, de même que des "Workshop" pour les plus curieux où les connaisseurs, avec notamment une découverte des techniques traditionnelles de la photographie le 10 octobre à l'atelier Cap Sciences juniors (à partir de 15 ans). 

Un fonctionnement innovantBref, pour sa première série, le Mérignac Photographic Festival voit plutôt large et tente d'innover. Il ne le fait pas uniquement via sa programmation mais aussi par la manière dont elle a été conçue. Pour Jean-Luc Monteroso, le MPF "n'est pas le fruit du hasard, il témoigne de la volonté politique de placer la photo au coeur de la politique culturelle de Mérignac. C'est un festival qui a une vraie volonté d'aller vers les Mérignacais, qui s'étend vers la région et, peut être un jour, vers l'Europe", espère le directeur de la Maison Européenne de la Photographie. "Il n'y avait pas encore de festival consacré à la photographie dans l'agglomération. L'idée a pris tout de suite". 

Son financement, lui aussi, témoigné d'une volonté de la municipalité de ne pas gonfler le budget d'un tel évènement, affiché à hauteur de 250 000 euros. "Ce n'est pas facile de monter un festival, c'est encore moins facile aujourd'hui qu'hier. Les contraintes financières étant ce qu'elles sont, il y a plus de festivals qui ferment que d'évènement qui ouvrent", déclare, lucide, Alain Anziani, le maire de la ville. "Nous avons donc innové en termes de modèle économique. On prend d'abord la précaution de ne faire un festival que tous les deux ans. Enfin, c'est un évènement qui est financé à 50% par nos mécènes. Tous les gros opérateurs de la région vont y contribuer", conclue Alain Anziani. L'objectif est fixé : avec plus d'une trentaine de mécènes (aussi bien des entreprises comme Pichet ou des institutions comme la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux, seule une moitié du coût du festival sera donc financée par la collectivité (et le contribuable), qui a créé un budget volontairement "épuré" pour cette biennale visuelle. 

Une grande soirée de lancement Pour motiver ces investisseurs, les organisateurs ne leur ont pas vendu un concours mais... une soirée, comme le confie Daniel Margnes, adjoint délégué à la culture, à la communication et aux relations internationales. "Nous n'allons pas remettre de prix, tout simplement parce que nous ne proposerons pas de vrai concours. Le festival est tourné vers une réelle volonté d'ouverture artistique. Pour intéresser et attirer les mécènes, nous leur avons vendu la soirée de lancement, nous avons voulu en faire un évènement".

Ce mode de fonctionnement, assez similaire à celui des "palliers" du crowdfunding, a le mérité de placer réellement les mécènes au coeur du festival, et pas simplement en tant que financeurs. La soirée de lancement, elle, se tiendra au Pin Galant, qui livrera une chorégraphie "noir et blanc" en lien avec la photo pour l'occasion. Bettina Rheims devrait évidemment en être l'invitée d'honneur, de même que l'actrice Julie Gayet, grande amie de la photographe. Le Mérignac Photographic Festival ouvre donc ses portes le 8 octobre prochain dans six différents lieux de l'agglomération. L'occasion peut-être pour les habitants de la Métropole de voir la ville sous un angle nouveau. 

L'info pratique : Pour découvrir l'ensemble du programme et les lieux investis par le festival, rendez-vous sur http://www.merignac-photo.com

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5110
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !