aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Le "monstre" dans tous ses états à La Rochelle

17/03/2017 | Le muséeum d'histoire naturelle de La Rochelle explore l'univers des monstres sous toutes leurs formes.

Exposition

Le muséum d’histoire naturelle de La Rochelle présente jusqu’au 19 novembre 2017 une exposition intitulée « Monstrueux. Vous trouvez ça normal ? ». Elle explore le thème du monstre sous tous ses aspects. Il y a évidemment les monstres des légendes, Cerbère ou dragon, auxquels on pense spontanément, et sur lesquelles le muséum revient largement, de leur mythologie à leur lien avec la réalité, en passant par leur iconographie.

Il y a bien sûr les  bêtes moches (mais pas forcément méchantes) aux formes étranges du monde réel, dont la simple vue provoque des hérissements de poil. Le muséum a ressorti loupes, fiches d’identité et animaux naturalisés pour nous permettre d’approfondir la connaissance de ces animaux souvent inconnus, comme le poisson-lanterne, ce poisson aveugle des Abysses muni d’une loupiote, ou le Diodon commun, un autre habitant des mers hérissé de piquants qui se gonfle comme une boule à l’approche d’un prédateur.

La hampe torsadée d’une licorne
Entre les monstres fantasmés et ceux de la réalité, il y a aussi des chimères : des chatons à trois têtes, un agneau à cinq pattes… Des « erreurs de la nature », ou plutôt des caprices de la génétique, conservés dans du formol, mis en bocal à une époque où les scientifiques se passionnaient pour ces êtres hybrides, souvent mort-nés. Le muséum a sorti pour la première fois ces drôles de bocaux « inclassables » de ses archives du XIXe siècle. Objectif : montrer que de la légende à la réalité, il n’y souvent qu’un pas…. Que l’homme et son imaginaire sont les premiers à sauter. En atteste cette rare corne de narval présentée dans l’exposition, que les charlatans firent longtemps passer pour la hampe torsadée d’une licorne. Le muséum joue d’ailleurs sur cette confusion entre monstres réels et fantasmés et invite le public à distinguer le vrai du faux à travers des quiz ludiques sur des monstres supposés réels ou inexistants… A vous de distinguer qui du Dahu ou du Diable de Tasmani, sont vrais animaux. Pas si facile.

Explorant la notion de monstre jusqu’au bout, l’exposition s’attarde également sur la monstruosité faite homme : monstres des foires exhibés sous l’ère Barnum, de la femme à Barbe aux frères Siam ; monstres criminels, dont les débuts de la police scientifique voulurent faire de la physionomie une explication génétique ; monstres indigènes, que l’homme blanc occidental s’empressa de qualifier ainsi, confrontés à la différence physique et culturelle des peuples qu’il colonisait. De rappels historiques en explications scientifiques, l’exposition interpelle : et si finalement, le plus monstrueux n’était pas celui que l’on croit ?

Muséum d'histoire naturelle, 28 rue Albert 1er à La Rochelle. Horaires : du mardi au vendredi de 10h à 19h. Samedi, dimanche et jours feriés de 14h à 18h. Fermé le samedi du 1er juillet au 30 septembre. Tarif : 6 €. Nocturne le 25 mars, de 18h à 21h avec une visite thématique sous forme d'enquête policière : un esprit a redonné vie aux monstres du musée? A travers des résolutions d'égnigmes, il faudra trouver qui et neutraliser les monstres. Apporter sa lampe de poche. Tarif : 3 €.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
5289
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !