aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Le Node veut promouvoir l'art numérique

13/03/2015 | C'est ce mercredi 11 mars que s'est déroulée la première conférence sur l'art numérique au Node, espace de co-working bordelais spécialisé dans les ateliers digitaux

David Bagel, ancien dj, était l'un des artistes invités par le NODE

A l'occasion de l'exposition Hardware qui s'est tenue à l'espace 29 du 22 janvier au 14 mars dernier, l'espace de coworking du Node, situé à deux pas de la place du Parlement à Bordeaux, a invité 3 artistes dans le cadre d'une première table ronde consacrée à l'art numérique. Déjà responsable de diverses animations populaires comme le "coding goûter" qui apprend le langage informatique aux enfants, le Node a ainsi fait parler ces artistes du digital. Une initiative destinée à devenir un nouveau rendez-vous pour les sceptiques qui pensent encore qu'une machine ne sert que pour les tâches pratiques.

Gaël Jaton est responsable, depuis 9 ans, de l'espace 29 à Bordeaux, et un artiste du numérique qui expose pour la deuxième fois depuis le 22 janvier dernier avec l'expo "Hardware". Sa spécialité ? Le "glitch art" (esthétisation d'erreurs analogiques ou numériques par manipulation d'appareils électroniques). Un art aussi visuel que musical, qui donne des choses étonnantes en court-circuitant de vieilles machines. À l'occasion du dévernissage de son exposition, il était l'un des invités de l'espace de coworking Node, à Bordeaux, mercredi 11 mars dernier, pour une première table ronde autour de l'art numérique. Accompagnés de David Bagel, ancien "DJ Stamba" qui a pu jouer dans le monde entier, et d'André Lombardo, programmateur spécialisé depuis les années 70 dans la musique expérimentale et les créations sortant des circuits habituels, ils ont disserté sur cet art un peu "underground", véritable contre-culture d'une communauté de passionnés. 

Le numérique, un vieil art récent"C'est un art qui se consomme facilement, via une nouvelle génération d'artistes qui n'hésitent pas à être aussi techniciens. Les arts numériques nous apprennent que l'on peut avoir tous les talents pratiques", confie notamment Gaël Jaton. "Les arts numériques ont une histoire récente. D'abord développés dans la recherche médicale, ils ont intégré l'art dans les années 80 via des petites machines qui ont fait que tout le monde a pu se saisir de ces nouvelles capacités de création". David Bagel porte toujours son intérêt sur ces vieilles machines : c'est l'art du "rétro-computing". "On explore la manière dont on faisait de la musique électronique à l'époque, et on cherche comment la reproduire avec des programmes plus modernes appliqués à ces ordinateurs-là". Grâce à sa musique expérimentale, le musicien de stage professionnel a ainsi pu jouer partout : États-Unis, Canada, Colombie, Bulgarie... 

Pour André Lombardo, en revanche, les arts numériques sont déjà "une vieille histoire. Dès 1987, j'avais déposé un projet pour ouvrir un lieu de recherche en matière de musique expérimentale et de nouvelles technologies. La mairie de Bordeaux, le Conseil régional, tous avaient répondu favorablement. Les travaux ont commencé sur le cours de l'Intendance, il y a même une première manifestation d'artistes avant qu'ils ne débutent. Mais quelques mois plus tard, le projet a stagné. On nous disait qu'on ne voulait pas de concurrence au CAPC, qui en 2015 reste d'ailleurs toujours figé dans l'art conceptuel". Victime de pressions, le projet est abandonné pour des raisons politiques. Le chercheur de talents prend ses distances. En 99, il revient aux commandes de l'association Présence Capitale. Travail avec l'université d'Hourtin, 1er symposium au CAPC... De 99 à 2008, confie-t-il, "on a fait venir tout ce qui pouvait exister en matière de musique expérimentale. Mais tout cela n'a servi à rien. On recevait de minables subventions d'à peine 1500 euros, on nous renvoyait à nous même". 

Une contre-culture devenue populaireLassé de ces échecs à répétition, André Lombardo continue quand même de travailler de son côté. En 2014, il a tenu un colloque sur David Lynch (cinéaste et artiste). Frédéric Autechaud, hôte de la table ronde et spécialisé dans la communication numérique, a souligné l'enjeu de développer cet art à Bordeaux : "Bordeaux est capable d'exposer ces artistes, de générer et d'entretenir l'enthousiasme atour d'eux pour toucher un public plus large. Aujourd'hui, l'art numérique est pourtant très peu représenté : le CAPC est très élitiste, Cap Sciences fait de la pédagogie, tout est un peu disjoint, en train de se mettre en réseau. Confronter les gens à la création numérique, c'est fait pour ventiler les cervelles". Pourtant, "quasiment tout le monde est soumis à cette culture" comme le souligne Gaël Jaton. "La semaine digitale ne sert strictement à rien", dénonce pour sa part André Lombardo. "Aujourd'hui, j'ai peut-être 100 artistes à proposer qui ne demanderaient qu'à venir. C'est donc une volonté et un choix politique de présenter des vitrines technologiques plutôt que de la véritable création. Cette ville considère que ces choses-là sont un peu éphémères". 

Éphémères ? Peut-être pas, puisque c'est son travail numérique sur le son qui a permis au dj de faire le tour du monde. Et quand on voit une démonstration en direct de ce travail sonore et visuel de Gaël Jaton, on se dit que ce serait dommage que ce ne soit qu'éphémère : à partir d'un simple jeu rétro, d'une curieuse antenne et de bidouillages dans les branchements, on arrive à un travail sonore et visuel assez hypnotique : les sons tapent, les couleurs dansent et se mélangent pour un résultat que même les novices pourraient trouver digne d'intérêt. En tout cas, comme le confirme Frédéric Autechaud, "ce type de table ronde, qui avait déjà été testé chez Mollat sans rencontrer de grand succès, peut-être en raison du public visé, est destiné à se reproduire". Et qui sait, peut-être à devenir un nouveau rendez-vous des amateurs d'art et de culture numérique ?  

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1721
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !