aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

28/04/16 : A ce jour, l'EPCI, l'intercommunalité unique Pays basque a obtenu le vote favorable de 64 communes pour et 19 contre sur 158, c'est à dire représentant 149 390 habitants sur 258 298, c'est à dire qu'elles représentent plus de 50% de la population.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 03/05/16 | Semaine nationale de l’apprentissage du 9 au 13 mai

    Lire

    A l'occasion de la semaine nationale de l'apprentissage, des jeunes sélectionnés par la Mission locale de l'Agenais sont attendus à la CCI47 le mardi 10 mai de 15h à 17h pour en savoir plus sur le contrat d’apprentissage, le statut des jeunes dans l’entreprise, les métiers, la recherche d’entreprise, participer à une rencontre « Job Dating Alternance/Apprentissage » avec des chefs d’entreprise lot-et-garonnais et rencontrer des conseillers CCI.

  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

  • 29/04/16 | Le Conseil régional finance la culture du 47

    Lire

    Le Conseil régional vient de mettre la main à la poche pour aider financièrement à hauteur de 10.000€ la 17ème édition du festival « Garonna Show » (8 et 9 juillet) à Port-Sainte-Marie ; de 12.000€ la 54ème édition du « Festival de Bonaguil » (2 au 7 août)) ; de 8.000€ la 22ème édition du « Festival International Bastid'Art » (4 au 7 août) à Miramont de Guyenne.

  • 29/04/16 | L'évèque de Bayonne saisit le Parquet pour actes de pédophilie

    Lire

    Mgr Aillet, évèque du diocèse de Bayonne a saisi le Parquet pour signaler des actes de pédophilie concernant un de ses prêtres. Celui-ci, ancien curé de la paroisse Saint-Étienne et la semaine dernière encore, prêtre coopérateur de Saint-Pierre d'Irube, a fait deux tentative de suicide suite à une affaire familiale en 1991 et en 2007 concernant un jeune fille du quartier Saint-Étienne. Faisant fi de la présomption d'innocence, le prélat publie sur internet une lettre où est mentionnée son identité.

  • 29/04/16 | Le joli mois de l'Europe, en mai, dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Comprend-t-on bien l'Europe ? Sait-on réellement ce qu'est l'Union européenne et comment elle fonctionne ? Avons-nous toutes les cartes en main pour comprendre les crises actuelles ? Pour répondre à ces questions et bien d'autres encore, tout une série de rencontres et d'animations sont organisées du 2 mai jusqu'au 4 juin dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de conférences, ciné-débat, expositions, animations scolaires etc. Tout le programme peut être consulté sur http://www.europe-direct-ppa.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | IJBA Bordeaux: Le numérique, un défi à relever pour la presse régionale et locale

05/02/2013 | Le 1er février, l’Institut du Journalisme de Bordeaux organisait une rencontre sur les mutations de la presse régionale et ses nouveaux défis à l’ère du numérique.

L'Institut du journalisme de Bordeaux a organisé une journée d'études sur les mutations de la presse quotidienne régionale

Les groupes de la presse quotidienne régionale sont entrés dans l’ère du numérique avec site Internet et présence sur les réseaux sociaux. Face à une diminution de sa diffusion payée et surtout de ses recettes publicitaires, la presse régionale s’interroge régulièrement face à ses mutations, à la recherche d’un modèle capable de répondre à une logique économique, mais de garantir auprès du public une information fiable et hiérarchisée. L’IJBA organisait le 1er février une journée d’études sur ce thème et avait invité à débattre des responsables de plusieurs rédactions.

« L’ère du numérique, nous y sommes. La question, aujourd’hui, n’est plus de se demander, comment si on doit y aller. Mais plutôt comment ?, a résumé Jean-Paul Brunel, directeur général délégué des journaux de Loire, à l’occasion de la journée d’études sur l’avenir de la presse régionale, organisée par l’IJBA. La presse quotidienne régionale représente 65 titres, pour un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros. Ce secteur représente un tiers des effectifs de la presse française et un peu plus de 16 % des journalistes « encartés ».
Depuis le début des années 2000, la presse régionale a basculé avec plus ou moins de rapidité pour certains titres, dans l’ère numérique. Riche de plus de deux siècles d’histoire, elle vit une énième mutation à la fois sociale, technologique et culturelle. « Sauf  qu’elle connaît une lente érosion de sa diffusion payée, malgré un taux de fidélisation élevée, mais surtout une diminution de ses recettes publicitaires. Le phénomène s’amplifie depuis cinq ans, » a rappelé Patrick Eveno, historien des médias et universitaire. Quinze ans après les premiers sites d’information régionale en ligne, le modèle économique reste à trouver. « 97 % de notre chiffre d’affaires provient du papier, contre seulement 3 % pour le web, indique le rédacteur en chef de Nice Matin.

Culture de la gratuitéLe lectorat de la PQR est  attaché à son territoire et fidélisé et il est vieillissant. Les plus jeunes, nés avec Internet, continuent de s’informer. Ils ont le goût de l’information. Le web occupe une place de plus en plus prépondérante, loin devant la télévision. Surtout, ils ont pris l’habitude de la gratuité de l’information. Les étudiants lisent davantage leur quotidien régional surtout lorsqu’ils peuvent se le procurer gratuitement, c’est que ce que révèle l’enquête réalisée par les « Master 1 » de l’IJBA. 10 % du lectorat d’un média en ligne est prêt à payer pour avoir une information fiable, cohérente et hiérarchisée. «  À Pyrénées presse, nous lançons une offre d’abonnement web à moins de 10 euros par mois,  deux fois moins cher que l’abonnement papier. C’est un pari, » intervient un des responsables de Pyrénées presse. « Car il faut bien croûter », observe  Rémi Bouquet des Chaux, secrétaire général de la Montagne.
Quelques pistes de réflexion ont été évoquées :  économies à réaliser sur la diffusion, trouver des recettes publicitaires en misant sur des événementiels ou de nouveaux actionnariats. Si l’indépendance éditoriale doit être garantie, il n’y a pas d’exception économique. Le futur dispositif des aides à la presse apportera t–il un début de solution ? 
Les outils numériques et les réseaux sociaux contribuent à retisser des notions de proximité et créent une nouvelle forme de lien social. Ils rendent l’information brute au public. Ils obligent les rédactions à se remettre en question et ainsi d’éviter des dérapages d’où l’importance de ne pas oublier les fondamentaux : la recherche de l’information,  la vérification des sources, la garantie des données.  Car la « locale » doit s’imposer la même rigueur que les médias nationaux.
C’est que ces responsables de rédaction sont venus rappeler à ceux qui exerceront ce métier demain.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
200
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !