Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/10/21 | Mont-de-Marsan : Une enquête pour accélérer transition écologique

    Lire

    Afin d'associer tous les acteurs du territoire à la transition écologique et de pouvoir mettre en œuvre les actions les plus efficaces, Mont-de-Marsan Agglo a lancé 2 enquêtes publiques. Les habitants et les entreprises ont jusqu'au 15 novembre pour y répondre. Début décembre, après avoir récolter les avis de tous sur les projets et les idées d'actions, plusieurs ateliers de concertation seront organisés afin de co-construire la stratégie de transition écologique. Les enquêtes sont disponibles sur le site de l'agglomération.

  • 25/10/21 | Une ressourcerie à Uzerche

    Lire

    L'association « Aux Pas Perdus » à Uzerche en Corrèze a pour objectif de contribuer à la mise en place d'actions de gestion des déchets en intégrant le réemploi depuis 2017. Les membres de l'association ont décidé de créer une ressourcerie afin de réduire les déchets et leurs coûts de traitement et ainsi développer les filières locales de valorisation. Cette nouvelle activité va permettre de créer 4 emplois. Pour les aider dans cette démarche, la Région a décidé de les soutenir à hauteur de 43 450 €.

  • 25/10/21 | Challenge Positif 2021 c'est parti !

    Lire

    Eurekatech et Grand Angoulême ont lancé le 7 octobre la 2ème édition du Challenge Positif. Ce concours, à la fois local et programme d'apprentissage des techniques de l'entrepreneuriat innovant, ambitionne de détecter et de développer des projets à vertue positive pour le territoire et les habitants. Tout le monde peut déposer jusqu'au 10 novembre un projet innovant sur le site d'Eurekatech. A partir de décembre, les lauréats bénéficieront d'un programme pour apprendre les techniques de l'entrepreneuriat innovant.

  • 22/10/21 | GPSO: pas de concomitance pour Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, mais presque

    Lire

    Guy Kauffman récemment nommé directeur de projet des LGV nouvelles était invité à la session plénière du Département des Landes ce vendredi. Face à la question du phasage des travaux des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, au sein du GPSO, il a esquissé une réponse: "Le préambule du plan de financement va sans doute proposer que l'on enchaîne les travaux sans poser la pioche entre les 2 lignes. Le préfet coordonnateur a bien compris cette demande unanime des collectivités".

  • 22/10/21 | Bus à haut niveau de service à Périgueux : une expérimentation dès le 25 octobre

    Lire

    Le Grand Périgueux va réaliser des aménagements rue du Président Wilson, place Bugeaud et place Francheville, à Périgueux, pour permettre la circulation de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Ils feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature du 25 octobre au 26 novembre pour en valider la faisabilité avant de les engager. Le dispositif s’appuiera sur une trentaine de postes d’enquête, captant l’origine et la destination des véhicules et 24 points de comptage automatique. Il permettra d’évaluer la répercussion des aménagements envisagés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le palais des ducs d’Aquitaine officiellement propriété de la ville de Poitiers

20/11/2019 | L'ancien palais de justice, qui fut au Moyen-Âge le palais des ducs d'Aquitaine, devient la propriété de la ville de Poitiers qui compte en faire un emblème.

1

La ville de Poitiers vient de signer, ce lundi 18 novembre, l’acte d’acquisition du palais des ducs d’Aquitaine. Un édifice de 6 000m2, dont certains murs remontent au Xe siècle et qui était jusqu’alors propriété de l’Etat à hauteur de 51,88% et du département de la Vienne à hauteur de 48,12%. L’acquisition s’élève à 1 million d’euros et sera effective au 1er janvier 2020. Elle s’inscrit dans un projet plus ambitieux que la ville de Poitiers souhaite mettre en place après les élections municipales pour redynamiser le quartier du palais.

Officiellement jusqu’au 1er janvier 2020, le palais des ducs reste un lieu de justice. Pourtant, il est déjà investi. Dans la salle des pas perdus, l’oeuvre Archive of Mind de Kimsooja est installée. Une table elliptique, placée là comme une invitation à s’asseoir. Chaque visiteur est  d’ailleurs convié à former une boule d’argile et à la lancer au centre de cette table, créant ainsi une constellation collective. Du beau monde est venu assister à la signature de l’acte notarié d’acquisition officielle de ce palais des ducs d’Aquitaine, symbole de la ville de Poitiers et de son histoire. Poitiers le rachète à l’Etat, qui était propriétaire des lieux à hauteur de 51,88% et au département de la Vienne, propriétaire à hauteur de 48,12%. La page des 230 années de fonctions judiciaires se tourne. L’objectif de Poitiers : redonner ce lieu aux Poitevins. 

Archive of mind, l'oeuvre de l'artiste plasticienne coréenne Kimsooja, au coeur de la salle des pas perdus

Un lieu de rencontres et de partages

Tout a commencé en 2008 lorsqu’il a été décidé de construire un nouveau palais de justice à Poitiers. La justice était trop à l’étroit dans cet édifice de 6 000 m2 qui n’était plus vraiment fonctionnel. « C’est pour cette raison que la ville a acquis avec le département de la Vienne l’ancien bâtiment des Feuillants pour le confier au ministère de la justice », rappelle Alain Claeys, le maire de Poitiers, devant les trois cheminées monumentales ornées de sculptures gothiques flamboyantes, symboles de cette salle des pas perdus. Six gardes des sceaux se sont succédés entre la signature des différentes autorisations jusqu’à l’aboutissement du chantier et l’inauguration, le 26 juin dernier. Le déménagement a eu lieu dès le 1er avril. Une fois la page judiciaire tournée, ce lieu doit devenir la porte d’entrée symbolique de Poitiers, un lieu de rencontres et de partages entre artistes, créateurs, chercheurs et publics.  

L’acquisition pour 1 million d’euros de ce palais des ducs d’Aquitaine s’inscrit dans un projet municipal plus important. Celui du quartier du palais mêlant mise en valeur des monuments et la révélation des richesses. Une transition qui commence tout d’abord avec l’exposition qui lie création contemporaine et patrimoine, Traversées/Kimsooja. Elle a déjà accueilli plus de 50 000 personnes en à peine plus d’un mois. « Cela prouve l’intérêt de ce lieu, commente le maire de Poitiers. Toutes les générations de Poitevins, ceux qui l’ont connu, ceux qui vont le découvrir, doivent s’approprier ce palais des ducs d’Aquitaine », poursuit-il. 

4 équipes pour un projet autour du quartier du palais

Pour ce projet du quartier du palais, quatre équipes ont été sélectionnées et retenues pour travailler durant plusieurs mois et faire des propositions : 2BDM architectes dirigé par Frédéric Didier ; l’atelier d’architecture Philippe Prost ; l’atelier Novembre dirigé par Marc Iseppi ; une équipe constituée par Bernard Desmoulin avec Pierre Marchand, architecte du patrimoine, Emma Blanc, paysagiste et Sceno SARL scénographes. Chacune remettra une offre pour la rénovation de ce bâtiment historique, afin de l’inscrire dans la vie du quartier qui l’entoure, en lui redonnant une fonction traversante, un lieu de passage dans ce centre-ville. Les quatre cabinets d’architecture ont travaillé pour de grands projets, que ce soit l’abbaye de Cluny, son musée, le château de Versailles, la réhabilitation du centre de création artistique le centquatre à Paris ou encore la reconversion du site de la Monnaie à Paris. « C’est un projet patrimonial, culturel et urbain. Il incombera à la future équipe municipale de retenir l’une des quatre équipes », précise Alain Claeys. Tout se réglera donc après les élections municipales. Entre temps, des fouilles seront organisées par l’État et des recherches scientifiques par l’université. Le maire a une volonté : « pouvoir faire venir les familles que le souhaitent sur le lieu des fouilles, qu’elles soient ouvertes au public pour que le plus grand nombre puisse connaître l’histoire de ce lieu. Je suis persuadé que l’on retiendra quelques surprises de ce travail scientifique ». L’objectif est donc de mieux connaître et comprendre l’histoire de ce palais remontant à l’époque médiévale, sa reconstruction après un incendie qui a détruit le premier palais du IXsiècle, remonte au X-XIe siècle. « La ville de Poitiers compte respecter l’histoire de ce site. Il y aura tout un travail autour. C’est dans ces conditions que l’État a bien voulu vendre et effectuer un transfert de propriété. L’État partage la volonté d’ouvrir le palais des Ducs aux Poitevins », indique Isabelle Dihlac, la préfète de la Vienne.  

Signature de l'acte d'acquisition du palais des ducs d'Aquitaine entre Alain Claeys (à g.), maire de Poitiers, Isabelle Dihlac (préfète de la Vienne) et Bruno Belin (président du département de la Vienne)

Renforcer l’attractivité de Poitiers et du département 

Le palais des ducs d’Aquitaine apparaît comme un lieu symbolique. Il devrait participer à l’attractivité du territoire. « Dans ce lieu, c’est l’histoire avec un grand h qui s’est écrite. L’histoire singulière du palais des ducs d’Aquitaine et des procès célèbres qui se sont déroulés dans cette salle des pas perdus. Ce bâtiment participe au rayonnement de Poitiers dans l’ensemble de la partie Ouest de la France et dans la région Nouvelle-Aquitaine », reconnaît Bruno Belin, président du département de la Vienne. Une nouvelle page va s’écrire pour cet emblème de Poitiers. Jusqu’au 19 janvier, le palais des ducs d’Aquitaine accueille l’exposition Traversées/Kimsooja. L’occasion de le révéler déjà aux yeux de tous et même de mettre en avant sa célèbre tour Maubergeon, ajoutée au XIIe siècle et mise à l’honneur par un jeu de miroir par l’artiste plasticienne coréenne Kimsooja. L’art permet au palais de vivre une renaissance à laquelle les Poitevins peuvent assister et même d’une certaine manière se l’approprier peu à peu.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8005
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !