Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/12/19 : La Rochelle : manifestation de 14h à 20h Place Verdun, rue Albert 1er, rue Chasseloup Laubat, rue des Remparts, rond point de la Légion d’Honneur, avenue du 11 novembre, carrefour du 11 novembre, rue des Gonthières. Perturbation à prévoir sur rocade.

09/12/19 : Saintes : suite à un appel à manifestation de 10h à 17h seront bloqués les Cours National, cours Lemercier, Cours Maréchal Leclerc.

09/12/19 : Rochefort : manifestation de 10h à 14h, Cours d’Abblois, rue du Docteur Peltier, rue Audry de Puyravault, rue Jean Jaurès, rue Victor Hugo, rue Toufaire, rue Edouard Grimaux, rue Lesson, rue Cochon Duvivier, rue du Docteur Peltier.

09/12/19 : Dimanche matin, Journée mondiale du climat, à l'initiative l'association altermondialiste Bizi! (Vivre!) 400 cyclistes ont investi la double voie du BAB, vers Biarritz, afin de réclamer une voie sécurisée entre Bayonne et cette ville, via Anglet.

09/12/19 : En Coupe de France, dans le derby qui opposait les deux derniers clubs de Dordogne encore en lice, Trélissac(N2) et Bergerac (N2), c'est le Trélissac football club qui s'est finalement qualifié pour les 32e de finales aux tirs au but 7 à 6.

09/12/19 : Demain mardi 10 décembre, la cour administrative d'appel de Bordeaux se prononcera sur le chantier de la déviation de Beynac. Le 26 novembre, la rapporteure publique a demandé de prononcer l’annulation de l’arrêté préfectoral autorisant les travaux.

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/12/19 | Réforme des retraites... la grève jusqu'au CESER Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    En vue de la session plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine les 16 et 17 décembre prochains, le CESER Nouvelle-Aquitaine, qui a parmi ses missions, celle de livrer un avis consultatif sur les dossiers notamment budgétaires du Conseil régional, se réunit quant à lui ces 10 et 11 décembre. Mais, en raison des mobilisations et grèves en lien avec la réforme des retraites ( et particulièrement ce 10 décembre) certains des conseillers du CESER, et notamment ceux des groupes syndicaux CGT, FSU et Solidaire ont fait savoir qu'étant "pleinement engagés dans cette mobilisation", ils ne siégeront pas à cette plénière.

  • 09/12/19 | Une circulation ferroviaire toujours très perturbée ce 9 décembre

    Lire

    En raison de la grève nationale en cours, le trafic ferroviaire régional reste très perturbé ce lundi 9 décembre. 44% du trafic TER est assuré avec 7 A/R Bordeaux-Arcachon, 2 A/R Bordeaux-Agen, 1 A/R Bordeaux-Dax et 3 A/R Limoges-Brive. A cela s’ajoutent 257 autocars répartis sur l’ensemble du territoire Régional. Pour les TGV 3 A/R Bordeaux-Paris, 1 A/R Paris-Toulouse, 1 A/R Paris-Hendaye, 1 A/R Paris-La Rochelle et 1 A/R OUIGO A/R sont arrurés. Côté Intercités : 1 A/R Bordeaux-Marseille et 1 A/R Brive La gaillarde - Paris.

  • 09/12/19 | Deux-Sèvres: le robot Nao engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

    Lire

    En 2018, le comédien Christian Goichon de la Cie Les Brasseurs d’idées et Arnaud Revel, enseignant chercheur en informatique à l’Université de La Rochelle, ont eu l'idée de travailler sur le gaspillage alimentaire avec le robot NAO. Ils en ont fait une représentation théâtrale interactive proposée aux écoles. Les prochaines se tiendront le 12/12 à l'école de La Mirandelle et le 13 à l’école George-Sand à Niort; le 19/12 à l'école St-Exupéry à Chauray; le 20/12 à l’école du Pré Vert à Marigny.

  • 09/12/19 | A Pau, le dispositif "Pau Partage" récompensé

    Lire

    La Ville de Pau vient de se voir récompensée du Prix Marianne Kantar, pour le dispositif "Pau Partage". Cette distinction, décernée par le jury de la Direction Interministérielle de la Transformation Publique, récompense les projets qui mettent en valeur les actions des services publics et l’engagement des agents pour améliorer la qualité de la relation usager. Déployé depuis l’été dernier, "Pau Partage" vise à recréer le lien social en mettant en relation des bénévoles et des personnes âgées isolées. L’équipe est composée de 2 agents de terrain (service portage de repas et aide à domicile) et de 2 chefs de projet.

  • 09/12/19 | Rénovation du coworking à Faux la Montagne (23)

    Lire

    En 2012, l’association « Travailler à Faux la Montagne » en Creuse, a créé un espace de travail partagé qu'ont très vite rejoint une douzaine de personnes. Aujourd’hui la commune de Faux la Montagne a décidé de soutenir l’aménagement d’un espace de coworking communal comme incitateur à la création d’activités et d’emplois. Avec l’aide de l’Europe, la mairie va donc acheter un bâtiment et rénover des locaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le premier contrat de filière du livre voit le jour en Aquitaine

16/02/2015 | Signé le 24 novembre dernier par Fleur Pellerin, Ministre de la culture, le premier contrat de filière du livre a vu le jour en Aquitaine.

La filière du livre représente près de 140 millions d'euros de chiffre d'affaire en Aquitaine

Les représentants de la région Aquitaine, du Centre national du livre et de la Drac (direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine) ont présenté aujourd'hui à l'hôtel de région le premier contrat de filière du livre. Des mesures d'aide concrètes pour l'ensemble de la filière, qui font suite à la signature d'un accord cadre signé par la Ministre de la culture, Fleur Pellerin, en novembre, et s'articule autour d'un plan de soutien du gouvernement en faveur de la librairie indépendante, engagé en 2012 à hauteur de 18 millions d'euros.

"On fait parfois trop passer le pouvoir des services avant l'usager. Nous avons voulu le remettre au coeur du dispositif", s'est fendu Alain Rousset ce lundi lors de la présentation du premier contrat de filière du livre en Aquitaine. "Le fait d'être la première région à signer ce contrat reste la preuve de l'attachement que nous portons à la politique du livre". En effet, l'Aquitaine avait auparavant engagé 2 protocoles d'accords, l'un en 2003 consacré au secteur de la librairie indépendante (damant ainsi le pion à la politique du gouvernement, qui a lancé un plan de soutien pour les librairies indépendantes en 2012 à hauteur de 18 millions d'euros) et le second élargi au secteur de l'édition en 2007 et renouvelé pour la période 2012-2014. En 2013, l'agence Ecla (écrit cinéma livre audiovisuel) a dirigé une série d'enquête sur la filière, et le Centre national du livre (CNL) a engagé une politique de conventionnement avec les régions. 

"C'est un secteur qui, s'il ne comprend pas énormément d'emplois (450 emplois directs environ), reste hautement stratégique", a déclaré le président de la région Aquitaine. Le plan d'aide de ce contrat de filière se situe à hauteur de 500 000 euros par an (répartis entre le CNL, la DRAC et le Conseil régional). "Les librairies de proximité, c'est le circuit cour de la culture. Ce contrat de filière, il faudra bientôt le repenser à l'aube de la grande région, y inclure Brive, Angoulème et la Rochelle qui sont aussi des acteurs essentiels du secteur". 

Des mesures concrètesLe contrat de filière se décline ainsi en 2 volets : l'accompagnement des ressources d'une part (avec la mise en place de journées interprofessionnelles d'information, un service juridique adapté et une veille numérique) et les aides directes d'autre part. C'est le volet le plus significatif puisqu'il réunit l'ensemble de la filière. Les auteurs pourront ainsi se porter candidats à l'obtention d'une bourse d'écriture (qui a pour but de soutenir les projets de création locaux), à raison de 3000 euros de bourse "relève" pour les auteurs ayant déjà publié un ou deux ouvrages, et de 6000 euros pour la bourse "auteur confirmé" avec 3 ouvrages et plus publiés. Les premières candidatures pour ses bourses peuvent être remplies sur la site de l'Ecla, qui sert de "plateforme commune", jusqu'au 15 avril. Ils pourront également bénéficier d'un "soutien à la mobilité", avec une aide comprise entre 400 et 1200 euros en fonction des demandes. Enfin, ils seront soutenus par un volet "développement et création numérique", qui se veut comme une passerelle pour les projets littéraires innovants (le projet global doit atteindre 8000 euros minimum et sera financé à hauteur de 70%). 

Les éditeurs, diffuseurs, distributeurs et libraires auront aussi leur part du contrat, avec un dispositif d'aide à l'emploi pour les strutures ayant un chiffre d'affaire de 80 000 euros minimum d'autres avantages partagés par les auteurs. Enfin, le contrat de filière adopte une action culturelle de "compagnonnage", pour encourager essentiellement les auteurs aquitains (ils sont environ 550) : la subvention pourra ainsi atteindre 70% du coût du projet dans la limite de 10 000 euros. Une aide qui vient confirmer l'intérêt actuel des acteurs locaux pour les librairies indépendantes. En effet, Alain Juppé a récemment donné le feu vert à l'exonération des CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) au librairies indépendantes labellisées "LiR", à la suite d'une requête adressée au Président de Bordeaux Métropole en novembre dernier. Une délibération devrait être soumise à l'approbation du Conseil de Bordeaux Métropole prochainement.

A noter que cette exonération représenterait un manque à gagner de 100 000 euros dans les caisses de la Métropole pour les cinq librairies labellisées sur le territoire (Comptine, La Machine à Lire et Mollat à Bordeaux; l'Espace Livre de Gradignan et la Librairie Georges de Talence). En tout, ce sont près de 79 librairies indépendantes qui sont réparties sur le territoire aquitain, et près de 900 points de vente pour 120 éditeurs et un chiffre d'affaire annuel de près de 140 millions d'euros. Comme l'a dit Alain Rousset, le contrat de filière qui bénéficiera à l'Aquitaine pour la période 2015-2017, a donc tout intérêt à dépasser le stade du simple symbole...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2249
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !