Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Reggae Sun Ska veut rester en Médoc

23/04/2019 | La vingt-et-unième édition du festival Reggae Sun Ska se tiendra les 2, 3 et 4 août prochains au domaine de Nodris, à Vertheuil. La programmation a été dévoilée.

Reggae Sun Ska 2019

Du 2 au 4 août, le festival Reggae Sun Ska reprend pour la deuxième année ses quartiers médocains au sein du domaine de Nodris, à Vertheuil, dans le Médoc. Il y a quelques jours, les organisateurs de l'évènement ont dévoilé une programmation riche et plus ambitieuse que celle de l'an dernier, et pour cause : elle avait été réalisée en quelques mois après l'annonce du départ du campus universitaire bordelais. Avant même l'ouverture des portes, le département réfléchit déjà à "sanctuariser" et développer le nouveau site du Reggae Sun Ska, et ces derniers pourraient bien décider d'y rester...

Divorce compliqué

Malgré une édition 2018 plutôt compliquée, les quelques mois d'urgence dans laquelle s'est faite l'organisation aura tout de même permis à 27 000 festivaliers de se déplacer sur le site du domaine de Nodris, à Vertheuil (Médoc), pour pouvoir assister au concert de la cinquantaine de groupes à l'affiche de l'un des plus gros festivals de la région.

Après avoir occupé pendant quatre ans le domaine universitaire, le Reggae Sun Ska a effectué l'an dernier sa migration à 65 kilomètres de là et réduit assez considérablement sa capacité d'accueil (65 000 entrées en 2017) après quelques complications (notamment des dépôts de plainte de riverains) et un courrier des maires des communes alentours plutôt explicite. Pourtant, lorsqu'on regarde la programmation de la vingt-deuxième édition du festival de musiques actuelles, on ne peut s'empêcher ni de penser que cette année de transition n'était qu'un tremplin pour mieux rebondir, ni de se dire que l'inscription du reggae jamaïcain au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco ne pouvait qu'aider à ce nouveau souffle.

Menu éclectique

Jugez plutôt : du 2 au 4 août prochain, le festival verra défiler des têtes d'affiches dépassant, pour certaines, largement le simple spectre des connaisseurs. La "lionne de la jungle" Calypso Rose, le sulfureux Buju Banton (également de passage au Summerjam de Cologne), l'habitué Alpha Blondy, la référence du reggae roots Don Carlos, les rois du trip-hop Morcheeba, l'aîné de la fratrie Ziggy Marley ou l'initiateur du "sweggae" Patrice Bart-Williams, les français de Dub Inc ou la brésilienne Flavia Coelho font ainsi partie de la vaste programmation qui s'étalera sur les trois jours de l'évènement.

Si vous voulez tout voir et tout écouter, il vous en coûtera d'ailleurs 95 euros (c'est le prix du pass trois jours en prévente) ou une quarantaine d'euros pour la journée. A noter qu'un espace spécialement dédié aux enfants (de zéro à douze ans) fera son retour. Animé par l'espace jeunesse de Pauillac, il proposera de nombreuses animations et des sessions musicales avec des artistes issus de la programmation. 

Nouveau propriétaire ?
Si, globalement et malgré une jauge de spectateurs en baisse, le "retour" aux sources de l'an dernier a été salué par de nombreux festivaliers, le Reggae Sun Ska pourrait bien rester dans son nouvel ilôt de plus de 30 hectares. En effet, le département de la Gironde pourrait bientôt racheter le domaine de Nodris. Cette intention avait déjà été mentionnée en octobre 2018 lors de la signature d'un Contrat Ville d'équilibre avec la communauté des communes du Médoc Coeur de Presqu'île et la commune de Lesparre-Médoc.

Début avril, le président du conseil départemental, Jean-Luc Gleyze, a donné des premiers éléments sur ce que devrait être un vaste projet "à la Darwin", qui viendrait conforter indirectement la nouvelle place du Reggae Sun Ska dans le paysage : débats, expositions, projets locaux d'économie sociale et solidaire, création d'une micro-ferme en maraîchage pour alimenter les cantines du secteur, fabrique à idées... les entrées ne manquent pas, et le département assure que le projet pourrait même n'être qu'un "ballon d'essai" voué à se renouveler. Le département pourrait ainsi se porter acquéreur du domaine pour 1,48 million d'euros. Le projet sera discuté en plénière départementale lors de la prochaine assemblée, en juin. Et assurer, du même coup, un avenir tout tracé aux rois du reggae made in Gironde.

L'info en plus : la programmation complète et toutes les informations pratiques sur l'édition 2019 du Reggae Sun Ska sont à retrouver sur le site internet www.reggaesunska.com

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Reggae Sun Ska

Partager sur Facebook
Vu par vous
3906
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !