Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Assistante importante ce mardi soir pour manifester à Bordeaux, place de la Comédie, contre la loi " sécurité globale" adoptée en première lecture ce jour même à l'assemblée par 388 voix contre 104 et 66 abstentions.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

13/11/20 : Les élections régionales et départementales prévues en mars auront très vraisemblablement lieu en juin suite à la proposition faite en ce sens par Jean-Louis Debré qui a remis son rapport au premier ministre: option retenue par le gouvernement.

13/11/20 : Ce samedi 14 novembre, de 14h à 16h, associations, familles, professionnels de la santé et de l’éducation, vont manifester de l'Hôtel de ville au rectorat. Ils sont contre l'instruction à l'école obligatoire pour tous dès 3 ans. + d'info

12/11/20 : Confinement: Il serait irresponsable de lever ou d'alléger le dispositif actuel a déclaré le premier ministre, lequel a ajouté qu'un allégement strictement réservé aux commerces pourrait être envisagé le 1°décembre.

09/11/20 : Dans le cadre du reconfinement, la Ville de Bayonne et son maire J.R. Etchegaray ont aménagé 45 box au Palais des sports de Lauga pour accueillir les sans abri. Les lits ont été fournis par le 1er RPIma et dispositif assuré par l'association Atherbea

09/11/20 : Mme Estelle Leprêtre, directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale du Morbihan, est nommée sous-préfète de Jonzac en Charente-Maritime. Elle prendra ses fonctions le 23 novembre prochain.

05/11/20 : Charente-Maritime : suite à l'élection à la fonction de sénateur de Mickaël Vallet, ex président de la communauté de communes de Marennes, Patrice Brouhard, maire du Gua, a été élu président de la collectivité, lors du conseil communautaire ce jeudi.

05/11/20 : Avec la multiplication des cas de grippe aviaire en Europe, le Ministère de l'agriculture a passé en niveau d'alerte élevé 46 départements, dont la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Gironde, les Landes et les Pyrénées Atlantiques.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/11/20 | Gironde : le Département va distribuer ses premiers kits sanitaires

    Lire

    Jean-Luc Gleyze l'avait annoncé le 16 novembre : le Département va distribuer 2 000 kits sanitaires aux jeunes en difficulté. Ces kits comprennent quatre masques réutilisables, un flacon de gel hydroalcoolique, du savon et une fiche conseil sur les comportements à adopter face au coronavirus. La première distribution de ces kits sanitaires par le Département se déroulera à Libourne ce mercredi 24 novembre à 15h dans les locaux de l'Association LEPI.

  • 24/11/20 | La vente directe accompagné dans les Deux-Sèvres

    Lire

    Dans le cadre de son Plan de Relance et en soutien aux circuits courts, le Département des Deux-Sèvres a crée un fonds de soutien de 300 000 euros pour développer la vente directe des agriculteurs. Fortement sollicité depuis sa création en juillet dernier, il a permis l'accompagnement de 32 projets de création ou de développement ont été accompagnés. Face aux nombreuses demandes, le Département a décidé de prolonger le dispositif et les dossiers peuvent être déposés jusqu’au 31 mars 2021.

  • 24/11/20 | Les recharges pour vélos à assistance électrique se développent

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué une aide de 42 900 euros à la société Sacha à Limoges pour son projet eBikeport qui est une station de recharge à énergie propre et avec des matériaux 100 % recyclés et recyclables. L’innovation réside tant dans le produit que dans le modèle économique puisque le client peut récupérer une partie de la somme investie grâce aux revenus publicitaires.

  • 24/11/20 | En Lot-et-Garonne, digitalisation des commerces de proximité

    Lire

    Le Conseil départemental, la Chambre de commerce et d’industrie, et la Chambre de métiers et de l’artisanat ont travaillé ces derniers jours à construire une offre complète, facile d’accès et gratuite pour accompagner les commerces de proximité dans leur digitalisation. Cette offre repose sur deux piliers : une market-place départementale - www.mavillemonshopping.fr/lotetgaronne et la géolocalisation des commerces et artisans proposant leurs services durant le confinement. Ainsi, malgré le confinement, les commerces de proximité vont pouvoir poursuivre les ventes de leurs produits et les clients de les acheter.

  • 23/11/20 | "Urgence sociale": des élus locaux et écolos interpellent J. Castex

    Lire

    Plusieurs élus locaux écologistes ont écrit au Premier ministre. Ils s’unissent pour faire face à la crise sociale qui découle de la crise sanitaire. Afin d’essayer de contrer des chiffres conséquents, "mettre en oeuvre une chaine de solidarité véritablement inconditionnelle est une priorité, une urgence". Que ce soit des aides sur l’accès au logement, l’hébergement d’urgence, l’aide alimentaire ou toute forme de précarité, ces élus demandent de l’aide et du soutien de la part de l’État. Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux, Florence Jardin, Présidente de Grand Poitiers et Léonore Moncond’huy, Maire de Poitiers sont de ceux-là.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Reggae Sun Ska veut rester en Médoc

23/04/2019 | La vingt-et-unième édition du festival Reggae Sun Ska se tiendra les 2, 3 et 4 août prochains au domaine de Nodris, à Vertheuil. La programmation a été dévoilée.

Reggae Sun Ska 2019

Du 2 au 4 août, le festival Reggae Sun Ska reprend pour la deuxième année ses quartiers médocains au sein du domaine de Nodris, à Vertheuil, dans le Médoc. Il y a quelques jours, les organisateurs de l'évènement ont dévoilé une programmation riche et plus ambitieuse que celle de l'an dernier, et pour cause : elle avait été réalisée en quelques mois après l'annonce du départ du campus universitaire bordelais. Avant même l'ouverture des portes, le département réfléchit déjà à "sanctuariser" et développer le nouveau site du Reggae Sun Ska, et ces derniers pourraient bien décider d'y rester...

Divorce compliqué

Malgré une édition 2018 plutôt compliquée, les quelques mois d'urgence dans laquelle s'est faite l'organisation aura tout de même permis à 27 000 festivaliers de se déplacer sur le site du domaine de Nodris, à Vertheuil (Médoc), pour pouvoir assister au concert de la cinquantaine de groupes à l'affiche de l'un des plus gros festivals de la région.

Après avoir occupé pendant quatre ans le domaine universitaire, le Reggae Sun Ska a effectué l'an dernier sa migration à 65 kilomètres de là et réduit assez considérablement sa capacité d'accueil (65 000 entrées en 2017) après quelques complications (notamment des dépôts de plainte de riverains) et un courrier des maires des communes alentours plutôt explicite. Pourtant, lorsqu'on regarde la programmation de la vingt-deuxième édition du festival de musiques actuelles, on ne peut s'empêcher ni de penser que cette année de transition n'était qu'un tremplin pour mieux rebondir, ni de se dire que l'inscription du reggae jamaïcain au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco ne pouvait qu'aider à ce nouveau souffle.

Menu éclectique

Jugez plutôt : du 2 au 4 août prochain, le festival verra défiler des têtes d'affiches dépassant, pour certaines, largement le simple spectre des connaisseurs. La "lionne de la jungle" Calypso Rose, le sulfureux Buju Banton (également de passage au Summerjam de Cologne), l'habitué Alpha Blondy, la référence du reggae roots Don Carlos, les rois du trip-hop Morcheeba, l'aîné de la fratrie Ziggy Marley ou l'initiateur du "sweggae" Patrice Bart-Williams, les français de Dub Inc ou la brésilienne Flavia Coelho font ainsi partie de la vaste programmation qui s'étalera sur les trois jours de l'évènement.

Si vous voulez tout voir et tout écouter, il vous en coûtera d'ailleurs 95 euros (c'est le prix du pass trois jours en prévente) ou une quarantaine d'euros pour la journée. A noter qu'un espace spécialement dédié aux enfants (de zéro à douze ans) fera son retour. Animé par l'espace jeunesse de Pauillac, il proposera de nombreuses animations et des sessions musicales avec des artistes issus de la programmation. 

Nouveau propriétaire ?
Si, globalement et malgré une jauge de spectateurs en baisse, le "retour" aux sources de l'an dernier a été salué par de nombreux festivaliers, le Reggae Sun Ska pourrait bien rester dans son nouvel ilôt de plus de 30 hectares. En effet, le département de la Gironde pourrait bientôt racheter le domaine de Nodris. Cette intention avait déjà été mentionnée en octobre 2018 lors de la signature d'un Contrat Ville d'équilibre avec la communauté des communes du Médoc Coeur de Presqu'île et la commune de Lesparre-Médoc.

Début avril, le président du conseil départemental, Jean-Luc Gleyze, a donné des premiers éléments sur ce que devrait être un vaste projet "à la Darwin", qui viendrait conforter indirectement la nouvelle place du Reggae Sun Ska dans le paysage : débats, expositions, projets locaux d'économie sociale et solidaire, création d'une micro-ferme en maraîchage pour alimenter les cantines du secteur, fabrique à idées... les entrées ne manquent pas, et le département assure que le projet pourrait même n'être qu'un "ballon d'essai" voué à se renouveler. Le département pourrait ainsi se porter acquéreur du domaine pour 1,48 million d'euros. Le projet sera discuté en plénière départementale lors de la prochaine assemblée, en juin. Et assurer, du même coup, un avenir tout tracé aux rois du reggae made in Gironde.

L'info en plus : la programmation complète et toutes les informations pratiques sur l'édition 2019 du Reggae Sun Ska sont à retrouver sur le site internet www.reggaesunska.com

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Reggae Sun Ska

Partager sur Facebook
Vu par vous
4098
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !