Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/08/19 : Hier vers 21 heures, des manifestants anti-G7 ont tenté de bloquer l'autoroute A63, non loin du camps d'Urrugne et se sont heurtés aux policiers. Ils en ont légèrement blessé quatre par un tir de mortier d'artifice. 17 personnes ont été interpellées

23/08/19 : Emmanuel Macron accusant le président brésilien de lui avoir "menti" sur ses engagements environnementaux lors du G20 en juin dernier se dit opposé, sur fond d'Amazonie en feu, "dans ces conditions" à l'accord de libre-échange entre l'UE et le Mercosur

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/19 | La Rochelle : pas de ténors pour l'Université d'été du PS

    Lire

    Alors qu'Europe Ecologie les Verts et la France Insoumise se réunissent chacun autour de leur Université d'été à Toulouse, le Parti socialiste (PS) a lancé la sienne ce vendredi, sur un discours d'accueil du maire Jean-François Fountaine et en présence du président de Région Alain Rousset. Malgré 2000 militants attendus, les grandes figures du PS restent absentes de cette nouvelle formule - François Hollande et Bernard Cazeneuve feront leur rentrée aux Journées parlementaires du PS à Avignon (4-6/09).

  • 24/08/19 | La Rochelle : le premier secrétaire du PS appelle à remettre de l'écologie dans le parti

    Lire

    En marge de l'Université d'été du PS (23-25 août), le premier secrétaire de PS Olivier Faure a appelé à accorder une nouvelle place à l'écologie dans leur réflexion, sous peine d'isolement du parti : "Il n’y a pas d’écologie viable sans le social et pas de société viable sans l’écologie", a-t-il déclaré à l'AFP. Quelques jours plus tôt, Oliver Faure avait déclaré regretté la division ente les partis de gauche (EELV et FI font leur rentrée de leur côté) alors que les municipales sont en vue.

  • 23/08/19 | Corrèze : les agriculteurs entendus par l'État

    Lire

    Le 21 août, Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a autorisé la Corrèze à valoriser ses jachères, malgré la sécheresse. En effet, c'est désormais une liste de 9 départements, dont la Corrèze, qui font l'objet de la dérogation autorisant la valorisation des jachères. Cette décision permet d'accroître les stocks destinés à l'alimentation des animaux. Face à une autre année de sécheresse, la profession a fait la demande auprès du Préfet dès le 1er juillet.

  • 23/08/19 | Charente-Maritime : de nouvelles mesures de restriction d'eau

    Lire

    L'arrêté du Préfet de Charente-Maritime du 20 août dévoile une nouvelle mesure de restriction d'eau. Si toutes les précédentes ont été reconduites, il en est une nouvelle, concernant le bassin EPMP. En effet, ce dernier est désormais en alerte "Crise", le niveau maximal. Ainsi, le Marais Sèvre Niortaise fait l'objet d'une interdiction totale des prélèvements d'irrigation agricole depuis le 21 août.

  • 23/08/19 | Aliénor en son et lumière à Cabanac-et-Villagrains (33)

    Lire

    Le 31 août, la commune de Cabanac-et-Villagrains (33) organise une grande fête médiévale, sur le site historique des mottes castrales. Après une journée festive, comprenant spectacle de fauconnerie et banquet médiéval, un spectacle son, lumière et costume d'époque "Aliénor en terre gasque" prendra place à la nuit tombée. Interprétée par des acteurs bénévoles, l'histoire sera contée en français et gascon par les élèves adultes du cours de Gascon de Cabanac. A noter la participation des écuries de St Selve sous la direction de Franck Reyne qui dirige également les cavaliers de la Bataille de Castillon. Programme en ligne

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le Reggae Sun Ska veut rester en Médoc

23/04/2019 | La vingt-et-unième édition du festival Reggae Sun Ska se tiendra les 2, 3 et 4 août prochains au domaine de Nodris, à Vertheuil. La programmation a été dévoilée.

Reggae Sun Ska 2019

Du 2 au 4 août, le festival Reggae Sun Ska reprend pour la deuxième année ses quartiers médocains au sein du domaine de Nodris, à Vertheuil, dans le Médoc. Il y a quelques jours, les organisateurs de l'évènement ont dévoilé une programmation riche et plus ambitieuse que celle de l'an dernier, et pour cause : elle avait été réalisée en quelques mois après l'annonce du départ du campus universitaire bordelais. Avant même l'ouverture des portes, le département réfléchit déjà à "sanctuariser" et développer le nouveau site du Reggae Sun Ska, et ces derniers pourraient bien décider d'y rester...

Divorce compliqué

Malgré une édition 2018 plutôt compliquée, les quelques mois d'urgence dans laquelle s'est faite l'organisation aura tout de même permis à 27 000 festivaliers de se déplacer sur le site du domaine de Nodris, à Vertheuil (Médoc), pour pouvoir assister au concert de la cinquantaine de groupes à l'affiche de l'un des plus gros festivals de la région.

Après avoir occupé pendant quatre ans le domaine universitaire, le Reggae Sun Ska a effectué l'an dernier sa migration à 65 kilomètres de là et réduit assez considérablement sa capacité d'accueil (65 000 entrées en 2017) après quelques complications (notamment des dépôts de plainte de riverains) et un courrier des maires des communes alentours plutôt explicite. Pourtant, lorsqu'on regarde la programmation de la vingt-deuxième édition du festival de musiques actuelles, on ne peut s'empêcher ni de penser que cette année de transition n'était qu'un tremplin pour mieux rebondir, ni de se dire que l'inscription du reggae jamaïcain au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco ne pouvait qu'aider à ce nouveau souffle.

Menu éclectique

Jugez plutôt : du 2 au 4 août prochain, le festival verra défiler des têtes d'affiches dépassant, pour certaines, largement le simple spectre des connaisseurs. La "lionne de la jungle" Calypso Rose, le sulfureux Buju Banton (également de passage au Summerjam de Cologne), l'habitué Alpha Blondy, la référence du reggae roots Don Carlos, les rois du trip-hop Morcheeba, l'aîné de la fratrie Ziggy Marley ou l'initiateur du "sweggae" Patrice Bart-Williams, les français de Dub Inc ou la brésilienne Flavia Coelho font ainsi partie de la vaste programmation qui s'étalera sur les trois jours de l'évènement.

Si vous voulez tout voir et tout écouter, il vous en coûtera d'ailleurs 95 euros (c'est le prix du pass trois jours en prévente) ou une quarantaine d'euros pour la journée. A noter qu'un espace spécialement dédié aux enfants (de zéro à douze ans) fera son retour. Animé par l'espace jeunesse de Pauillac, il proposera de nombreuses animations et des sessions musicales avec des artistes issus de la programmation. 

Nouveau propriétaire ?
Si, globalement et malgré une jauge de spectateurs en baisse, le "retour" aux sources de l'an dernier a été salué par de nombreux festivaliers, le Reggae Sun Ska pourrait bien rester dans son nouvel ilôt de plus de 30 hectares. En effet, le département de la Gironde pourrait bientôt racheter le domaine de Nodris. Cette intention avait déjà été mentionnée en octobre 2018 lors de la signature d'un Contrat Ville d'équilibre avec la communauté des communes du Médoc Coeur de Presqu'île et la commune de Lesparre-Médoc.

Début avril, le président du conseil départemental, Jean-Luc Gleyze, a donné des premiers éléments sur ce que devrait être un vaste projet "à la Darwin", qui viendrait conforter indirectement la nouvelle place du Reggae Sun Ska dans le paysage : débats, expositions, projets locaux d'économie sociale et solidaire, création d'une micro-ferme en maraîchage pour alimenter les cantines du secteur, fabrique à idées... les entrées ne manquent pas, et le département assure que le projet pourrait même n'être qu'un "ballon d'essai" voué à se renouveler. Le département pourrait ainsi se porter acquéreur du domaine pour 1,48 million d'euros. Le projet sera discuté en plénière départementale lors de la prochaine assemblée, en juin. Et assurer, du même coup, un avenir tout tracé aux rois du reggae made in Gironde.

L'info en plus : la programmation complète et toutes les informations pratiques sur l'édition 2019 du Reggae Sun Ska sont à retrouver sur le site internet www.reggaesunska.com

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Reggae Sun Ska

Partager sur Facebook
Vu par vous
2879
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !