Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Le souvenir de la Grande Guerre plane sur le Salon

23/03/2014 | A l'occasion du centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, le Salon du Livre se souvient

La Grande Guerre au Stand Aquitaine, grande

1914-2014, un centenaire que le Salon célèbre, évidemment. Qu'il s'agisse des grosses maisons d'édition où de plus petites enseignes présentes Porte de Versailles, de très nombreux stands rappellent aux visiteurs combien il est important de se souvenir de cette guerre qui, il y a cent ans maintenant, allait bouleverser les esprits. Ouvrages historiques, documents d'archives, livres de photographies d'époque, exposition évoquant le rôle des femmes entre 1914 et 1918, célébrations d'auteurs tués ou blessés au front à l'image d'un Guillaume Apollinaire ou d'un Charles Péguy, les livres ont bonne mémoire. Plusieurs stands aquitains participent également à cette commémoration en présentant des ouvrages consacrés à la Grande Guerre.

L'insoumis de Nicolas Bardinat, éditions Atlantica: Interpellé par le pacifique monument aux morts d'un village du Haut-Adour, Nicolas Bardinet rend hommage, avec l'Insoumis, à tous ces Pyrénéens confrontés, de près ou de loin, à la guerre de 14-18. Dans un récit romanesque où sentiments amoureux et attachement à la terre natale se heurtent, violemment, à la mobilisation générale du 2 août 1914, jour où la patrie à convoqué des milliers d'hommes au front pour combattre l'ennemi allemand. Comme l'indique le bandeau entourant ce livre, "En 1914, certains ont dit non", faisant ainsi référence aux hommes qui, au début de la Grande Guerre, n"ont pas rejoint immédiatement leur affectation. Un roman très réussi qui mêle tendresse, sensibilité, réalisme et réflexion sur le devoir de s'engager pour la patrie. 

Tache d'encre de Stéphane Millerou et Quitterie Laborde, éditions Les P'tits Bérets: La littérature jeunesse aussi célèbre le centenaire de 14-18. Dans Tache d'encre, paru ce 20 mars 2014, Stéphane Millerou raconte comment la mobilisation des hommes est vécue et perçue par les enfants depuis leurs salle de classe. Discours patriotiques d'un instituteur obsédé par la revanche, départs des papas pour le front, travaux des champs avec les mamans en attendant le retour du chef de famille, manque de nouvelles, attentes de lettres, peurs de ne pas voir revenir les soldats, lassitude face à cette guerre qui n'en finit pas... Partant de l'automne 1914 et s'achevant le 11 novembre 1918, ce livre évoque avec émotion la difficulté de grandir en temps de guerre, d'être homme avant l'heure au moment où les pères s'éloignent dans la noirceur et la triste réalité du front. A noter, les superbes illustrations de Quitterie Laborde dont la finesse et la justesse du trait s'accordent parfaitement à cette histoire dans l'Histoire.

Le club des neurasthéniques de René Dalize aux éditions L'arbre vengeur: Manière différente de se souvenir, l'édition inédite de l'oeuvre d'un homme mort pour la France pendant la Première Guerre Mondiale. C'est ce qu'ont fait les éditions L'Arbre vengeur avec la récente et inédite publication du Club des neurasthéniques de René Dalize, ami d'enfance de Guillaume Apollinaire mort au combat le 7 mai 1917. Un siècle après donc, ce livre sort enfin de l'ombre dans sa version complète, après avoir été publié en feuilletons et reçus avec grand enthousiasme par les lecteurs du journal "Paris Midi" dans les années 1900. Ecrit en 1912, ce roman au titre étrange plonge le lecteur dans l'univers de snobs parisiens qui ont érigé la neurasthénie en art de vivre, créant ainsi un club très fermé où seuls le désenchantement et le pessimisme sont tolérés. Drôle, décalé, inattendu, ce livre confirme le talent reconnu il a quelques 110 ans d'une plume envolée trop tôt.

 

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
668
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !