Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/20 | L’hôpital de La Rochelle active son plan blanc

    Lire

    Le Groupe hospitalier Littoral Atlantique, qui regroupe les établissements de La Rochelle/Ré/Aunis, Rochefort et Marennes/Oléron, a activé mardi le niveau 1 de son plan blanc. Le nombre de patient Covid-19 est passé de 4 à 8 cette semaine, dont un en réanimation. Si le nombre de cas à l'échelle du Département reste faible (taux d'incidence <50 pour 100 000 habitants), le service réanimation est déjà sous tension, avec 2 places disponibles. Une unité spéciale Covid sera mise en place début octobre.

  • 25/09/20 | Bordeaux célèbre Mauriac

    Lire

    À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de François Mauriac, les bibliothèques de Bordeaux proposent tout au long de l’automne une saison dédiée à l'écrivain, journaliste et Prix Nobel de la littérature. Conférences, expositions, projections et match d'improvisation exploreront les résonances contemporaines des engagements de François Mauriac, au travers de documents rarement montrés voire pour certains inédits. Point d’orgue de la saison, l’exposition "Écrire, c’est agir", à la bibliothèque Mériadeck du 5 novembre 2020 au 17 janvier 2021. http://mauriac2020.bordeaux.fr

  • 25/09/20 | Angoulême : vers un festival de la BD en deux temps

    Lire

    Au vu du contexte sanitaire, les organisateurs du FIBD s'orientent vers un festival en deux temps. Un premier temps, une version modifiée avec des événements à Angoulême et hors les murs sur les dates initiales du 28 au 3& janvier), "répondant aux contingences en vigueur imposées par la pandémie". Un deuxième temps en présentiel à Angoulême, à la période printemps-été, pour rassembler plus de monde. Le contenu du projet sera présenté dans les prochaines semaines.

  • 25/09/20 | Nouvelle-Aquitaine : le don entre particuliers boosté par la crise sanitaire

    Lire

    L'application de dons bordelaise Geev a réalisé un classement des régions les plus actives en matières de dons entre particuliers. « Si le don a le vent en poupe ces dernières années, il a connu un essor particulier pendant la crise sanitaire », affirme la société. Ainsi, la société a dénombré les dons par régions entre février et juillet. La Nouvelle-Aquitaine est quatrième du classement "dons d'objets" avec 126 000 dons, derrière l'Île de France (458 000), les Hauts de France (171 000) et l'Auvergne-Rhône Alpes (143 000).

  • 24/09/20 | Covid-19: après les premiers tests, l'UPPA reste vigilante

    Lire

    Dans la matinée du mardi 22 septembre 2020, le Laboratoire Bio-Pyrénées a réalisé sur le campus de Pau une campagne de 200 tests de dépistage à la Covid-19 auprès des étudiants. Celle-ci a révélé 6 cas positifs à la Covid-19 sur les 107 prélévements nasopharyngés analysés par PCR, soit 5,6 % des étudiants testés. Un résultat qui incite l'Université "à rester vigilante" au regard de la moyenne au niveau nationale du taux de positivité (6.2 % au 23/09/20 à 14h) et des moyennes départementales publiées le 17/09/20 : Pyrénées-Atlantiques (4.2%), Landes (4.8 %) et Hautes-Pyrénées (3.1%).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les crayons de la justice, exposition sur la presse judiciaire à Saint-Just-le-Martel (87)

17/01/2020 | Onze grands noms du dessin de presse judiciaire sont réunis autour d'une exposition à Saint-Just-le-Martel. Parmi eux l'auteur périgourdin, Jean-Louis Savignac.

Jean-Louis Savignac, participe à l'exposition des "crayons de la justice à Saint Just le Martel

Cabu, Plantu, Lemarie, Tignous, Riss, Peyrucq, Tournade, Savignac, Guillot, Herrenschmidt et Pichon. Onze grands noms du dessin de presse judiciaire à Saint-Just pour les "crayons de la justice" jusqu'au 17 avril. Y sont évoqués l'affaire Papon, Barbie, Colonna, Emile Louis, Le sang contaminé et des dossiers régionaux, comme le double meurtre de Saussignac. Rencontre avec Jean-Louis Savignac, journaliste périgourdin retraité, et toujours dessinateur de presse, qui évoque l'exposition et la création d'un centre permanent du dessin de presse qui est déjà une réalité dans ce village de Haute-Vienne.

Saint-Just-le Martel, commune de la Haute-Vienne, à une quinzaine kilomètres de Limoges, 2600 âmes, a atteint sa renommée grâce au dessin de presse. Depuis 1982, la commune et son association Saint-Just culture loisirs, organisent un salon du dessin de presse et de l'humour dans la salle des fêtes chaque automne. Au fil des ans, le salon a grandi, pour atteindre lors de la dernière édition les 25 000 visiteurs.
Jean-Louis Savignac, journaliste localier retraité et dessinateur de presse périgourdin, fréquente ce lieu depuis l'origine. En 1982, il était jeune rédacteur au journal l'Echo à Limoges. Son premier dessin de presse judiciaire a été publié lors d'un procès d'Assises. Au fil des années, Jean-Louis Savignac a côtoyé les plus grands noms du dessin de presse : Cabu, Wolinski, Tignous, victimes de l'attentat de Charlie Hebdo, Plantu, Guillot, Riss. Tous ont participé ont participé à ce salon du dessin de presse, devenu au fil des ans, international.
Ses concepteurs ont souhaité cette fois aller plus loin en organisant à l'espace Loup  une grande exposition sur le thème du dessin de presse judiciaire. Cette exposition collective rassemble les “crobards” (croquis) de 11 dessinateurs témoins de plus de 20 procès d’assises mémorables, jusqu'au 17 avril. Autour d’une salle d’audience fidèlement reconstituée, ils font revivre avec leurs plumes caustiques, ironiques ou tendres des audiences de procès récents ou anciens, du procés d’Yvan Colonna à celui de Klaus Barbie, DSK, Merah, Emile Louis, ou encore l'affaire du sang contaminé. Pour sa part, Jean-Louis Savignac a croqué Emile Louis, les protagonistes de l'affaire du sang contaminé, ou encore le procès du double meurtre des inspecteurs du travail à Saussignac en Dordogne. Au total, plus de 800 dessins sont réunis. Ils sont signés Cabu, Sylvie Guillot, Noëlle Herrenschmidt, Dominique Lemarié, Michel Pichon Benoît Peyrucq, Plantu,  Tignous et Tournade.

"J'ai participé au premier salon dès 1982, j'y suis revenu tout au long des 37 années suivantes. Jeune rédacteur, admirateur de ces vedettes du crayon j'étais au départ impressionné, intimidé. On a vu débarquer dans ce village, Cabu, Wolinski, Faizant, Tignous, Loup, Piem, des dizaines d'autres, des Belges, des Américains du Nord du Sud, et même un basque en la personne de Michel Iturria. Certains sont devenus des pôtes avec lesquels on buvait des coups", témoigne avec un brin d'émotion Jean-Louis Savignac. L'auteur périgourdin a mis à disposition pour l'exposition 80 de ses dessins. 

  Un centre permanent du dessin de presse

Le bureau de Wolinski à Saint Just le Martel

Il y a quelques jours, lors du cinquième anniversaire de l'attentat de Charlie Hebdo, l’annonce par Franck Riester de la création d’un établissement consacré à la presse satirique et aux caricatures a donc quelque peu surpris la commune de Haute-Vienne et Jean-Louis Savignac. "En réalité, Saint-Just possède déjà son centre permanent du dessin de presse, car le Salon de l'humour est devenu un centre permament en 2011, avec le soutien de Gérard Vandenbroucke, fondateur du festival et  premier vice président de la Région Nouvelle Aquitaine, jusqu'à son décès en février 2019. Cet espace immense accueille près de 10 000 documents et pièces offertes par les dessinateurs et leurs familles.
En 2015, Maryse Wolinski fait don du bureau de son époux Georges Wolinski, décédé lors de l’attentat de Charlie Hebdo. Les visiteurs peuvent le découvrir. Il a été resitué dans son contexte et dans l'univers de travail de l'auteur. Avec d'autres dessinateurs, Jean-Louis Savignac a été convié à apporter son témoignage pour démontrer que ce lieu dédié au dessin de presse et de l'humour existe depuis neuf ans dans ce village de Haute-Vienne, en pleine campagne, loin de la capitale et qu'il vit à l'année. L'inauguration a eu lieu il y a bien longtemps et ceux qui font vivre cet espace sont bien rodés. Saint Just le Martel doit recevoir un émissaire du Ministère de la Culture prochainement.

Contacts: Centre International de la Caricature, du Dessin de Presse et d'Humour 7, Route du château d'eau, 87590 St Just Le Martel. Courriel: salon.humour@wanadoo.fr site internet: st-just.com Pratique: Exposition du 9 janvier au 17 avril. Ouverte du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 14 heures à 17 h 30. Entrée libre. A 13 km de Limoges en direction de Saint-Léonard-de-Noblat.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4470
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !