Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/07/20 | Le 14 juillet à Pau, les lanternes remplacent le feux d'artifice

    Lire

    A défaut de pouvoir organiser le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires, la ville de Pau a choisi une autre option. 1200 lanternes volantes seront lâchées le 14 juillet au soir depuis six sites de lancer différents, selon les règles de distanciation physique. Biodégradables et ignifugées, elles seront lâchées par les habitants qui peuvent encore s'inscrire, y compris un enfant de plus de 12 ans s'il est accompagné d'un adulte. Détails et inscriptions: www.pau.fr

  • 11/07/20 | Biarritz: un pique-nique républicain pour fêter le 14 juillet

    Lire

    La maire de Biarritz MaÏder Arosteguy et le Conseil municipal proposent aux Biarrots mardi, un pique-nique républicain au lac Marion pour fêter le 14 juillet. Limité à 1000 personnes dans le respect des normes sanitaires. Chacun est invité à venir à partir de 12 heures avec ses victuailles pour profiter, dans une ambiance champêtre, en famille ou entre amis, d’un moment convivial et musical aux normes sanitaires. Toutefois, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire sur le site de la ville: www.ville.biarritz.fr

  • 11/07/20 | L'Arsenal de Rochefort devient Grand Site de France

    Lire

    C'était dans les tuyaux, la nouvelle a été officialisée ce 9 juillet par le réseau des Grands Sites de France. L'estuaire de la Charente, Rochefort et son Arsenal ont été labellisés Grand site de France pour 6 ans - décision validée par le ministère de la transition écologique. Ce label reconnaît le travail réalisé sur la préservation durable des paysages et de l'accueil du public. Le territoire devient le 3e site du genre en Nouvelle-Aquitaine après le Marais Poitevin et la Vallée de la Vézère.

  • 10/07/20 | Caussade (47) : prison ferme pour Franken et Bousquet-Cassagne

    Lire

    Poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation la retenue de Caussade (47), Patrick Franken et Serge Bousquet-Cassagne sont condamnés par le tribunal correctionnel d'Agen à 9 et 8 mois de prison ferme assortie de la révocation d'un sursis précédent, soit 22 et 13 mois ferme. S'ajoutent 65 000€ de dommages et intérêts aux associations écologistes partie civile, 32 907 € à Enedis pour la destruction d'un poteau électrique et 2 400 euros de préjudices moral, et enfin une amende, pour la chambre d'agriculture, de 40 000€ dont 20 000€ avec sursis. Les deux hommes ont dit faire appel de cette décision.

  • 10/07/20 | Université de Poitiers : des paniers alimentaires pour les étudiants

    Lire

    L'Université de Poitiers, le Crous et l’Afev organisent la distribution de denrées alimentaires pour les étudiants présents en résidence universitaire et/ou étant inscrits à l’épicerie sociale, et aussi à ceux et celles ayant bénéficié du dispositif d’urgence mis en place par l’université de Poitiers pendant le confinement. Une inscription sur le site de l'université permet de réserver un créneau. Au total, ce sont près de 350 étudiants, qui recevront chaque semaine des colis durant tout l'été de juin à fin août.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les crayons de la justice, exposition sur la presse judiciaire à Saint-Just-le-Martel (87)

17/01/2020 | Onze grands noms du dessin de presse judiciaire sont réunis autour d'une exposition à Saint-Just-le-Martel. Parmi eux l'auteur périgourdin, Jean-Louis Savignac.

Jean-Louis Savignac, participe à l'exposition des "crayons de la justice à Saint Just le Martel

Cabu, Plantu, Lemarie, Tignous, Riss, Peyrucq, Tournade, Savignac, Guillot, Herrenschmidt et Pichon. Onze grands noms du dessin de presse judiciaire à Saint-Just pour les "crayons de la justice" jusqu'au 17 avril. Y sont évoqués l'affaire Papon, Barbie, Colonna, Emile Louis, Le sang contaminé et des dossiers régionaux, comme le double meurtre de Saussignac. Rencontre avec Jean-Louis Savignac, journaliste périgourdin retraité, et toujours dessinateur de presse, qui évoque l'exposition et la création d'un centre permanent du dessin de presse qui est déjà une réalité dans ce village de Haute-Vienne.

Saint-Just-le Martel, commune de la Haute-Vienne, à une quinzaine kilomètres de Limoges, 2600 âmes, a atteint sa renommée grâce au dessin de presse. Depuis 1982, la commune et son association Saint-Just culture loisirs, organisent un salon du dessin de presse et de l'humour dans la salle des fêtes chaque automne. Au fil des ans, le salon a grandi, pour atteindre lors de la dernière édition les 25 000 visiteurs.
Jean-Louis Savignac, journaliste localier retraité et dessinateur de presse périgourdin, fréquente ce lieu depuis l'origine. En 1982, il était jeune rédacteur au journal l'Echo à Limoges. Son premier dessin de presse judiciaire a été publié lors d'un procès d'Assises. Au fil des années, Jean-Louis Savignac a côtoyé les plus grands noms du dessin de presse : Cabu, Wolinski, Tignous, victimes de l'attentat de Charlie Hebdo, Plantu, Guillot, Riss. Tous ont participé ont participé à ce salon du dessin de presse, devenu au fil des ans, international.
Ses concepteurs ont souhaité cette fois aller plus loin en organisant à l'espace Loup  une grande exposition sur le thème du dessin de presse judiciaire. Cette exposition collective rassemble les “crobards” (croquis) de 11 dessinateurs témoins de plus de 20 procès d’assises mémorables, jusqu'au 17 avril. Autour d’une salle d’audience fidèlement reconstituée, ils font revivre avec leurs plumes caustiques, ironiques ou tendres des audiences de procès récents ou anciens, du procés d’Yvan Colonna à celui de Klaus Barbie, DSK, Merah, Emile Louis, ou encore l'affaire du sang contaminé. Pour sa part, Jean-Louis Savignac a croqué Emile Louis, les protagonistes de l'affaire du sang contaminé, ou encore le procès du double meurtre des inspecteurs du travail à Saussignac en Dordogne. Au total, plus de 800 dessins sont réunis. Ils sont signés Cabu, Sylvie Guillot, Noëlle Herrenschmidt, Dominique Lemarié, Michel Pichon Benoît Peyrucq, Plantu,  Tignous et Tournade.

"J'ai participé au premier salon dès 1982, j'y suis revenu tout au long des 37 années suivantes. Jeune rédacteur, admirateur de ces vedettes du crayon j'étais au départ impressionné, intimidé. On a vu débarquer dans ce village, Cabu, Wolinski, Faizant, Tignous, Loup, Piem, des dizaines d'autres, des Belges, des Américains du Nord du Sud, et même un basque en la personne de Michel Iturria. Certains sont devenus des pôtes avec lesquels on buvait des coups", témoigne avec un brin d'émotion Jean-Louis Savignac. L'auteur périgourdin a mis à disposition pour l'exposition 80 de ses dessins. 

  Un centre permanent du dessin de presse

Le bureau de Wolinski à Saint Just le Martel

Il y a quelques jours, lors du cinquième anniversaire de l'attentat de Charlie Hebdo, l’annonce par Franck Riester de la création d’un établissement consacré à la presse satirique et aux caricatures a donc quelque peu surpris la commune de Haute-Vienne et Jean-Louis Savignac. "En réalité, Saint-Just possède déjà son centre permanent du dessin de presse, car le Salon de l'humour est devenu un centre permament en 2011, avec le soutien de Gérard Vandenbroucke, fondateur du festival et  premier vice président de la Région Nouvelle Aquitaine, jusqu'à son décès en février 2019. Cet espace immense accueille près de 10 000 documents et pièces offertes par les dessinateurs et leurs familles.
En 2015, Maryse Wolinski fait don du bureau de son époux Georges Wolinski, décédé lors de l’attentat de Charlie Hebdo. Les visiteurs peuvent le découvrir. Il a été resitué dans son contexte et dans l'univers de travail de l'auteur. Avec d'autres dessinateurs, Jean-Louis Savignac a été convié à apporter son témoignage pour démontrer que ce lieu dédié au dessin de presse et de l'humour existe depuis neuf ans dans ce village de Haute-Vienne, en pleine campagne, loin de la capitale et qu'il vit à l'année. L'inauguration a eu lieu il y a bien longtemps et ceux qui font vivre cet espace sont bien rodés. Saint Just le Martel doit recevoir un émissaire du Ministère de la Culture prochainement.

Contacts: Centre International de la Caricature, du Dessin de Presse et d'Humour 7, Route du château d'eau, 87590 St Just Le Martel. Courriel: salon.humour@wanadoo.fr site internet: st-just.com Pratique: Exposition du 9 janvier au 17 avril. Ouverte du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 14 heures à 17 h 30. Entrée libre. A 13 km de Limoges en direction de Saint-Léonard-de-Noblat.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4172
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !