Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

  • 19/10/18 | Hot Vienne et son colloque international

    Lire

    Dans le cadre de la saison culturelle Hot Vienne, Limoges se la joue jazz. Passionnés du jazz de renom se retrouveront lors du colloque international dédié au jazz du 22 au 24 octobre à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges. Durant ces 3 jours, les 25 intervenants se succéderont pour s’exprimer sur les figures emblématiques du genre autour de thèmes l’écriture du jazz ou son histoire à Limoges. Entrée libre et gratuite.

  • 18/10/18 | Floirac : budgets participatifs n°2

    Lire

    A Floirac dans le cadre de la 2ème édition des budgets participatif, 160 000 € ont été réservés par le conseil municipal pour financer ces actions proposé par les habitants, dont 60 000 € pour des projets visant à améliorer le cadre de vie en milieu scolaire. 45 projets ont été déposés: 35 pour la ville, 10 pour les écoles. Le vote est désormais ouverts aux habitants jusqu'au 29 octobre, pour l'élection de 4 projets de ville et 3 projets d'écoles. Les 45 projets déposés sont présentés sur internet et à la M.270, où une urne est disposition pour le vote qui peut aussi se faire sur internet.

  • 18/10/18 | Une journée de travail autour des migrations

    Lire

    Samedi 20 octobre, de 9h30 à 17h le département DEFLE de l’Université Bordeaux 3 Montaigne à Talence accueille une journée de travail des Etats Généraux des migrations en Gironde portés localement par le collectif d'associations Collectif Réfugiés Solidarité 33. L'occasion à travers 6 ateliers de réfléchir et être force de proposition sur des thèmes liés à l'action, à la communication, et à la structuration du collectif, ainsi qu'aux conditions d’accueil des personnes migrantes en France, et particulièrement en Gironde. L’objectif est de préparer les actions que ce collectif militant veut organiser tout au long de l’année.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les Fidèles au TnBA : famille je vous hais...

19/10/2010 |

Les Fidèles au TnBA : famille je vous hais...

Les Fidèles est une histoire de famille. De mémoire et de généalogie, de la trace laissée par les anciens sur les nouvelles générations, de fantômes qui hantent les rêves au présent, de l'impact des bons et mauvais souvenirs et plus généralement de l'enfance abîmée. Annie Rozier n'a pas échappé à cette lignée, une hérédité dont elle subit chaque jour le poids. La famille d'Annie est fidèle à ses racines, des ancres malodorantes et rouillées qui empoisonnent toute forme de vie. Cette pourriture qui émane de l'écriture d'Anna Nozière, prend toute sa force sur scène, dans une performance chorale éclatante servie par une troupe de « morts-vivants » qu'on aimerait croiser plus souvent sur le plateau. Au Théâtre national de Bordeaux Aquitaine jusqu'au 22 octobre.

Le poids de l'hérédité
Dans la famille Rozier, il y a la mère, personnage central de la pièce, figure de la maternité hystérique et violente, qui impose chaque jour son monde de la terreur. Secondée dans sa tâche par l'oncle d'Annie et ses grosses mains de Général qui pensent un peu trop au "fion", elle vit aux côtés d'un mari passif mais tout autant destructeur par son silence et son aveuglement. A eux trois, ils sont une tornade qui broie les existences d'Annie et de sa soeur adoptive Monique, la" bâtarde", celle qui subit les coups et les humiliations sans sourciller. Terrible défouloir.  Un tableau de famille obscur, s'il n'y avait la présence de la grand-mère, seule once de douceur, abri de fortune qui sent bon le lait chaud pour quelques heures. L'histoire d'Annie Rozier et de ses "fidèles" n'est pas belle. Elle est une intrusion dans le pathétique, les vérités indigestes et dérangeantes, les réalités sociales qu'on sait taboues. Elle est racontée par Annie, le regard exterieur porté sur son propre malheur, la parole franche et crue, pour ne rien cacher, y compris ses plus bas instincts. Un conte de la cruauté, autant effroyable que drôle, terriblement cynique et hilarant parfois, distancié de la réalité. Sans doute la clé de ce détachement qui traverse la pièce et nous laisse à notre place de spectateur, sans empathie ni compassion. Les Fidèles n'est pas une écriture de l'émotion, n'a pas pour ambition de porter un jugement, ne se place pas dans la catégorie des témoignages. Elle est un regard singulier sur le poids de l'hérédité, le hasard de la naissance, la question de l'enfance: celui d'Anna Nozière qui imagine une pièce entre vivants et revenants, entre visions cauchemardesques et réalité abrupte, entre cocasserie et atrocité. Un style très particulier qu'elle met en scène pour mieux illustrer sa façon de voir, son propre répertoire. 

Une insanité perfide et comique
Éloignée du naturalisme, Les Fidèles est une pièce intégrale qui pour reproduire sur le plateau cette dualité formelle, narrative et discursive, porte un soin infini à chaque pan de l'œuvre. Si la pièce jouée manque encore un peu de maturité, notamment dans la première partie qui peine à trouver son rythme, la finalité prend son sens dans cette minutie apportée aux éléments: texte, jeu et scénographie. La langue brute et poétique, viscérale, est d'un impact sans retenue, limpide. Annie: « Jetée là, j'ai erré dans un mauvais rêve: ma longue vie de 10900 jours » / Ma mère laissait crever tout raide nos rêves... Des vipères sortaient de sa bouche » / "Mon oncle faisait de moi un haut le cœur à l'infini. » La fantasmagorie présente dans l'écriture ne prend vie que sur scène, à travers les visions de l'auteur, la direction qu'elle indiqueaux comédiens. Sur le plateau, la folie domine, une insanité perfide car comique. Les scènes de meurtres fantasmés côtoient l'hilarité d'un enterrement déjanté. Un grand écart servi par une troupe de comédiens d'exception, à commencer par la mère - Virginie Colemyn -, incroyable incarnation de la déraison, qui offre ici unmoment de comédie jubilatoire. Baignés dans cet enfer rouge et marron, les personnages se détruisent au son de l'accordéon, virevoltent et s'écroulent, morts ou fous, peut-être les deux. Happés par les entrailles de la terre, les fidèles devront céder à la spirale qu'ils ont engendrée, et rejoindre leur lignée comme le veut leur destinée. Tuberculose, leucémie, maladie de pique plancher... rien n'est trop pourri pour ces fantômes du présent dont Annie doit se débarrasser encore et encore. Un fardeau lourd à porter pour ce gabarit réduit, dont on ne sait où mènera sa lutte acharnée et vitale. 

 Hélène Fiszpan

Les Fidèles, Histoire d'Annie Rozier / Mise en scène Anna Nozière
Au TnBA jusqu'au 22 octobre / 05 56 33 36 80 /billetterie@tnba.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
628
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !