Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/12/20 : Bordeaux-L'Observatoire girondin des libertés publiques organise ce vendredi 4 décembre 18h, Place de la Victoire, un rassemblement contre la loi "Sécurité Globale". Dans ce cadre, la mobilisation du 28 novembre avaient déjà réuni 20 000 personnes+ d'info

03/12/20 : Ce 3 décembre, les communes de Bordeaux et Le Tourne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue pour la période du 9 au 11 mai 2020.

03/12/20 : Valéry Giscard d'Estaing est mort ce 2 décembre à 94 ans. Son élection en 1974 a été considérée comme un tournant dans le cours de la société française avec l'abaissement à 18 ans de l'âge de la majorité et le soutien à la loi sur l'IVG de Simone Veil

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/12/20 | Une unité de méthanisation à Saugnacq-et-Muret

    Lire

    La société BFM Biométhane a été créée par trois entreprises agricoles pour porter une unité de méthanisation à Saugnacq-et-Muret dans les Landes. Dans le cadre du projet, plutôt que d'être détruites avant l'implantation de la culture principale, les cultures intermédiaires seront valorisées grâce à la méthanisation à des fins énergétiques. Le projet permettra d'éviter l'émission de 4600 tonnes équivalent CO2. Pour la construction de cette unité de méthanisation, la Région vient d’allouer une subvention de 700 000 euros.

  • 04/12/20 | La Flow Vélo poursuit son développement sur Grand Cognac

    Lire

    La Flow Vélo, qui relie l’Ile d’Aix à Thiviers longe le fleuve Charente et termine son tracé au coeur du Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin. Un plan global d’aménagement a été élaboré pour mettre en œuvre le tracé définitif en garantissant la qualité et la sécurisation du parcours. C’est dans ce contexte que l’agglomération de Grand Cognac prend en charge la réalisation d’un linéaire de 35km au travers 3 phases de travaux. La 3ème phase, correspondant à l’aménagement entre Jarnac et Angeac bénéficie d’une aide régionale de 316 000 euros.

  • 04/12/20 | Restauration des zones humides en Corrèze

    Lire

    Dans le cadre de l'appel à projets « restauration des zones humides de têtes de bassin versant », la communauté de communes Ventadour-Egletons-Monédières en Corrèze, propose d'accentuer son action avec la reconquête pastorale de zones humides dégradées du bassin versant du ruisseau d'Egletons, ainsi que la restauration des fonctions hydrologiques et du potentiel d'autoépuration de la zone humide du Maumont. La Région vient d’attribuer une aide de 61 000 euros à la Communauté de Communes pour les travaux d’investissement.

  • 03/12/20 | Exelus poursuit sa quête de l'innovation

    Lire

    La société bordelaise Exelus, spécialisée dans la télé-médecine, lance un programme afin que la start-up soit LA référence dans ce domaine pour les professionnels de santé. Ce qui fait qu’elle se démarque? Son offre complète et évolutive ainsi que son avance en matière d’innovation. Un programme qui mobilisera 13 salariés jusqu’en mars 2022. Exelus reçoit le soutien du Conseil régional avec une aide à hauteur de 400 000€. Pour information, la start-up commercialise depuis 2016 la plateforme de télé-médecine Nomadeec, leader sur le marché français.

  • 03/12/20 | Le projet « Dock de légumes » va voir le jour

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente de la Région Nouvelle-Aquitaine, celle-ci vient d’attribuer une aide de 55 842 euros au projet « Dock de légumes » porté par la Communauté d’Agglomération de Grand Angoulême. Cette action vise à préfigurer les équipements et services collectifs nécessaires pour sécuriser et développer les productions maraîchères biologiques et locales. Plusieurs études ont déjà été menées afin de réaliser l’état des lieux de l’écosystème agricole et alimentaire territorial notamment.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Pau: Les idées mènent le monde... au rythme des passions

17/10/2017 | La 4ème édition du Festival littéraire palois «Les idées mènent le monde», revient du 17 au 19 novembre à travers le thème «Passion, passions». Les 20 premiers invités sont désormais connus.

François Bayrou, Maire de Pau, Président de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées et Philippe Lapousterle, Commissaire général, ont dévoilé la première liste d'invités des 4èmes rencontres Les Idées mènent le Monde, du 17 au 19 novembre 2017

Trouver un thème au festival littéraire « Les idées mènent le monde », n'est visiblement pas chose facile. Car celui-ci a une double paternité : François Bayrou, le Maire de Pau, père "spirituel" du festival et Philippe Lapousterle, régisseur quotidien et "séculier" de l'évènement depuis son poste de Commissaire général. Mais cette année, « nous avons choisi tous les deux, d'emblée, le même sujet», assure François Bayrou. L'évidence était donc partagée à choisir la Passion, comme clef d'entrée à l'évènement, avec pour intitulé exact : « Passion, passions ». De quoi certainement continuer à susciter la venue de visiteurs déjà très nombreux (30 000 l'an dernier) et fidèles au rendez-vous palois, avec encore et toujours des invités de renoms aux passions variées.

L'émulation intellectuelle autour des idées, par la discussion et les échanges, telle est la vocation chaque année renouvelée du grand rendez-vous palois « Les idées mènent le monde », présenté en fin de semaine dernière par François Bayrou et Philippe Lapousterle.

Un "Tome 2" de l'édition 2016
« Nous sommes dans une période qui permet de vérifier que les passions mènent le monde. Le caractère passionnel, les émotions semblent dépasser le rationnel; ça se lit dans les destins individuels et collectifs. On voit par exemple que le rôle de la passion dans le sujet religieux devient dominant sur toute une partie de la planète, y compris dans les sociétés construites sur la raison. On le voit aussi dans l'univers médiatique et la place qu'il accorde à une approche par le passionnel », c'est ainsi qu'en avril dernier François Bayrou présentait le thème de l'édition 2017 prévue les 17, 18, 19 novembre prochains. Un thème au singulier et au pluriel (« Passion, passions »), car « il y a aussi les passions, c'est à dire, les goûts, les hobbies qu'ils soient artistiques, culturels ou sportifs... Dans les virages des stades de foot, la passion occupe plus d'espace que l'objet de la passion.", ajoutait-il. Au total, c'est bien la question d'un univers qu'on croyait devenu rationnel qui bascule à nouveau vers le passionnel. "La passion s'est imposée comme des pierres de touche de la société dans laquelle nous vivons... A tel point qu'on se demande où est la raison dans tout ça..."

Pour Philippe Lapousterle, l'édition 2017 et son thème passionné sont en effet, la suite de l'édition 2016 qui explorait quant à elle le Progrès. « Un Tome 2 » en quelque sorte. « Le progrès c'était les espérances des 18 et 19èmes siècles. L'homme maîtrise son destin et ses passions. La passion est alors, la pire des souffrances et des difficultés... jusque dans les années 1980 où il s'agit alors de suivre ses envies, d'assumer sa destinée personnelle. Désormais la passion, est devenue quelque chose de beau. Cette exaltation de la passion ça a un impact considérable sur nos vies collectives et personnelle. On passe même maintenant de la post-modernité, à la post-vérité. Désormais le ressenti de chacun est au moins aussi important que la vérité. C'est la vérité de chacun qui passe avant. » De la Passion aux fake news, Les idées mènent le monde on le voit, ouvrira une fois encore grands et larges les débats.

"Un moteur intérieur qui s'appelle passion"Les horizons de la pensée sont donc volontiers ouverts, à l'image des domaines de prédilection des personnalités qui participeront aux débats et échanges de cette mi-novembre : des auteurs, écrivains, essayistes, des explorateurs, des journalistes, des personnalités politiques, un chef d'orchestre, des personnalité de thèâtre et du cinéma, un cuisinier, des médecins... "Des personnalités dont les réflexions, l'expérience, le cheminement personnel et professionnels, les qualifient pour un échange unique" souligne Le Maire de Pau, appuyé par son commisssaire général. "Ils ont tous une chose qui les relie, ce sont tous des gens qui ont un moteur intérieur qui s'appelle la passion". 

Parmi les vingt premiers noms annoncés en fin de semaine dernière : les journalistes Ruth Elkrief et Raphaelle Bacquet, Claire Chazal, mais qui viendra, elle, parler de sa passion pour la danse classique, Jean-François Kahn, Jean-Claude Cazanova, Raphaël Glucksman qui parleront "des passions démocratiques", des passionnés d'aventures comme Jean-Louis Etienne, Titouan Lamazou, de littérature, avec l'écrivain Jean-François Ruffin, le cinéaste Bertrand Tavernier, "qui ne parle pas cinéma mais qui est cinéma" selon Philippe Lapousterle.
D'autres noms encore : Alex Taylor, et sa passion pour l'Europe, Frédéric Tissot, fondateur de Médecins du monde et à la vie hors du commun, l'urgentiste Patrick Pelloux, l'humoriste Smaïn ou encore le discret Daniel Cordier, résistant, secrétaire de Jean Moulin et historien. Il est un des derniers Compagnons de la Libération encore en vie et interviendra lors de la première journée de la manifestation sur le thème de la passion de l'engagement. A ses côtés sur la même thématique, Robert Badinter, avocat, ancien Garde des sceaux à qui la France doit l'abolition de la peine de mort sera lui aussi présent à Pau le 17 novembre. Deux témoignages indispensables à encore pouvoir entendre et donc à ne pas manquer.

Pour assister à ces rencontres, complété par un Salon du livre axé sur les plumes et éditeurs béarnais, rendez-vous au Palais Beaumont. Réservation (gratuite mais indispensable) ouverte à compter du 9 novembre auprès de l'Office du tourisme de Pau-Pyrénées.

Plus d'infos: Les idées mènent le monde

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Cature d'écran Youtube- Pau Béarn Pyrénées

Partager sur Facebook
Vu par vous
54873
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !