Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Rencontres littéraires : le progrès fait débat à Pau

09/11/2016 | Les rencontres littéraires « Les idées mènent le monde » aborderont leur troisième édition à Pau du 18 au 20 novembre. Elles ont pris pour thème le progrès.

François Bayrou aux côtés de Philippe Lapousterle

Un ordinateur bat un champion du monde de jeu de go, réputé indétrônable, et voilà nos certitudes qui s’effondrent. La machine est-elle devenue plus intelligente que l’homme ? L’exemple est volontiers choisi par François Bayrou, le maire de Pau, pour illustrer le thème des 3es rencontres littéraires « Les idées mènent le monde ». C’est-à-dire cette année, le progrès. Cette grand’messe de la réflexion se déroulera du vendredi 18 au dimanche 20 novembre en présence de personnalités venues d’horizons très divers. L’entrée est gratuite. Les places peuvent d’ores et déjà être réservées. Mieux vaut se dépêcher. On s’y bouscule.

Si une réalisation paloise peut être considérée comme l’enfant de François Bayrou, c’est bien celle-là. Agrégé de lettres classiques, ancien ministre de l’Education nationale et passionné d’Histoire (on lui doit un livre sur Henri IV, « le roi libre »), le maire de Pau s’est empressé, dès qu’il a été élu, de mettre en place ces rencontres où les idées et les discussions sont reines.

L’exemple palois

Le succès a été au rendez-vous. Misant sur la notoriété de leurs invités et associés à un salon du livre, les rencontres littéraires organisées dans le splendide centre de congrès qu’est le Palais Beaumont, ont vite attiré la foule. L’année dernière, pour leur deuxième édition, 25 000 personnes s’y sont retrouvées, se réjouit l’édile. Tout en insistant sur le souci d’économie qui préside à l’événement.

 Philosophes, anciens ministres, comédiens, scientifiques, médecins, artistes… Les invités viennent en effet là à titre gracieux, assure-t-il. Cerise sur le gâteau, l’an passé, l’inscription budgétaire de 260 000 € n’a pas été atteinte alors que la totalité du mobilier a été renouvelée pour trois ans et la sécurité renforcée. Une manière de montrer au passage que ce qui peut se faire à Pau pourrait aussi s’appliquer à une échelle plus vaste. Suivez les regards du côté de l’Elysée ou de ses ministères.

Est-ce que l’on s’améliore ? Est-ce que l’on change ?

Après le bonheur et l’enfance, « Les idées mènent le monde » s’arrêtent aujourd’hui sur la notion de progrès. Le sujet a été retenu après moult discussions par François Bayrou et son complice de longue date, le journaliste Philippe Lapousterle.

Le moins que l’on puisse en dire, c’est que le thème est vaste. Car il ouvre des portes innombrables. Outre la suprématie que la machine, création de l’homme, pourrait prendre sur celui qui l’a inventée, on peut également se demander « si l’Humanité d’aujourd’hui est supérieure aux Egyptiens, aux Grecs anciens et même à l’artiste des grottes de Lascaux » s’interroge l'élu béarnais.

« Un deuxième aspect important concerne le progrès personnel. Est-ce que l’on change ? ». Le patron du Modem sourit à l’idée qu’il aurait pu inviter à Pau quelques personnalités politiques majeures pour en discuter. « Mais je crois que, ces jours-là, ils seront un peu pris ».

Autre question et non des moindres : progresse-t-on dans la communication ? Est-ce que Internet permet aux gens de mieux se rencontrer ?

De même, y a-t-il un progrès social ? « les deux derniers siècles de la société française ont été entièrement construits autour de l’idée qu’il y aurait un progrès économique continu nourrissant un progrès social continu. Force est de reconnaître qu’aujourd’hui, on n’en n’est plus tout à fait sûr ». Quant à savoir si la sagesse ou la philosophie sont susceptibles de progresser, le débat est ouvert.

Depuis 50 ans, un monde qui doute

Pour Philippe Lapousterle, ces questions revêtent d’autant plus d’intérêt que nous avons sombré depuis une cinquantaine d’années dans une période d’incertitudes. Auparavant, explique-t-il, les gens pensaient aller forcément vers un monde meilleur. Puis, « plus encore que la chute des idéologies, le doute s’est installé. Cela explique l’incroyable pessimisme des Français. Le progrès est descendu de son piédestal. Alors qu’il mettait autrefois tout le monde d’accord, il est devenu un facteur de division. Il a été contesté ».

Un « grand basculement » que François Bayrou juge fascinant. Le maire de Pau en prend pour exemple les courants philosophiques qui, au sein de l’Islam, « considèrent que l’enjeu est de revenir à la société, aux pratiques, aux modes de vie, aux vêtements et aux lois du VIIe siècle ».

Sans oublier, dans un tout autre domaine, le débat engagé autour du patrimoine écologique et de l’idée selon laquelle, pour certains, « le progrès ruine ». « Je suis persuadé que l’on aura des discussions passionnantes ».

 Des hôtes de marque

Une trentaine d’invités de renom en discuteront à Pau. On trouvera là des journalistes, comme Laure Adler ou Jean-François Kahn, des politiques comme Luc Ferry et Thierry Breton, anciens ministres de l’Education nationale et de l’Economie. Le collectionneur d’art (Bernard Descamps) côtoiera le général d’armée (Elrick Irastorza). L’acteur (Jacques Weber) croisera le paléoantropologue (Pascal Pick). Le glaciologue (Jean Jouzel) saluera le philosophe des sciences (Etienne Klein) et une kyrielle d’écrivains, tel Bernard Werber, auteur de la trilogie des fourmis. Pour ne citer que quelques noms. Beaucoup étant sans doute persuadés, comme l’a écrit le journaliste et sociologue Philippe Meyer que « le progrès a encore des progrès à faire ».

Le programme, les invités et la réservation des places :

http://www.lesideesmenentlemonde.fr

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
5506
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !