Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les jeunes talents de la musique ancienne investissent Saint-Amand-de Coly

02/08/2019 | Les stagiaires de l’académie de musique ancienne ont investi Saint-Amand de Coly. Ils donneront deux concerts, les 6 et 7 août, autour d'un oratorio de Telemann.

A gauche, Inaki Encina Oyon, directeur artistique de l'Académie en pleine répétition

Chaque année, depuis 2002, un des moments forts du festival de musique du Périgord noir, c'est la représentation de l'Académie de musique ancienne. Depuis le week-end dernier, une trentaine de jeunes musiciens, en fin d’études ou jeunes professionnels, travaillent le dernier oratorio de Georg Philipp Telemann, sous la direction artistique d’Inaki Encina Oyon. Ces jeunes venus du monde entier s'approprient le village de Saint-Amand de Coly pendant une semaine qui se clôturera par deux concerts les 6 et 7 août à l'abbaye. L’ambiance des répétitions est agréable et studieuse.

 A Saint-Amand-de-Coly en Périgord noir, il n’est pas rare au coeur de l’été, d’être interpellé par des chants ou des notes de musique. La raison, c’est dans ce village classé parmi les plus beaux de France, qu’est née en 2001, l’académie baroque internationale. Il s’agit du projet phare du festival du Périgord noir, qui fête cette année sa 37e édition.  Placée depuis quatre ans sous la direction artistique d’Inaki Encina Oyon, l’Académie se déroule cette année du 28 juillet au 8 août et a pour thème « der tag des Gerichts"  (le jour du jugement dernier) de Georg Philipp Teleman, un compositeur allemand.  « Cette année le groupe est composé de trente deux artistes dont 14 chanteurs, Une très grande majorité sont de nouveaux venus. Chez les chanteurs, un seul avait déjà participé à l’Académie il y a deux ans, » souligne le directeur artistique.

Progresser, acquérir une expérienceJusqu'au 8 août, trente-deux jeunes musiciens, 18 instrumentistes et 14 chanteurs, de différentes nationalités, profitent du cadre magnifique pour travailler leur art, pour progresser, acquérir une expérience. « Certains sont en fin d’études, d’autres sont déjà des professionnels et veulent acquérir une expérience dans le répertoire de musique ancienne et l'ajouter à leur CV." La moyenne d'âge se situe autour de 25 - 26 ans et chez les stagiaires, beaucoup sont Sud américains, originaires du Mexique, d'Argentine, de Colombie. Pour Inaki Encina Oyon, "l'aspect le plus intéressant de cette Académie est de travailler avec de jeunes chanteurs, de les guider, de les faire progresser au cours de séances individuelles ou de groupes. Il y a toujours une belle énergie, un dynamisme. C'est très gratifiant. Je suis toujours très ému et très touché du résultat que l'on obtient lors des concerts. Ces jeunes ont envie de rendre ce que tu donnes pendant une semaine.
Cette année, le choix artistique s'est porté sur le dernier oratorio "der tag des Gerichts" de Georg Philipp Teleman. "C'est le dernier oratorio de ce compositeur allemand  écrit en 1762. Il est divisé en quatre tableaux. On est dans un baroque très tardif, qui annonce déjà la période classique. A chaque fois, avec Johannes Pramsolker, le responsable des cordes, on essaie de trouver une pièce intéressante pour l'aspect pédagogique et aussi pour les stagiaires. Il faut aussi proposer quelque chose de différent des années précédentes et alterner les langues, cette fois, nous avons opté pour l'Allemand après l'Italien l'an passé. Une trentaine de personnes est un maximum, cela permet de donner du temps à chacun pour l'aider à progresser, pour que cette semaine soit profitable à tous. Les concerts devant le public, c'est la cerise sur le gâteau."
L'oratorio " der tag des Gerichts" donnera lieu à deux concerts en l'abbaye de Saint-Amand-de-Coly, le mardi 6 août à 21 heures et le mercredi 7 août à 15 heures. La veille, le lundi 5 août,  pour le lancement du Festival, l'Académie fera la fête. Une formation orchestrale dirigée par Johannes Pramsolher interprétera des concertos doubles, triples, et quadruples de Bach, Telemann, Vivaldi. 

" Il y a ici quelque chose de magique"

Jaïa Niborsli, jeune soprano participe à sa première Académie

A 28 ans, Jaia Niborski, jeune soprano de nationalité argentine mais qui vit désormais à Paris, fait partie des stagiaires de l'Académie. "Certains de mes amis m'avaient vivement conseillée de poser candidature pour cette Académie de musique ancienne. J'ai été retenue parmi les quatre sopranos et j'en suis ravie". La jeune femme, qui a obtenu son bachelor l'an passé, a été professeure de chant dans son pays avant de gagner Paris. "Mon souhait en étant ici est d'en apprendre davantage sur le répertoire de la musique ancienne et de me perfectionner. Telemann, je connaissais mais très peu au final. Et chanter en Allemand est un véritable challenge. C'est une langue difficile, cela ne peut être que du positif pour moi." Même si l'ambiance des répétitions est studieuse, la jeune femme apprécie particulièrement le cadre de travail et le caractère amical et convivial de l'Académie. "Je connais peu la France, j'avais eu l'occasion de me rendre dans le Sud de la France, dans la région de Perpignan, Toulouse, Sète, à l'ocassion d'une tournée pour un opéra. Je ne connaissais pas la Dordogne. Ici, il y a quelque chose de magique. Il y a la campagne, la nature, la musique, tout simplement, les choses les plus belles de la vie à mes yeux.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4313
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !