Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/07/20 | Université de Poitiers : des paniers alimentaires pour les étudiants

    Lire

    L'Université de Poitiers, le Crous et l’Afev organisent la distribution de denrées alimentaires pour les étudiants présents en résidence universitaire et/ou étant inscrits à l’épicerie sociale, et aussi à ceux et celles ayant bénéficié du dispositif d’urgence mis en place par l’université de Poitiers pendant le confinement. Une inscription sur le site de l'université permet de réserver un créneau. Au total, ce sont près de 350 étudiants, qui recevront chaque semaine des colis durant tout l'été de juin à fin août.

  • 10/07/20 | Bordeaux Métropole : un fonds "zéro salarié"

    Lire

    La métropole de Bordeaux et la CCI Bordeaux Gironde ont ouvert ce mercredi 8 juillet, un "fonds Covid Bordeaux Métropole zéro salarié" à destination des commerçants, artisans et entreprises qui ne rentrent pas dans les cases d'un précédent fonds d'urgence de 15 millions d'euros (7,6 millions versés) destiné aux entreprises de un à cinq salariés. Cette aide de 1000 euros sera versée aux "travailleurs indépendants, micro-entrepreneurs ou société commerciale n’employant aucun salarié" justifiant d'une perte de chiffre d'affaires de 40% entre le 1er et le 30 avril.

  • 10/07/20 | En juillet, les littoraux à la fête

    Lire

    Les 17, 18 et 19 juillet prochain se déroulera la seconde édition de la Fête de la Mer et des Littoraux sur l'ensemble des côtes françaises, y compris en Outre-Mer. L'occasion de découvrir les sports nautiques, "le patrimoine maritime local" et de décliner une programmation locale (expositions, conférences, rencontres, ect). La députée LREM du Bassin d'Arcachon, à l'initiative de l'évènement, a annoncé que le navigateur Yvan Bourgnon (également fondateur de Sea Cleaners), serait le parrain de cette édition.

  • 09/07/20 | Cognac : un nouveau directeur du développement à la tête du BNiC

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de nommer Raphaël Delpech à la direction générale de l’interprofession en charge du développement, de la protection et de la valorisation de l’appellation Cognac. Sa mission, à compter du 7/09 : piloter le BNiC et mettre en œuvre les orientations stratégiques de la filière. Docteur en droit public, diplômé de l'IEP de Paris et du Kedge de Bordeaux, il a plus de 20 ans d’expérience dans les affaires publiques et la communication.

  • 09/07/20 | Airbus : Mérignac manifeste

    Lire

    La CGT a appelé les salariés de la filière aéronautique à la mobilisation, ce jeudi matin au rond-point de Dassault à Mérignac, en Gironde. La raison ? Manifester contre les 5000 suppressions de postes annoncées chez Airbus. Parmi ses filiales, l'un des sites de Stélia est basé sur la commune, employant 203 postes dont environ 80 sont menacés en plus des 95 autres sur le site de Rochefort en Charente-Maritime. Les négociations entre Airbus et les syndicats, qui viennent de commencer, doivent s'achever en octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les Rencontres Cinéma et Société : la femme sous tous les angles

29/02/2020 | Les 15èmes Rencontres Cinéma Société auront lieu à Tulle (Corrèze) et dans les environs, du 30 avril au 10 mai prochain. Cinéma et féminisme sont au programme.

Rencontres Cinéma Société

« Les filles sages vont au Paradis, les autres vont où elles veulent. » Ces mots introduisent la programmation des 15èmes Rencontres Cinéma et Société qui auront lieu à Tulle et dans ses alentours, du 30 avril au 10 mai. Cette année, les projections, rencontres et débats organisés par le collectif Autour du 1er Mai, seront orientés par le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir. Les Rencontres 2020 seront l’occasion d’apprécier des œuvres rares ou inédites et de mettre en valeurs des questions actuelles tournant autour du féminisme, de la sexualité et du sexisme dans le 7e art.

C’est en 2005 que l’association Autour du 1er mai se constitue. Cette dernière existe avant tout pour partager le cinéma dans sa multiplicité, la diversité de ses formes et pour aider ceux qui le souhaite à trouver des films (grâce à une base répertoriant des films de société). Depuis 15 ans, Autour du 1er mai organise tous les ans les Rencontres Cinéma et Société. Cet événement culturel et artistique consiste en 10 jours de projections-rencontres autour d’un thème qui questionne la société, au début du mois de mai, en présence de réalisateurs, d’historiens, de critiques de cinéma… Cette année le thème qui questionne notre société est celui de la femme et de sa place dans le monde actuel et dans le 7e art...

Quelles sont les relations entre le cinéma et la société ? Voilà la question que se pose chaque année les festivaliers et organisateurs des Rencontres Cinéma et Société à Tulle, en Corrèze. La philosophie d’ensemble du festival est singulière. « Nous souhaitons montrer des films (fictions, documentaires, films militant, etc) qui expriment des alternatives et qui inventent un peu d’autres conditions pour vivre dans ce monde », explique Sylvie Dreyfus-Alphandery, organisatrice des Rencontres. « Les films présentent des gens qui vivent debout et donnent des envies de changer le monde. » continue t-elle. La programmation pour cette édition 2020 est définitivement engagée et ouvre une porte vers un vrai questionnement à propos de la sous-représentation dans le cinéma de certaines figures, et notamment de la femme. 

Carte blanche pour le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir 

Le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, en plus d’archiver et de produire du cinéma, pratique l’éducation à l’image avec des ateliers qui développent un point de vue féministe. Cette pratique tournée vers la pédagogie et le débat vient rejoindre l’essence de ces Rencontres Cinéma et Société. Avec l’effervescence du mouvement "Metoo" dans le monde, comment passer à côté du sujet de la revendication féministe actuelle ? Cette carte blanche qui a été accordée, par Autour du 1er Mai, au Centre Simone de Beauvoir promet une programmation dense : portraits d’artistes, documentaires féministes, fictions aux héroïnes qui s’expriment, se battent, sont solidaires, aiment et films d’animation expérimentaux également... « Nous avons concocté une programmation pour montrer ce qui se passe en ce moment. Le Centre a regardé les sorties récentes en cinéma et beaucoup de réalisatrices ont produit cette année. Nous avons essayé également de faire que cette programmation soit internationale : France, Belgique, Afrique du Sud, Etats-Unis, Brésil, Kenya, Macédoine, Bengladesh, Pérou ou encore en Argentine. Il y aura des documentaires et des films de fiction. La plupart des films datent de 2014 à 2020 » expose Nicole Fernandez Ferrer, déléguée générale du Centre.

Un programme riche et résolument engagé

Les films traiteront de beaucoup de sujets différents : de quoi satisfaire toutes les sensibilités ! Droit de vote, engagement politique, du droit des femmes travailleuses, des LGBT phobies, du sport, de la maternité, de l’IVG, des adoptions forcées, de la religion, de l’identité masculine, du genre, de la transition, de la prostitution, de l’écologie, de l’agroécologie, de l’art, de l’amour, du génocide, des vidéos des premiers temps et du rôle des actrices... Ce beau parcours complet mènera à des débats avec le public. L’intérêt avant tout est d’échanger des idées à partir de supports parfois inconnus du public.

Au milieu de ce programme alléchant, quelques pépites se démarquent. Le cultissime film-documentaire de Delphine Seryg (fondatrice du Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir), sera diffusé le 10 mai à 16h15 au cinéma Véo dans la ville de Tulle. Ce film parfaitement documenté présente de nombreuses interviews d’actrices françaises et américaines, questionnant leur rapport à la féminité et leur rôle. Un classique du cinéma français qui passionnera le public pendant 2 heures. Ces Rencontres 2020 ne se passent pas uniquement dans la ville de Tulle. Le festival nous fait voyager également en campagne pour découvrir d’autres salles de cinéma, en plein cœur de la Corrèze. Ne manquez pas, par exemple, le film Femmes rurales en mouvement, en présence de la réalisatrice, Héloise Prévost. Ce film dresse le portrait de femmes du nord-est du Brésil, qui se battent pour que l’on reconnaissent leurs statuts de paysanne travailleuse. Un sujet atypique, peu connu mais qui toujours, à l’image de l’esprit des Rencontres Cinéma et Société, éveille les consciences et développent l’esprit critique.

Pour découvrir l’entièreté de la programmation, rendez-vous sur le site autourdu1ermai.fr

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : LB/ Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4224
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !